LIGNES DE BATAILLE

Forum dédié aux jeux de simulation
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CR Albuera 1811 "storm over Beresford".

Aller en bas 
AuteurMessage
Ulzana
Primipile
avatar

Messages : 1041
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: CR Albuera 1811 "storm over Beresford".   Dim 27 Mai - 5:41



"Notre premier objectif est de reprendre Badajoz !"

"Tout ce que je puis vous dire est que l'homme le plus capable que j'ai pu voir dans cette armée est Beresford."





William Carr Beresford, confiant, s'apprête à mettre le siège devant Badajoz.




Mais Jean de Dieu Soult, Maréchal d'Empire, se décide enfin à agir, trop tard pour être d'un quelconque secours à Masséna qui a du faire retraite après sa désastreuse expédition au Portugal.

Soult ne pouvait continuer à donner l'impression qu'il n'était qu'une sorte de Vice Roy d'Andalousie uniquement préoccupé par ses intérêts.

Les britanniques semblent invincibles, les troupes françaises, victorieuses sur les champs de bataille d'Europe centrale, sont systématiquement tenues en échec par ces maudits anglais en Espagne et au Portugal.


Soult emporte avec lui un petit corps de vétérans, qui n'a reçu aucune recrues car trop loin de France, et une nombreuse cavalerie, bien menée par Latour Maubourg.

L'armée alliée de Beresford est plus nombreuse car elle vient juste de recevoir l'apport d'un contingent espagnol et ses régiments britanniques ont une puissance de feu redoutable, particulièrement en défense.


Soult se lance contre un mur, mais il ne le sait pas encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Primipile
avatar

Messages : 1041
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Albuera 1811 "storm over Beresford".   Dim 27 Mai - 10:10

(le jeu a été acheté en PnP, les pions augmentés en taille, la carte imprimée )


Beresford comme tout son état major (à part quelques voix discordantes que l'on n'a pas écoutées)
se laisse mystifier par les démonstrations françaises devant les ponts qui  mènent à Albuera.

Il va mettre du temps avant de réaliser que l'attaque principale va venir du sud, sur son flanc droit.



Le jeu simule cela en ne donnant aux Anglo Alliés que 1 CP (Command Point) et un D3 CP au 2e tour, un D3+1 CP ensuite

les FR ayant un D3+1 CP à chaque tour.


L'activation d'une zone coute 1 CP, ne sont activées que les unités commandées par un leader (ayant le pouvoir de les commander )  présent dans la zone.



Vue Ouest en haut



Vue nord en haut


Soult, a tiré les leçons des batailles précédentes contre les britanniques et ne veut surtout pas reproduire l'erreur d'une attaque frontale.

Il fait mine de le faire tout en profitant des couverts boisés pour faire manœuvrer son gros par le sud pour envelopper l'Armée ennemie.


Beresford n'est pas Wellington, il ne masque pas ses forces dans des replis de terrain mais les expose à la vue (et bientôt à l'artillerie) de Soult , qui, lui, prend bien soin de ne montrer que ce qu'il veut bien montrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 10040
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 41
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: CR Albuera 1811 "storm over Beresford".   Dim 27 Mai - 10:59

C'est quel jeu à la base ( un p'tit lien ) ? Shocked

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Ulzana
Primipile
avatar

Messages : 1041
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Albuera 1811 "storm over Beresford".   Dim 27 Mai - 15:38

Santino

Albuera 1811 de White dogs




TOUR 1  8h

FR 4CP  
AA 1 CP



Les deux divisions du Ve Corps traversent le rio Nogales et s'enfonce dans les bois asséchés, suivi de loin par les 58e de ligne et le 12e léger de la 1ere brigade indépendante de la division Werle, ainsi que par l'artillerie du Ve corps.
Loin derrière, les deux  unités de dragons.





La 2e brigade de Werle va se placer devant la rivière devant Albuera pour fixer un maximum d'unités alliées.




Seul le général Blake fait avancer deux unités espagnoles dont l'une se place en approche sur les légères élévations du nord.



TOUR 2  9h

FR 2 CP
AA 3 CP

Les français connaissent quelques problèmes de commandement (D3=1)  1+1 = 2 CP seulement !

Les alliés se réveillent (D3=3)  3 CP !





Le Ve corps traverse le Chicapierna à gué et se déploie sur les hauteurs du sud, la 1ere Bde de Werle se glisse à droite en longeant le rio




La 2nd division britannique de Stewart, les espagnols de Zayas et la 4th division de Cole s'ébranlent vers le sud.

Les deux armées sont à distance d'affrontement...mais la cavalerie FR n'est pas encore arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Primipile
avatar

Messages : 1041
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Albuera 1811 "storm over Beresford".   Dim 27 Mai - 16:16

TOUR 3  10h

FR 3CP
AA 2CP




Les Dragons approchent du gué.
Latour Maubourg s'enfonce à son tour dans les bois




TOUR 4  11h
FR  3CP
AA  2CP




L'artillerie du Ve Corps profitant d'une légère élévation pilonne la cavalerie espagnole de Penne Villemur, lui causant des pertes sévères.
L'unité se débande, affolée et s'enfuit du champ de bataille (+1 Point de Moral (PM) pour le FR).




Les dragons arrivent enfin et se déploie à gauche derrière la 1ere division du Ve corps et l'artillerie


.


Les lanciers de la Vistule et la cavalerie légère de Briche avec l'artillerie de réserve vont traverser le gué à leur tour.





Stewart déploie sa 2nd british division et la cavalerie alliée se replie hors de portée des batteries françaises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Primipile
avatar

Messages : 1041
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Albuera 1811 "storm over Beresford".   Lun 28 Mai - 13:58

TOUR 5  12h



Les batteries françaises tirent leurs boulets sur l'infanterie britannique  et sur la cavalerie espagnole en 32 les faisant reculer, seule la brigade Houghton 2/3 reste en ligne (sur l'approach).





L'attente interminable prend soudainement fin…Godinot lance sa brigade sur les espagnols qui tiennent la ligne la plus à l'est.


Ces derniers font feu, mais trop tôt !

les bataillons du 12e léger  s'approchent en colonne , baïonnettes dressées, puis s'arrêtent à 30 pas pour déclencher leurs feux.





Un échange de mousqueterie s'ensuit où les légers ont le dessus, les espagnols, malgré le fait d'être en ligne cèdent face à la pression et reculent.








d'autres unités de moindre valeur les remplacent, le 12e léger a des pertes mais continue d'user la ligne ibérique avec son feu.




Les espagnols reculent et une 3e ligne les remplace.




Le 12e léger les repousse aussi, les unités espagnoles partent en déroute (et sortent du jeu car ils ont atteint chacun 0, ils ne peuvent donc pas être ralliés, c'est le sort des troupes de qualité médiocre).









à gauche, la 1/2e  bde française du Ve corps attaque en colonne la brigade Houghton.




Celle ci la laisse approcher avec un calme inquiétant, puis les Brown Bess se lèvent et délivre un feu d'enfer presque à bout portant, 20 à 30 yards,

puis chargent à la baïonnette en poussant un Uzaah.

Les français, décontenancés ont des pertes et se refluent en désordre, mais la 1/1ere brigade prend est juste derrière et attaque à son tour.







Le scénario précédent se remet en place, les britanniques attendent que les colonnes soient presque sur eux pour déclencher des volées à très courte distance qui foudroie les premiers rangs français, une rapide charge les force à se replier.





Stewart exulte, il pense avoir stoppé l'attaque française, mais sur sa droite, (en 27) les dragons légers de Head sont chargés par les chasseurs à cheval de Briche, qui les dispersent, la cavalerie anglaise déroute…


Les cavaliers français ont un point de disruption mais c'est le cas à la fin d'un combat pour la cavalerie, même victorieuse , cela simule l'épuisement momentané des chevaux.


Derrière eux, les lanciers de la Vistule attendent leur heure…




la douce colline au centre de la ligne alliée est tenue fermement par ces derniers, mais les deux flancs sont percés par l'nfanterie FR à l'est et la cavalerie à l'ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Primipile
avatar

Messages : 1041
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Albuera 1811 "storm over Beresford".   Mer 30 Mai - 16:24

TOUR 4 Suite

Les alliés colmatent les brèches en avançant des réserves, Colborne pour protéger le flanc droit de Houghton et Abercrombie pour protéger le flanc gauche des espagnols de Blake.


TOUR 5  13h

FR  4 CP
AA  4 CP



Les batteries FR tirent sur Colborne, l'obligeant à reculer pour éviter des pertes, ce qui laisse Houghton avec son flanc droit en l'air.



Latour Maubourg saisit l'opportunité pour charger avec les lanciers de la Vistule.





L'artillerie BR tire mais les lanciers passent au travers de la mitraille sans perdre beaucoup des leurs.




Mais les britanniques parviennent à résister à la charge , leurs feux infligent pertes et désorganisation dans les escadrons polonais (ils font un 5, les FR un 1, BR gagne le round et infligent un Hit aux lanciers, qui en prennent un 2e pour la fatigue  des chevaux due à la charge ), mais le fait que les fantassins de Houghton aient été pris "de flanc" car en "approche" du mauvais coté leur cause un 2e hit.  2 à 2 !


Latour Maubourg doit soit retraiter soit poursuivre la charge (avec des escadrons restés en réserve sans doute)

et cette fois les lanciers sont victorieux !  Leurs escadrons de réserves prennent de flanc les britanniques (Fr fait un 6, BR un 3 soit avec les valeurs des unités une différence de 4 ! Houghton prend 4 hits de plus
ce qui l'élimine (on est éliminé lorsque les hits dépassent la force de l'unité.).






L'artillerie BR essaie de s'enfuir mais est rattrapée et anéantie.

Les lanciers prennent un hit du à la fatigue malgré leur victoire.


Les FR rallient deux unités (enlevant un hit à chacune).








Les alliés  ramène en vitesse les portugais Hamilton au sud de Albuera, et Lumley voit les lanciers désorganisés, il saisit sa chance et les charge à la tête des dragons lourds.


Latour Maubourg voit le danger et replie les polonais survivants, heureusement l'unité a une force de 4, la retraite avant combat lui cause 1 Hit (soit 4 mais l'unité n'est pas détruite), les dragons lourds ont 1 hit pour la fatigue de la charge, mais ont repris la zone (le moral qui était à 8 seulement passe à 9, les FR ont un moral intact  de 12)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 10040
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 41
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: CR Albuera 1811 "storm over Beresford".   Dim 3 Juin - 7:47

Intéressant ( et très beau travail graphique ). Tu verrais le système transposable en série ?

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Ulzana
Primipile
avatar

Messages : 1041
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Albuera 1811 "storm over Beresford".   Dim 3 Juin - 14:28

Santino

Oui, bien sur, ils tiennent un très bon concept, dérivé de celui de Simmons (sur Austerlitz et Marengo) mais transformé intelligemment.


On verra ce que cela donnera sur d'autres batailles.

Albuera s'y prête bien car les 3 armes sont à l'honneur et le terrain très dégagé.

Mais Kershaw est capable d'adapter son système.


Graphiquement, cela rend bien parce que j'ai agrandi les pions, sinon au naturel c'est un peu petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Primipile
avatar

Messages : 1041
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Albuera 1811 "storm over Beresford".   Sam 16 Juin - 6:53

14h

FR  3 PA
AA  3 PA





Girard fait avancer deux brigades du Ve corps dans la zone 28 occupée par les dragons lourds britanniques qui doivent se retirer,

les Français rallient leurs troupes, ce qui stoppe leur élan, momentanément.









Les portugais de Hamilton contre attaquent avec la puissante brigade Harvey en 24.
La firefight tourne au désavantage des français, qui ne se sont pas suffisamment déployés.

Le 58e de ligne et le 12e léger reculent face à la puissance de feu de leurs adversaires, commandés et entrainés "à l'anglaise".










La brigade Marensin du Ve corps monte à l'assaut de la brigade Murgeon, qui représente la meilleure unité espagnole, très bien entrainée par le fameux Zayas, la "Garde" espagnole.
Une ligne de feu accueille les colonnes françaises, qui se font repousser et n'insistent pas.



15h

FR   2 PA
AA  4 PA



Les portugais tentent de profiter de leur succès pour avancer encore,




mais cette fois le 12e léger, bien déployé,  les foudroie de son tir meurtrier qui stoppe l'élan des lusitaniens.





La menace que fait peser Girard et Latour Maubourg est aussitôt contrée par les Fusiliers de Myers et les bataillons de Colborne, mais le flanc ouest des britanniques est un peu en l'air…

Les alliés semblent reprendre l'avantage, du moins en terme d'activation, car le commandement Français est atone.

Passé l'effet de surprise, la bataille tourne à des échanges de mousqueterie, domaine où les alliés sont mieux entrainés.





Soult doit trouver un second souffle...et vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Primipile
avatar

Messages : 1041
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Albuera 1811 "storm over Beresford".   Sam 16 Juin - 7:44

16h

FR  3 PA
AA  2PA






Les espagnols de Murgeon tentent eux aussi d'exploiter leur succès contre la brigade Maransin, mais se font arrêter par les tirs d'artillerie française

Les deux adversaires, fatigués, réorganisent leurs troupes, pour un nouvel élan, tandis que les heures de l'après midi s'égrènent…



17h

FR  3PA
AA  3PA



Les infanteries se contrent mutuellement, à la différence des batailles précédentes où les alliés avaient pris l'ascendant, mais le Ve corps est constitué exclusivement de vétérans, n'ayant pas reçus de recrues venues de France, comme les corps de Masséna.

Il n'a pas encore  connu de défaites face aux alliés  et garde cette fierté d'avoir été vainqueur sur les champs de bataille d'Europe centrale.






Mais il y a une arme que les français n'avaient jusque là, pas eu la possibilité d'utiliser du fait d'un terrain ibérique inapproprié:
la cavalerie de bataille.

Les dragons menés par Latour Maubourg, profitent du flanc ouest allié un peu en l'air pour faire un mouvement tournant et charger le flanc des fusiliers de Myers.








La charge des dragons de Bron malmène sérieusement les britanniques







mais c'est  l'engagement de la brigade de dragons de Bouvier des Eclats , qui doit s'y reprendre à deux fois, qui anéantit littéralement la brigade Myers.




Les espagnols sont aussi emportés par le déchainement des cavaliers français.




Les pertes sont considérables, cette fois, Beresford accuse le coup, mais il lance aussitôt sa précieuse brigade de Dragons lourds dans une contre charge sur les dragons français  fatigués par leur attaque.






Mais les heavy dragoons britanniques doivent se replier face au nombre de cavaliers français.




Beresford réalise que la puissante infanterie britannique n'a pu jusque là tenir la dragée haute à son homologue française que parce que le terrain de la Péninsule ibérique privait celle ci de l'appui de sa nombreuse et efficace cavalerie.

Mais l'après midi est bien avancée, les cavaliers français sont maintenant épuisés, l'infanterie est fixée par la puissance de feu alliée, malgré ce revers, le général britannique reste confiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CR Albuera 1811 "storm over Beresford".   

Revenir en haut Aller en bas
 
CR Albuera 1811 "storm over Beresford".
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIGNES DE BATAILLE :: MACHINES INFERNALES :: Comptes-rendus-
Sauter vers: