Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Background

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Background   Mer 23 Mar - 20:24

Hi all,

même pour le background je reste indécis :


Citation :
CHRONIQUES D’UN SOLDAT PERDU DANS UN MONDE DE FERRAILLE ET DE VAPEUR

Depuis que les Martiens ont tenté de nous envahir dans les dernières années du siècle précédent, rien n’est plus tout à fait comme avant. Les progrès technologiques ont fait un bond fulgurant. La fée électricité s’est peu à peu insinuée dans nos vies. Nous vivons aujourd’hui dans un monde de bruit et de fureur. Partout de grandes constructions faites de métal s’érigent vers des cieux qui s’obscurcissent, chargés de la noire vapeur des machines qui commencent à envahir nos rues.

La Tour Eiffel est le symbole de notre nouvel univers. Déesse protectrice qui nous comble de ses bienfaits et qui nous guide sur le chemin du progrès. Puissent nos colonies en Afrique acquérir un jour un degré de civilisation aussi élevé que celui que nous avons atteint en ces heures glorieuses.

Mais déjà, au loin, j’entends une clameur qui s’élève. Les astronomes ont repéré dans la course des étoiles une variation de mauvais augure. Puis, les journalistes ont rapporté d’étranges phénomènes au-delà de nos frontières. Les Terrae Incognitae reculent chaque jour davantage devant la marche conquérante de nos machines conduites par de zélés automates acquis à la cause de l’invincible science. Mais il reste encore, épars, quelques îlots de sauvagerie, perdus dans des jungles d’ignorance.

La première fois que je vis un tripode, ce fut à l’Exposition Universelle de XX en 19XX. Relique d’un temps que l’on pensait révolu, vestige de la victoire de la connaissance sur la bestialité, elle était le témoin de la toute puissance du cerveau humain, de son ingéniosité. Charles Darwin a très bien démontré que l’animal corrompu et démoniaque qu’est le Martien ne pouvait survivre dans un univers aussi évolué que le nôtre.

Ypres. Les tripodes nous recouvrent d’une épaisse fumée verte. Je vois mes camarades en première ligne qui se tiennent la gorge à deux mains. Aucun son ne sort de leur bouche. Ils s’écrasent, les uns après les autres, inertes, dans la boue qui engloutit leur cadavre avec avidité. Le capitaine hurle alors un ordre et un vent d’horreur, une tempête de terreur se met à souffler sur le champ de bataille, à tout renverser sur son passage. Hommes et bêtes, tous sont pris dans un maelström de folie.

Je les entends au loin. Elles approchent, frêles et silencieuses structures de métal pourvoyeuses de mort.

oui mieux (car plus dans l'esprit "n'importe quoi" du jeu :

Citation :
MANUEL DE L’UTILISATEUR

L’échec de l’invasion martienne à l’aune du XIXème siècle causa un fort émoi au sein de la confédération extraterrestre. Les différentes races rassemblées sur Proxima du Centaure décidèrent de tirer les enseignements de la déroute de leurs protégés et, pour éviter qu’une telle fin ne survienne une nouvelle fois, décidèrent d’opérer de façon plus scientifique. Pour prendre en compte les différentes situations qui pourraient survenir lors de la prochaine invasion de notre planète, ils établirent des formules mathématiques qui conduire à une certaine philosophie martiale (ce que l’on pourrait appeler « doctrine » ou « stratégies et tactiques »). Pour tester leurs recherches de façon pragmatique, ils établirent un ensemble de principes, que l’on pourrait appeler « règles » et les transposèrent sur un support. Cela ressemblait fort étrangement à ce que les spécialistes appellent Kriegspiel (littéralement « jeu de guerre ») l’on appelle jeu de simulation historique.

Ce jeu n’est pas de moi. J’en suis juste le nègre. Je ne dévoilerai aucun secret en vous rappelant qu’il y a quelques années, le SETI
http://www.seti.org/Page.aspx?pid=1366
reçut des signaux (du moins, les ordinateurs chargés de traiter les milliards d’informations collectés par les différents radiotélescopes disséminés sur toute la surface de la planète perçurent-ils des signaux, qui ne nous étaient sans doute pas adressés.

Les ordinateurs reliés entre eux forment aujourd’hui une intelligence incomparable. C’est ainsi que l’on a pu traduire, ou du moins interpréter les signaux et leur donner forme compréhensible. Cette « traduction » n’est pas une traduction à la lettre. Les schémas de pensée extra-terrestres sont loin de ressembler aux nôtres. Nous dûmes faire appel à de nombreux spécialistes (dialectologie ??, histoire, mécanique, physique) de façon à mettre en forme ce que vous tenez entre les mains et que vous allez lire dans quelques instants. Nous verrons que les extra-terrestres sont partis de deux points de vue complètement opposés. Le premier si les humains sont plus forts que prévus et le second si, comme tout les laisse à penser, ils peuvent annihiler sans effort toute résistance.

Les extra-terrestres sont partis des informations collectées en 1897 et ont traités ces données de façon la plus scientifique possible en y intégrant nombre de variables. Cela a donné les unités que vous allez découvrir plus bas. Notez que pour les unités humaines, il s’agit d’une extrapolation de la vision qu’ont les extra-terrestres après la défaite de 1897 (en clair, comment vont évoluer les humains, et à quelle « technologie » doit-on (les extra-terrestre) s’attendre lors de notre prochaine invasion. Les unités extraterrestres sont, au départ, plus proches de la réalité, puisque les Martiens imaginent moins qu’ils intègrent des réalités (ils connaissent leurs armes)

Notons enfin cependant que le traitement par l’humain d’informations extra-terrestres utilisant des schémas de pensée complexes et encore inconnus, l’auteur a du faire un travail d’imagination important et que la représentation visuelle des différentes unités est certes vu à travers le miroir extra-terrestres mais aussi et surtout à travers le prisme de notre subjectivité et de notre réalité.

Le lecteur nous en excusera.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Background   Mar 5 Avr - 10:07

[Edit] voir DM vol.1 + DM vol. 2 = DM vol.1

Si vous me permettez d'inclure dans mon jeu des unités telles que de vaillant explorateurs interstellaires en collants et goguettes et des monstres en carton pâte (bien que cela risque d'être un beau n'importe quoi - adieu le 100% steampunk et le 100% vintage - bonjour le 200% fourre-tout), voici ce qui pourrait advenir du background.

On resterait sur les bases vue plus haut. Mais à l'issue de la campagne, un épilogue raconterait la chose suivante (je dois aller manger, alors je résume).

Good job Commander, vous avez vaincu votre ennemi. Par contre, nous devons vous avouer quelque chose : vous venez de condamner votre race. Le "jeu" auquel vous venez de vous soumettre est en réalité un programme permettant d'analyser vos schémas de pensée. En étudiant de quelle manière fonctionne votre cerveau et les tactiques que vous pouvez employer face à nos troupes, nous parviendrons rapidement à asservir votre planète.
Vous n'êtes qu'un pantin , Commander. Et un champignon aussi !!
Revenir en haut Aller en bas
 
Background
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: MACHINES INFERNALES :: L'écoutille :: Dies Martis-
Sauter vers: