Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3

Aller en bas 
AuteurMessage
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 932
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3   Sam 20 Jan - 15:14

Un CR Clinique, pour une fois, très "gamey", ou comment tenter de gagner à Ligny ?





Les carrés rouges ( que j'ai placé pour visualiser les objectifs territoriaux, ils ne font pas partie du contenu de la boité de jeu) rapportent chacun  à celui qui les contrôlent 10 PV en fin de chaque tour.

Les Prussiens  ont le gros de leurs réserves sur les champs qui dominent les creux composés du ruisseau de Ligny qui coule au milieu d'une série de petits  villages et de grosses fermes .






Historiquement ces hameaux furent l'objet de combats acharnés, la possession desquels permettaient l'accès aux ponts, indispensables pour permettre à l'artillerie de franchir le cours d'eau.

Les quatre objectifs les plus proches St Amand  La Haye  St Amand et  Les deux de Ligny; obligent le FR à attaquer et à prendre ces villages au plus tôt,  40 PV sont en jeu chaque fin de tour.






Au nord Ouest, au croisement des chaussée venant de  Nivelles  (passant plus à l'ouest par Quatre Bras où combat Wellington contre Ney) et de Charleroi à Wavre, un autre Objectif clé en terrain découvert cette fois, permettant d'interférer avec les velléités prussiennes de continuer leur campagne en allant sur Wavre (ce qu'ils firent historiquement.




A L'est, au croisement entre la chaussée venant de Fleurus à Namur ( allant ensuite vers Liège), deux autres objectifs, deux parce que conduisant sur la ligne de communication prussienne.


Le Prussien doit tenir aussi longtemps que possible les 4 objectifs des villages, puis garder les croisements de route jusqu'à la nuit (qui lui permettront le lendemain de se replier sur Namur ou de poursuivre vers Wavre pour venir porter secours à Wellington).

Le Français, faute de pouvoir compter sur le Ier corps de D'Erlon qui aurait pu débouler par la chaussée de Charleroi au sud ouest et tourner les prussiens par leur droite, n'a d'autre choix que celui, historique de prendre d'abord les villages.

St Amand la Haye et St Amand par le III e corps de Vandamme à gauche, Ligny par le IVe corps de Gérard à droite.

La Garde Impériale et le IVe corps de cuirassiers de Milhaud servant de réserve prête à percer d'un coté ou de l'autre pour déboucher sur les éminences dégagées qui les surplombent au nord.




"Messieurs...il est temps d'en finir !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 932
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3   Sam 20 Jan - 15:54



Les sorties Ouest (vers Wavre) et Est (vers Namur ), les voies de communication Prussiennes, rapportent 50 VP (une seule fois) à la fin du dernier tour à celui qui les possède.

Idem pour les deux sorties Françaises à Fleurus (mais il est peu probable que le Prussien s'en empare.

Les unités éliminées (pas réduites, éliminées !) rapportent 1 VP par Point d'effectif, PE, (100h ) ou mises en déroute et sorties de la carte ((50% de leur valeur en PE).
2 PV par PE de cavalerie ou d'artillerie

Les unités éliminées de jeune Garde valent 2 PV par PE, de Vieille Garde 4 PV par PE
Les unités de la vraie Vieille Garde 1er et 2 Grenadiers et Chasseurs, réduites, valent 10 PV, pour le prussien.

Les officiers blessés 10 PV, Tués ou capturés 20 PV
Blücher 75 PV si blessé, 150 si tué ou capturé

Un drapeau pris 10 PV.

Gneisenau ou Grouchy 50 et 100 respectivement.

Napoléon 200 si blessé, Victoire automatique si tué ou capturé.


En fin de partie (7 tours) le prussien a gagné si la différence entre ses PV et ceux du FR sont de 100 PV ou +
Si elle est négative c'est une victoire française
sinon c'est une bataille indécise.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 932
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3   Sam 20 Jan - 18:26

TOUR 1  15h







Gérard et les 3 divisions de son  IVe corps avancent vers Ligny et montent à l'assaut (à la 2e activation)

Ziethen a choisi de défendre la rive nord du ruisseau de Ligny, devant la ferme d'en bas tout en gardant les positions les plus solides au sud
Ferme d'en Haut, l' Eglise et le château de Ligny avec quelques troupes.




La Ferme d'en Haut est emportée, les hommes de la 14e division française de Hulot forcent les barricades improvisées sous un feu inefficace, un bataillon et demi du  19e de ligne Prussien panique, perd une partie de ses hommes dans des combats à la baïonnette, le reste ne pouvant s'enfuir est anéanti à son tour, la place de l'Eglise est attaquée elle aussi mais une partie du 19e de ligne prussien tient ferme, son feu décimant le 76e de ligne FR.


Le château de Ligny (en bas) est assailli par la 12e division de Pécheux , Le 29e PR tient mais au prix de lourdes pertes.





Vandamme et son IIIe corps (comprenant la division Girard du IIe Corps) ont fait mouvement vers St Amand La Haye et St Amand, pour les attauqer vers 16h.





La Garde et le IVe corps de Cuirassiers de Milhaud se dirigent vers Ligny.

L'autre solution: aller vers St Amand aurait mis cette force de réserve formidable dans une position trop excentrée


Von Pirch, a fait avancer des brigades du IIe corps au dessus de Wagnelée et de Ligny pour contre attaquer si nécessaire.

TOTAL du TOUR

PR: 70 PV (les 7 objectifs)

FR: 10 PV (pertes du 19e a PR)

Différence 60 PV



"60 PV ? Pas mal pour un début ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 932
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3   Dim 21 Jan - 16:08

TOUR 2  16h



Gérard poursuit ses assauts dans Ligny.



Au centre, une partie du 19e PR garde l'Eglise (objectif territorial)   et son cimetière face à 4 régiments FR.

Au nord les hommes de la 13e division de Vichery tentent de traverser le ruisseau pour s'infiltrer dans Ligny le bas, mais les tirs des jäger foudroient le 59e de ligne et ceux du 7e PR auraient du ravager le 69e et 48e de ligne FR, mais (carte tactique "meilleure fortune jouée) les prussiens visent trop haut, les deux régiments français sont repoussés simplement, l'attaque a échouée.


Ziethen envoie ici et la des unités en renforts dans les villages.



Gérard renouvelle son effort au sud et au centre de Ligny

Au sud, le Château est pris,  le reste du 29e PR qui le tenait est submergé.
Les défenseurs de l'Eglise demeurent  inébranlables.


Pirch rapproche lui aussi quelques brigades des points menacés.





La Garde continue d'avancer vers le Château de Ligny, Ziethen active encore quelques unités.


Vandamme attaque à son tour.

La 8e division de Lefol assaille St Amand La Haye, La 10e division de Habert attaque St Amand, tandis que la 11e de Berthezène vient derrière en réserve et la 7e de Girard s'infiltre entre Wagnelée et St Amand la Haye.

Et le tour s'arrête là, un peu prématurément.









Dans St Amand, Habert s'empare des abords de la ferme de Malone (objectif territorial) en délogeant les Jägers au prix de lourdes pertes pour le 43e de ligne, les rares Jägers survivants retraitent au delà du ruisseau, le 29e PR se retrouve isolé dans sa ferme.

Plus au nord, dans St Amand La Haye, le 12e PR doit reculer dans le village sous la poussée des colonnes du 64e de ligne et du 15e léger.
Le 24e PR reste maitre de la grande  ferme (objectif territorial).

TOTAL des PV du  2e TOUR:

PR 70 PV d'objectifs

FR 14 PV pour Jager (2) et 29e PR (12)

Différence 56 PV pour Blücher  rajoutés aux 60 PV du total précédent

soit 116 PV !




"Mein Gott !  116 PV !  J'atoOOre ze cheu ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 932
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3   Dim 21 Jan - 19:50

TOUR 3   17h




Vandamme poursuit son offensive.

L'Eglise résiste encore mais le 19e PR a perdu la moitié de ses hommes.

Habert attaque la ferme Malone avec 4 régiments 70e, 88e, 22e de ligne   et 2e Suisse, mais les Prussiens du 29e  ont barricadé les abords de la ferme avec des charrettes et des meubles et repoussent les hommes de la 10e division Habert .
Le 28e PR fusille à bout portant les hommes du 12e et 28e de ligne causant d'horribles trouées dans les colonnes qui s'accrochent malgré tout à l'entrée de St Amand.








Plus au nord, à St Amand La Haye, la grande ferme tombe enfin aux mains du 37e de ligne  (1er objectif territorial)








Gérard relance ses cohortes ensanglantées en avant.

L'Eglise résiste encore mais le 19e PR a perdu la moitié de ses hommes.


La 12e division Vichery fait traverser le ruisseau à 3 de ses régiments.
Le 63e de ligne pousse l'inconscience jusqu'à avancer droit devant, chargeant  une batterie d'artillerie à pied isolée.
Les prussiens tirent à mitraille à moins de deux cent mètres fauchant les premières rangs, mais l'assaut n'en continue pas moins, la batterie est anéantie.




Mais une autre batterie PR prend les survivants en écharpe, le 63e n'existe plus en tant qu'unité combattante.

La cavalerie PR charge le 96e de ligne avec 4 régiments de Uhlans de dragons et de Landwher.
Mais il parvient à se mettre en carré, les cavaliers prussiens n'insistent pas et déroutent.


Les premières unités de la Garde apparaissent enfin







Gérard continue sur sa lancée, L'Eglise est enfin emportée par un flot tumultueux (2e objectif territorial)
Le 30e de ligne rejoint le 6e Léger et le 96e de ligne qui prudents entrent dans Ligny pour se prémunir de charges de cavalerie et des tirs d'artillerie.






La cavalerie de la Garde, Dragons de L'impératrice en tête traverse  le ruisseau, les grenadiers à cheval suivent , plus au sud l'infanterie de la jeune Garde fait de même.

La moyenne Garde suit la cavalerie, la vieille Garde entre dans Ligny plus au nord.







Blücher a lancé une contre attaque à la tête du 2e de landwehr Westphalienne, sans succès.


Vandamme relance ses hommes, le régiment mené par Blücher est contre attaqué à son tour par le 23e de ligne , et repoussé avec de lourdes pertes.

Bücher est blessé ? On le croit un instant, mais n'ayant pas mené l'assaut lui même (pas fou) il va bien mais a du se replier au nord du ruisseau.

La ferme de Malone est enfin prise par le 88e de ligne (3e Objectif territorial), le 29e PR, héroïque, réussit à décrocher.

Dans St Amand la Haye le 12e PR se retrouve isolé au centre du village, largement abandonné par les prussiens.



TOTAL du 3e TOUR


PR  40 PV ( 4 objectif territoriaux)  +22 PV (63e et 76e de ligne FR détruits) = 62 PV


FR  30 PV (3 objectifs pris) +40 PV (12, 19, 2W LDW )  + 6 PV (3pt ART )= 76 PV

Différence -14 PV


Différence cumulée:

116-14 = 102 PV (pour le Prussien)





"Bon, c'est vrai  j'ai eu un peu de mal à rentrer dans la partie mais les choses sont en train de changer, j'ai retrouvé mon coup droit avec Gérard et la Garde entre enfin sur le terrain.
Quant à Vandamme il fait des progrès, prenant même deux objectifs à la barbe du Prussien."




" Il ne reste que 4 tours et j'ai plus de 100 points d'avance, mais il va falloir les attendre sur les hauteurs et reculer les régiments exposés dans les villages.
Cette charge de cavalerie aurait pu écraser ce bataillon isolé mais il a eu beaucoup de chance de se mettre en carré.
Le corps de Gérard a subi de lourdes pertes, très affaibli il aura du mal à seconder la Garde qui va subir des pertes elle aussi, des pertes qui me rapporteront des PV.
Je suis très confiant, le IIe corps de Pirch est intact et le IIIe de Thielman aussi, il va renforcer le centre, cela va être une bataille d'attrition sur les hauteurs où  notre artillerie va faire beaucoup de dégâts."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 932
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3   Sam 27 Jan - 10:34

TOUR 4   18h  



La Garde poursuit su sa lancée, la Jeune Garde marchant vers le sud pour prendre à revers les derniers défenseurs de St Amand, la cavalerie de Guyot chargeant les batteries prussiennes que tentent de protéger en hâte les escadrons de dragons et de Uhlans.

Les chasseurs et grenadiers de la  Moyenne et vieille garde franchissant le ruisseau par le pont pour débouler sur les champs qui surplombent Ligny.





Deux batteries sont prises, les artilleurs sabrés dans une frénésie digne des plus belles heures de la Grande armée, les dragons et Uhlans, plus nombreux parviennent à faire bonne contenance face aux dragons de l'impératrice aux montures essoufflées.





Mais les grenadiers à cheval et le reste des Dragons de l'impératrice découvrent de nouvelles proies ...trois régiments prussiens nichés dans le vallon juste à la sortie ouest de Ligny, appuyés par une batterie !

Ils les chargent en profitant de la pente, le 22e PR se met en carré, les grenadiers à cheval esquivent d'un coté ou de l'autre, inutile de se cogner des carrés...

Le 14e PR n'a pas le temps de se mettre en carré mais la masse de ses bataillons serrés suffisent à dissuader les grenadiers et dragons de la garde.

Les vieilles unités de chasseurs et de grenadiers de la Garde montent à l'assaut mais les batteries à cheval ont le temps de retraiter.


Pirch, recherché par les courriers de Blücher pour agir , reste introuvable et léthargique.

Ziethen a fait ce qu'il a pu pour permettre à ses troupes de fuir la nasse qui se met en place.


En deux activations la Garde occupe le centre entre Brye et la Ferme d'en bas, en masse, mais l'artillerie à pied est encore loin derrière, seule l'artillerie à cheval l'appuie efficacement.

Ziethen est le seul à agir mais son corps est dispersé, des unités sont hors de portée , Thielmann ne fait rien.







Vandamme entre en lice, ses hommes se répandent dans les rues de St Amand en Laye et dans St Amand, le ruisseau est franchi à l'ouest par le pont ou à pied, des régiments prussiens qui avait retraité sont cernés dans un bois et résistent vaillamment.





Blücher  il lance le 2e PR et le 5e Landwher de Westphalie dans une charge à la baïonnette contre le 82e de ligne, 6 bataillons en colonne contre 2 français...le résultat est prévisible.




Les fantassins du 82e attendent que les masses prussiennes soient à trente pas pour déclencher un feu dévastateur qui couche les premiers rangs,
des officiers tombent, l'élan est brisé, la panique gagne, les bataillons PR partent en déroute, Blücher est dans une rage folle !

Vandamme continue ses attaques, les PR dans les bois sont totalement encerclés et inutile de prendre des pertes en chargeant, les hommes du IIIe corps tirent régiments après régiments, les prussiens craquent mais ne peuvent retraiter, ils se rendent.











Blücher se demande que font Pirch et Thielmann, c'est incroyable ! Leur corps n'ont pas été activés une seule fois ...

A chaque tentative d'activation ces messieurs ont trouvé plus urgent d'échouer et d'attendre.


TOTAL en PV pour ce tour:

PR  Objectifs 40 PV

FR   Objectifs 30 PV
Pertes infligées ART 18 PV (1 Batterie à pied et une à cheval) , CAV 10 PV (4e Hussard) INF  47 PV (28e  24e 29e et Jagers) toutes du Ier corps PR.
Drapeau pris (24e PR) 10 PV
soit 125 PV

Différence  -85 PV  
Différence cumulée +17 PV









"Mais qui m'a donné des jean-foutre pareils ? On n'a rien fait du tout, à part sauver quelques régiments isolés, c'était un moment crucial et la fortune m'abandonne ! "







"La Garde est enfin bien positionnée, il me manque mes grosses batteries à pied mais elles seront bientôt là.
Vandamme a pris ses objectifs mais a subi de lourdes pertes, il devrait poursuivre sur sa lancée et monter vers le croisement des chaussées Charleroi et Nivelles.
Gérard n'a rien pu faire mais le tour fut raccourci, ce ne fut pas de sa faute, de même pour Milhaud toujours au sud est.
Il faut reconnaître que Blücher n'a  pas eu de chance, mais comme je le dis: être un bon général ne suffit pas, encore faut il avoir de la chance !

Seulement 17 PV pour Blücher ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 932
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3   Sam 27 Jan - 15:22

TOUR 5  19h







Gérard envoie la 14e division attaquer au travers du ruisseau:
Le 4e landwher de Westphalie combat avec âpreté mais doit se replier.




Ziethen est passif, Pirch est lymphatique,  Thielmann croyant sans doute aux chimères d'une menace des cavaliers de Pajol ou d'Exelmans  sur Tongrenelle n'ose venir au secours du centre en détresse.













C'est Blücher qui doit donner l'exemple en menant une nouvelle charge  avec le 25e PR sur le 82e FR, le feu duquel cette fois ne parvient pas à stopper la furia prussienne qui à deux contre 1 déroute les français rétablissant le contrôle prussien sur le nord du ruisseau.






Vandamme fait alors donner son artillerie massée sur les hauteurs.

Les prussiens reculent sous une nuée de boulets et d'obus.
La 10e division avance le long des bois vers Brye.








La Garde avance , compacte, les 3  régiments PR qui avaient tenu tête à la cavalerie de la garde doivent faire face aux quatre bataillons de la vieille Garde.







Les Prussiens ne se laissent pas impressionner et leur feu fait reculer deux bataillons de la vieille garde, mais le 22e PR part en déroute après un échange de mousquetterie à quarante pas avec les grenadiers , le 14e PR lui tient bon mais est décimé par le tir des chasseurs.





Pirch est toujours absent, Thielmann se réveille enfin et marche avec deux de ses brigades vers le centre.





La Garde  encore, les grenadiers à cheval qui s'étaient regroupés sur les arrières de l'infanterie chargent les restes du 14e PR.
Ce dernier, héroïque,  tente de se mettre en carré,, est sur le point d'y parvenir mais les grenadiers à cheval sont déjà sur lui, pénètrent ses rangs créant un désordre extrême qui confine bientôt à la plus grande confusion, les prussiens sont sabrés sur place, quelques rares parviennent en s'enfuir.






La Jeune avance Garde sur le flanc gauche de la Garde, prise à partie par l'artillerie elle subit des pertes mais déroute les prussiens qui tiennent les abords du moulin de Bussy.


L'artillerie de la Garde installée devant Ligny tire sur la ferme d'en bas, les défenseurs, menacés sur leurs flancs ne demandent pas leur reste et se replie.






Gérard  infiltre tout Ligny, s'emparant de la Ferme d'en bas (objectif territorial).











Ziethen replie ce qui lui reste de troupes, son corps est démoralisé, tout le flanc
droit Prussien est en l'air, gardé par des troupes hagardes hormis la cavalerie.



Pirch parvient à faire mouvement avec l'ensemble de ses réserves au centre, ainsi que Thielmann.


Milhaud lui aussi aura été activé deux fois.



Total des PV du tour

PR     Objectifs  30 PV
 FR en déroute hors carte 9 PV    
Pertes FR 10 VP (1/2 chasseurs réduit)   total  PR 49 PV

FR   Objectifs 40 PV
Pertes PR INF 37 PV (14e , 12e PR)    ART  18 PV  soit 55 PV
Total FR 95 PV

Différence -46 PV

Différence cumulée
-29 PV





"C'est un tour de M..."






" La Garde a pris des risques mais n'a subi que de faibles pertes (le 3e tirailleur et le 1/2 chasseurs réduits dans des combats en bordure de bois près de Brye), Vandamme a repoussé ses vis à vis et Gérard a pris le dernier objectif sur Ligny (la ferme d'en bas) et  pratiquement pris le village.
Milhaud est en route mais reste encore loin pour jouer un rôle dans la bataille.
Le tour a été heureusement bien long , ce fut un coup de chance, et m'a permis d'activer tout le monde deux fois sauf les Ier et IIe Corps de cavalerie.
Les prussiens des IIe et IIIe corps ont enfin bougé mais trop tard.
Tout va dépendre des prochaines activations, si l'orage ne noie pas  le champ de bataille et si la nuit ne tombe pas trop vite, je devrais remporter une belle victoire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 932
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3   Sam 27 Jan - 17:37

TOUR 6  20h



Le soleil, qui était si ardent, commence à décliner, le soir approche comme une délivrance pour les prussiens, comme un voleur de victoire pour les français.



Napoléon, pris de court, ne veut pas prendre le temps de mettre ses batteries de la Garde  en place devant son infanterie et préfère continuer à attaquer avec celle ci pour profiter du désarroi des prussiens.

Les grenadiers à cheval, fort de leur succès précédent chargent en montant un autre régiment prussien appuyé par une batterie.
Celle ci tire à moins de 100m, de nombreux grenadiers à cheval s'écroulent avec leurs montures  puis les artilleurs se réfugient dans les carrés du 22e qui viennent de se former, les cavaliers esquivent le contact.

La Jeune Garde avance au son des  fifres et des tambours.
La mitraille de l'artillerie prussienne fauche les premiers rangs à moins de 200 m.




Le choc est rude, la Jeune garde est composée de beaucoup de recrues qui sont fières d'appartenir à la garde mais n'ont jamais été au feu, c'en est trop, la confusion évolue en panique , c'est la déroute contre toute attente pour les tirailleurs.

Les voltigeurs repoussent avec pertes leurs adversaires.






Mais Pirch défend avec acharnement, il encourage ses batteries d'artillerie qui font feu à nouveau, le 3e voltigeurs est pris en écharpe, voit ses bataillons fondre et perd pied, les voltigeurs déroutent à leur tour...












La Garde frappée au cœur par la déroute de ses jeunes, s'obstine et envoie ses vétérans de plusieurs campagne en finir avec ces maudits prussiens.

La vieille garde attaque au même endroit que la Jeune garde précédemment, devant le Moulin de Bussy !


Les positions prussiennes sont hérissées de batteries d'artillerie qui balaient de mitraille les colonnes en capote bleues marines.
C'est un carnage !
Le 1/2 et le 2/2 grenadiers, le 2/1 chasseurs semblent trembler comme les blés sous le vent alors que la mitraille les fauche, la fierté leur interdit de reculer, c'en serait fait de l'honneur de la Garde, mais c'est une erreur funeste qui permet à l'artillerie de les massacrer davantage.




Seul le 1/1 chasseur reste accroché au Moulin de Bussy, les champs sont couverts de grognards, les blessés qui le peuvent refluent vers l'arrière, c'est un désastre...








Napoléon en personne vient rallier la Jeune Garde.






Blücher, enthousiasmé par ce revirement de situation, charge depuis les abords de Ligny à la tête du 23e, le 111e de ligne FR est rudement secoué dans des combats à coups de crosse et de baïonnette.



Vandamme fait avancer prudemment ses troupes au delà du ruisseau et vers le centre de Brye.

Thielmann arrive enfin en deuxième rideau derrière les brigades de Pirch.




Milhaud débouche enfin sur les arrières de la Garde pour reprendre une offensive stoppée net par l'artillerie.






La lumière baisse de plus en plus, les prussiens qui paraissaient une heure avant  sur le point de craquer semblent solidement ancrés dans les champs.

Exelmans et son IIe corps de cavalerie es appelé par Napoléon pour menacer Tongrenelle, mais il est bien tard....




TOTAL DES PV du TOUR:


PR Objectifs 30 PV
Pertes de vieille garde 68 PV (1/2  2/2 grenadiers et 2/1 chasseurs)   total 98 PV !!!

FR  Objectifs 40 PV
Pas de pertes occasionnées.

Différence 58 PV


Différence cumulée 58 -29=     29 PV !!!





"C'est pas possible ! Mes grognards, couchés dans les blés, trois bataillons de vieilles moustaches anéantis...
Que pouvais je faire ? C'est la faute à Drouot ! Cet âne n'a pas voulu attendre l'artillerie, on les aurait pilonnés et on aurait attaqué ensuite les survivants...
Il me reste les cuirassiers de Milhaud...une charge de ses culs de fer et c'en sera fini de Blücher !"








"Aaaarch ...voilà, la Prusse triomphante ! 29 PV !!! alors que j'étais à -29 il y a une heure ...voilà la supériorité germanique sur ces franzosen !
Et ma charge qui a fait un tabac, j'aurais pu reprendre Ligny à moi tout seul !
J'ai bien mérité un flacon de schnaps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 932
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3   Sam 27 Jan - 17:37

TOUR 6  20h



Le soleil, qui était si ardent, commence à décliner, le soir approche comme une délivrance pour les prussiens, comme un voleur de victoire pour les français.



Napoléon, pris de court, ne veut pas prendre le temps de mettre ses batteries de la Garde  en place devant son infanterie et préfère continuer à attaquer avec celle ci pour profiter du désarroi des prussiens.

Les grenadiers à cheval, fort de leur succès précédent chargent en montant un autre régiment prussien appuyé par une batterie.
Celle ci tire à moins de 100m, de nombreux grenadiers à cheval s'écroulent avec leurs montures  puis les artilleurs se réfugient dans les carrés du 22e qui viennent de se former, les cavaliers esquivent le contact.

La Jeune Garde avance au son des  fifres et des tambours.
La mitraille de l'artillerie prussienne fauche les premiers rangs à moins de 200 m.




Le choc est rude, la Jeune garde est composée de beaucoup de recrues qui sont fières d'appartenir à la garde mais n'ont jamais été au feu, c'en est trop, la confusion évolue en panique , c'est la déroute contre toute attente pour les tirailleurs.

Les voltigeurs repoussent avec pertes leurs adversaires.






Mais Pirch défend avec acharnement, il encourage ses batteries d'artillerie qui font feu à nouveau, le 3e voltigeurs est pris en écharpe, voit ses bataillons fondre et perd pied, les voltigeurs déroutent à leur tour...












La Garde frappée au cœur par la déroute de ses jeunes, s'obstine et envoie ses vétérans de plusieurs campagne en finir avec ces maudits prussiens.

La vieille garde attaque au même endroit que la Jeune garde précédemment, devant le Moulin de Bussy !


Les positions prussiennes sont hérissées de batteries d'artillerie qui balaient de mitraille les colonnes en capote bleues marines.
C'est un carnage !
Le 1/2 et le 2/2 grenadiers, le 2/1 chasseurs semblent trembler comme les blés sous le vent alors que la mitraille les fauche, la fierté leur interdit de reculer, c'en serait fait de l'honneur de la Garde, mais c'est une erreur funeste qui permet à l'artillerie de les massacrer davantage.




Seul le 1/1 chasseur reste accroché au Moulin de Bussy, les champs sont couverts de grognards, les blessés qui le peuvent refluent vers l'arrière, c'est un désastre...








Napoléon en personne vient rallier la Jeune Garde.






Blücher, enthousiasmé par ce revirement de situation, charge depuis les abords de Ligny à la tête du 23e, le 111e de ligne FR est rudement secoué dans des combats à coups de crosse et de baïonnette.



Vandamme fait avancer prudemment ses troupes au delà du ruisseau et vers le centre de Brye.

Thielmann arrive enfin en deuxième rideau derrière les brigades de Pirch.




Milhaud débouche enfin sur les arrières de la Garde pour reprendre une offensive stoppée net par l'artillerie.






La lumière baisse de plus en plus, les prussiens qui paraissaient une heure avant  sur le point de craquer semblent solidement ancrés dans les champs.

Exelmans et son IIe corps de cavalerie es appelé par Napoléon pour menacer Tongrenelle, mais il est bien tard....




TOTAL DES PV du TOUR:


PR Objectifs 30 PV
Pertes de vieille garde 68 PV (1/2  2/2 grenadiers et 2/1 chasseurs)   total 98 PV !!!

FR  Objectifs 40 PV
Pas de pertes occasionnées.

Différence 58 PV


Différence cumulée 58 -29=     29 PV !!!





"C'est pas possible ! Mes grognards, couchés dans les blés, trois bataillons de vieilles moustaches anéantis...
Que pouvais je faire ? C'est la faute à Drouot ! Cet âne n'a pas voulu attendre l'artillerie, on les aurait pilonnés et on aurait attaqué ensuite les survivants...
Il me reste les cuirassiers de Milhaud...une charge de ses culs de fer et c'en sera fini de Blücher !"








"Aaaarch ...voilà, la Prusse triomphante ! 29 PV !!! alors que j'étais à -29 il y a une heure ...voilà la supériorité germanique sur ces franzosen !
Et ma charge qui a fait un tabac, j'aurais pu reprendre Ligny à moi tout seul !
J'ai bien mérité un flacon de schnaps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 932
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3   Dim 28 Jan - 11:40

TOUR  7     21h   Dernier tour

Les nuages se teintent de rouge, il ne reste qu'une heure environ avant que le crépuscule ne cède aux ténèbres.


Drouot remet de l'ordre dans ses unités, fait tirer son artillerie qui repousse les prussiens les plus exposés,
replie sa cavalerie pour la réorganiser et tenter, plus tard  une nouvelle charge.
Pirch reste inactif
Ziethen tente de se rapprocher du centre pour commander les quelques régiments qui y sont encore.






Milhaud entre en scène (j'ai oublié de mettre le marqueur activ 1), ses régiments de cuirassiers se forment en  denses colonnes d'escadrons.

Pirch manque d'initiative, Thielmann rejoint ses brigades avancées, les pousse à avancer vers le centre où va se jouer le sort de la bataille.



Le tour passe de starting à ending ...






Napoléon a donné l'ordre de lancer une grande charge de cavalerie
(en fait une carte tactique "grande charge")










La cavalerie de la Garde et les culs de fer , en colonnes sur 600m de front chargent droit devant ...







Le sol tremble sous les sabots des énormes percherons des cuirassiers, l'artillerie qui soutient le 7e PR crache sa mitraille à moins de 200m,
des montures s'écroulent, un escadron du 1er cuirassiers du Colonel Comte Ordener est massacré.
Les autres continuent la charge.
Le 7e PR réussit à se mettre en carré, la charge des  cuirs ébranlent un des deux  bataillons PR qui craque sous la pression, mais le second tient bon
et protège les artilleurs qui s'y sont réfugiés.





Le 9e Cuirassiers voit à son tour s'écrouler ses premiers rangs par  le feu de l'artillerie (34) , le 7e, le 12e le 4e cuirassiers sont intacts  mais le 22e PR ne parvient pas à se mettre en carré,
les trois bataillons prussiens et les artilleurs sont sabrés, piétinés, dispersés,  par les centaures de fer qui continuent leur charge bien que sous le contrôle de leurs officiers.







Leur poursuite, bien qu'ayant perdu de son élan et de sa cohésion aborde le 4e Landwher de Westphalie qui a déjà vu le massacre du 22e PR, et craque littéralement à la vue de cette meute déchainée qui fonce sur lui, il est sabré à son tour...



Les grenadiers à cheval font face à une artillerie inefficace mais l'infanterie prussienne du 26e  formée en carré reste inébranlable...




Le centre  gauche Prussien a été percé, mais le reste tient toujours bon sur une ligne de 800m au nord du Moulin de Bussy.
Et le ciel qui s'assombrit sous la couverture de plus en plus nuageuse qui étend ses camaïeux de mauves à l'horizon.

L'obscurité va bientôt envelopper les deux armées de son linceul.
Tenir jusqu'à la nuit pour les prussiens ou arracher la victoire des mâchoires du match nul pour les français...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 932
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3   Dim 28 Jan - 13:57



Blücher, inconscient de ce qui est en train de se jouer au centre, continue de charger le 111e de ligne FR
(en fait, si il ne charge pas le PR se prend 50 PV de malus ...)







La charge à la baïonnette emporte tout sur son passage, les rues de Ligny sont couvertes de corps en uniformes bleus , le IIIe est anéanti.
Le 23e PR menace la Ferme d'en Bas...





Après un tir de barrage d'artillerie (carte tactique FR)
La Garde part une nouvelle fois à l'attaque  au centre (2e activ)






A part les jägers qui sont écrasés par les 3e et 4e Chasseurs,
Les prussiens gardent leur sang froid,  obligeant la Garde à stopper son élan et à s'engager dans  des échanges de tirs à courte portée qui déciment les rangs de leurs adversaires.
(en fait ils étaient sur le point de craquer mais un carte tactique Bonne fortune leur a permis de rejouer les dés)




Thielmann rassemble le gros du IIIe corps en arrière pour faire un dernière ligne pour un dernier combat si nécessaire



La Garde a fait tout ce qu'elle a pu (déjà deux activations) , alors qu'il suffirait de pousser un peu plus pour que le mur prussien s'effondre !






Les généraux de la Garde, Friant, Morand, Michel ,  Roguet et Duhesme, l'ont bien compris, ils encouragent leurs hommes pour un dernier effort
(carte tactique éponyme) .





Les grenadiers  à cheval chargent une dernière fois, le 21e PR doit reculer en carré pour ne pas  se faire submerger.






Un épais nuage de fumée masque leur avancée (carte tactique rideau de fumée) , les tirs prussiens sont effectués au jugé, les vétérans de la Garde passent au travers et sont aperçus au dernier moment alors qu'ils chargent à la baïonnette  !

Cette fois, c'en est trop pour les prussiens, les régiments se débandent ou meurent sur place, la ligne de front prussienne n'existe plus




Pirch réorganise une deuxième ligne en hâte, pour faire face à une ultime attaque.
Elle ne viendra pas (le tour s'achève soudain), le crépuscule ne permet plus distinguer l'ami de l'ennemi,



les derniers coups de canon une dernière fois  déchirent la nuit.




Napoléon est déçu, il espérait écraser l'armée prussienne, il ne l'a qu'amochée.







"Les prussiens sont en fuite vers Namur, nous en sommes débarrassés...
Et Wellington ? Il est toujours au Quatre Bras ?"

"Oui Sire, un courrier du Maréchal  Ney vient de nous parvenir. Il a contenu les anglo alliés qui étaient bien supérieurs en nombre."

"C'est bien, demain nous en finirons aussi  avec eux."

TOTAL DES PV du tour 7

Prussiens
Objectifs 30 PV
Pertes FR 11 PV (le 111e FR)
1 drapeau du 111e   10 PV

Total PR = 51 PV

Français
Objectifs 40 PV
Pertes infligées  INF 80  ART  26 = 106
1 Drapeau 10 PV

Total 156 PV

Différence = 106 PV


Différence cumulée = 29 - 106 = 75 PV

-77 PV







"-77 PV ! Belle victoire .
Ce fanfaron de Blücher a reçu une belle correction !
Cette fois la Garde a été à la hauteur de sa réputation, et moi donc ...
Les culs de fer aussi, quelles charges ! Ils sont la gloire de l'Empire et piétineront demain ces maudits anglais !
Wellington, s'il est malin devrait prendre la route de Bruxelles et ne plus se retourner avant de retrouver ses navires et se réembarquer pour Albion la perfide..."






"On a tenu !  Foutre dieu ! On a tenu !  Et j'ai écrit les plus belles heures de la Grande Prusse avec ma charge héroïque dans les rues de Ligny.
Encore une heure de jour de plus et je reprenais tout le village.
Demain, on marche ventre à terre sur Wavre et on rejoint le Duke sur Mont St Jean avec le IVe corps de Bulow et tout ce qui peut suivre du reste..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 10017
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 41
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3   Lun 29 Jan - 13:26

C'est plus probant que Waterloo et ses mécanismes favorisant l'anglais ( notamment l'absorption magique des tirs grâce au découpage en pas de pertes ) ?

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3   

Revenir en haut Aller en bas
 
CR Last Eagles Ligny 1815 scénario Historique N°3
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: MACHINES INFERNALES :: Comptes-rendus-
Sauter vers: