Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wargame et simulation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
cavalier
Optio


Messages : 488
Date d'inscription : 11/08/2011
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Wargame et simulation   Jeu 3 Nov - 8:37

XIII a écrit:
Risk est il un wargame ?

(je troll à mort... tmdr )

Et bien OUI, Risk est un wargame, mais avec un degré de simulation de 0%! tmdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago
Optio


Messages : 254
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 43
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Wargame et simulation   Jeu 3 Nov - 11:39

cavalier a écrit:

Cette qualification à 2 catégories fermées, JSA et JSI, me paraît un peu réductrice. A partir de quel degré de "réalisme" du système qualifies-tu un jeu dans l'une ou l'autre des catégories?
Exemple: tu juges les règles d'interception de For The People peu réalistes, mais ça reste pour toi un JSI. SI je voulais pinailler, je te dirais que dans la Guerre de l'Anneau, il n'y a aucune règle de ravitaillement. Une armée peut rester indéfiniement isolée dans une zone désertique sans aucun effet sur son effectif ou sa combativité. Or, même dans un univers med-fan, les soldats humains ont besoin de manger! (pour les orcs je ne me prononcerai pas... Smile ) Est-ce pour autant un simple JSA? Je n'ai pas de réponse tranchée à cette question.
Tout ça pour dire que je reste à ma vision de "degré de simulation", que je préfère à la notion catégorielle JSI et JSA. Et pour les exemples pré-cités, ca donnerait:
For The People : 90% de simulation
La Guerre de l'Anneau: 60% de simulation
Et j'ai failli oublier Path of Glory: 20% (car malgré le système très épuré, les tenants et aboutissants du conflit pour chaque camp sont pas trop mal représentés)

Je pense que les catégories sont claires car elles concernent l'objet principal du design du jeu. Après, il y aura effectivement un arc-en-ciel de degrés de simulation possibles.

L'absence de règles de ravitaillement n'est pas un problème au regard du nombre d'éléments simulés dans le système; on parle bien de ratio. Il y aura forcément des choses mal ou pas simulées; mais si elle constituent une part mineure de simplification, ça restera un JSI.

Exemple de JSA typiques: la série des Axis & Allies et assimilés, ou encore un jeu comme Shogun.
La quasi-totalité de la production des jeux à blocs de Columbia, aussi, peut-être à l'exception de Rommel in The Desert, et encore. Dans ces jeux, l'objectif n'est pas de simuler au mieux les conflits mais de proposer des jeux fun et équilibrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger


Messages : 9970
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: Wargame et simulation   Mer 23 Nov - 20:56

@ Fred : j'ai retrouvé un point de vue ( Casus Belli 51, 1991 ) qui montre que ta préoccupation était déjà partagée au siècle dernier :

Citation :
Cette qualité [ il parle de l'intégration des opérations triphibies dans Pacific War de M. Herman ] est d'autant plus importante qu'elle est malheureusement absente de la grande majorité des jeux actuellement sur le marché. Mark Herman montre avec Pacific War que, pour faire une vraie simulation historique, il n'est pas nécessaire d'étouffer l'utilisateur sous des tonnes de règles ( même rangées dans un classeur ), mais qu'il ne suffit pas non plus d'un système qui roule bien et d'une description précise de l'ordre de bataille. Une simulation historique doit avant tout s'attacher à reproduire les particularités de la campagne qu'elle représente. Tant que la plupart des concepteurs de wargames n'auront pas compris cela, ils continueront à nous fournir des jeux sur la 2° Guerre Mondiale dont les mécanismes seraient parfais, pour la 1°...
( J-M Pinaud )

Ca reste quand même pas mal d'actualité non ? Cool



_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Fred59
Chevalier


Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Wargame et simulation   Jeu 24 Nov - 6:31

Hélas oui...
Hé hé

Merci pour ce petit article très instructif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger


Messages : 9970
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: Wargame et simulation   Jeu 24 Nov - 16:28

Cette course au simplicisme ne me semble pas réservée au wargame, elle est assez nette dans l'industrie du jeu vidéo où le critère d'accès massif ( donc de bénéfice massif ) a tendance à occulter la sophistication des jeux. On peut même parler de régression dans beaucoup de cas, du moins est-ce le sentiment que je retire de mes dernières parties. Par exemple Civ V qui me fait roupiller à côté du précédent, Heroes VI idem, Stronghold 3 est tellement con que la porte des chateaux à assaillir est ouverte, etc. Les seuls qui défendent le flambeau sont des éditeurs à la ramasse techniquement ( HPS, Matrix... ) mais qui au moins ont compris que ludique ne rimait pas seulement avec habillage qui en jette.

Mais que faire du moment qu'une majorité de consommateurs s'y complait ?

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Santino
Sabertooth Tiger


Messages : 9970
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: Wargame et simulation   Mar 10 Jan - 16:57

Héhé du côté de GMT non plus on n'a peur de rien :

Citation :
As with all Commands & Colors: Ancients expansions to date, the tactics you will need to execute with thees Hoplite armies will conform remarkably well to the advantages and limitations inherent to these historical units, their weapons, the terrain and history.

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
cruchot
Tribun


Messages : 3412
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 58
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: Wargame et simulation   Mar 10 Jan - 20:25

Santino a écrit:
Gare pourtant à l'autre risque, qui est de s'enferrer dans la simulation d'un déroulement historique : on tombe alors dans la narration, et le pire est que ce n'est pas forcément réaliste mais certainement très chiant à jouer ^^

Je vais prendre un exemple. Babarossa 1941, si je prends 2 jeux comme Russian Front ou Fire in the East, ils partagent une base de règles proches : le ravitaillement et les axes de ravitaillement.

Ce simple facteur va conduire l'axe à s'emparer des noeuds ferroviaires/routiers et le soviétique à les défendre. Ils n'est pas certain que les grandes batailles et les grands encerclements auront lieu exactement aux mêmes endroits qu'historiquement, mais ils auront lieu et il est possible de dresser la liste de ces lieux potentiels. Ainsi, on a une simulation du conflit car on retrouve les caractéristiques mais pas forcément la copie historique.


Dernière édition par cruchot le Mar 10 Jan - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger


Messages : 9970
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: Wargame et simulation   Mar 10 Jan - 20:52

C'est le fin du fin : les structures, mais pas forcément le déroulement.

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
cruchot
Tribun


Messages : 3412
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 58
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: Wargame et simulation   Mar 10 Jan - 22:04

Santino a écrit:
C'est le fin du fin : les structures, mais pas forcément le déroulement.

AMA, en opérationnel cela s'obtient plus facilement qu'en tactique tout en ayant un système qui conserve les caractéristiques du conflit.

En tactique, il faudrait tester le système en modifiant un peu les positions de départ ou en intégrant la phase de déploiement et voir ce que cela donne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wargame et simulation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wargame et simulation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: L'ATELIER DES MECANOS :: Points de règles-
Sauter vers: