Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CR Dien Bien Phu de Kim Kanger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 886
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: CR Dien Bien Phu de Kim Kanger   Mer 18 Oct - 17:02

Dien Bien Phu : the final gamble .

Kim Kanger a construit une mécanique implacable  pour simuler  "un combat dans une cage" où "the winner takes all".
Cette bataille, où chaque adversaire aurait pu l'emporter, constitue une formidable situation de wargame, un suspense jusqu'au dernier tour.





Le commandement français, après plusieurs années d'une guerre s'apparentant à une  guérilla  sans fin, décide de pousser le Vietminh à l'attaquer sur une position fortifiée à Dien Bien Phu où la supériorité française en terme d'aviation et d'artillerie et de professionnalisme de ses troupes d'élite prévaudra enfin.



Pour le tenter, il faut que la cible soit attractive et ne paraisse pas  imprenable, mais qu'elle se révèle suffisamment puissante pour saigner à blanc les divisions  régulières du  vietminh.
Le premier problème c'est qu'il est difficile de savoir où se situe le bon équilibre entre ces deux exigences contradictoires.




Le deuxième c'est qu'il faudra ravitailler Dien Bien Phu par air, si la garnison était trop importante cela pourrait, paradoxalement, l'affaiblir.

On a beaucoup glosé depuis sur l'inconscience des généraux  de se mettre dans une cuvette à la merci de l'ennemi, mais c'est une vision après coup trop facile une fois que l'histoire a tranché.
Martin Windrow dans  "The last valley" a écrit "ce n'était pas une cuvette dans laquelle ils s'étaient fait piéger, c'était une position soigneusement choisie et  construite pour détruire un ennemi qui oserait l'attaquer , un vrai "Killing ground".
"ils ne voyaient pas la vallée comme une arène dominée par l'ennemi, ils voyaient les points d'appui fortifiés plantés sur les hauteurs"

Si le vietminh  n'attaquait pas, il nous aurait volé notre victoire, victoire certaine car "nos bataillons étaient des professionnels tandis que ceux du Vietminh étaient des amateurs".




Les troupes sont de toutes origines, d'Indochine, d'Afrique du Nord, d'Afrique de l'Ouest, de Métropole et d'Outre mer, avec des bataillons d'élite de la Légion et de Paras.


De toute façon quelle aurait été l'alternative ?
Continuer la guérilla pendant une décennie de plus ?




L'appât a fonctionné, les généraux Vietminh vont engager la meilleure moitié de toutes leurs forces régulières dans la bataille.




En réalisant un tour de force logistique pour transporter les munitions et les pièces détachées de l'artillerie sur un terrain difficile et de de longues distances.


Le combat dans une cage va avoir lieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 886
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Dien Bien Phu de Kim Kanger   Ven 20 Oct - 17:01



Dien Bien Phu est une forteresse constituée de points fortifiés construits sur des sommets de collines ou des points hauts.
Tranchées et  casemates enterrées, positions d'artillerie ou de mortiers, nids de mitrailleuses le tout entouré d'un réseau de barbelés, constitue chacun de ces appuis.




Les espaces vides entre chaque points d'appui sont offerts à la vue de ces derniers et battus par leurs armes lourdes pour interdire les mouvements et infiltrations du Vietminh.



Ce dernier est obligé de prendre d'assaut les points fortifiés les plus excentrés pour pouvoir atteindre ceux du centre du dispositif.


Selon le plan du commandement Français, ces assauts causeront des pertes, à terme insupportable, même pour le VM.







Mais le VM a deux atouts qu'il a su cacher à son adversaire jusqu'à ses premiers engagements:
Un, son artillerie amenée par surprise, bien approvisionnée et magnifiquement camouflée dans les hauteurs qui surplombent les points fortifiés de DBP.
Quasiment invisibles, hors d'atteinte des frappes de l'aviation et des tirs de contre batterie  FR grâce à des creux creusés à flanc des montagnes, les pièces d'artillerie VM vont pilonner sans relâche les positions françaises.
Deux, les points fortifiés FR vont pouvoir être assaillis par des forces considérablement supérieures, causes de pertes très sévères pour le VM du fait de la densité des assaillants, mais  qui les rendent irrésistibles.  


Les FR ne peuvent espérer  que le VM finisse par jeter l'éponge, ravagé par des pertes qu'il ne peut plus accepter.


13 mars 1954:




vers Gabrielle




Et vers  Béatrice, convergent des ombres prêtes à fondre sur leur proie






La nuit est sombre et pleine de Vietminh...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 886
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Dien Bien Phu de Kim Kanger   Sam 21 Oct - 15:48

Tour 1  13 -15 mars 1954

Un déluge de feu s'abat sur les  points fortifiés Gabrielle et Béatrice, ainsi que sur le centre du dispositif.
Trois compagnies subissent des pertes, heureusement  aucun camion n'est touché.


Puis, les régiments Vietminh des 312e division et 308e divisions assaillent de nuit, respectivement Béatrice et Gabrielle
(non, Weinstein n'est pas impliqué ...).

L'artillerie Française répond mais, surprise, n'a qu'une efficacité réduite.


Les défenseurs restent médusés devant les fusées éclairantes qui descendent lentement du ciel, illuminant d'une lueur blanchâtre un amas de spectres grouillants sur les pentes dénudées,
le staccato des mitrailleuses et les tirs de mortiers se déchainent peu après pour contenir la horde sur le point de les submerger.



Les fortins nord et sud de Béatrice sont pris, malgré la résistance acharnée des légionnaires qui perdent un quart de leurs effectifs et la moitié d'une compagnie de montagnards Thaïs.







ainsi que le fortin nord de Gabrielle, les tirailleurs algériens ont le même niveau de pertes que leurs camarades légionnaires et le même mordant au combat.

Les assauts coutent aux VM deux bataillons salement amochés, et trois autres ont eu des pertes.


Les légionnaires et les tirailleurs algériens restent sur leurs positions, au lieu de les abandonner, par défi ou par l'espoir d'être secourus.

Mais le général de Castries, prudent, se garde bien d'envoyer des hommes vers ces positions éloignées avant d'avoir une vision plus claire de la situation.
C'est une première décision importante dont on ne peut encore mesurer la portée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 886
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Dien Bien Phu de Kim Kanger   Sam 21 Oct - 20:03

Tour 2    16 - 18 mars


(Au tour 1, pour le VM il fallait baisser le nombre de fortins FR de 63 à 61, pour éviter de perdre du moral, le VM avait réussi à le baisser à 60 en prenant 3 fortins, au tour 2 il fallait le baisser à 59, le VM y parviendra tout juste en prenant un 4e fortin)

Le 8e bataillon Parachutiste de choc avait envoyé deux compagnie de paras appuyées  par un peloton de Chars américains Chaffee et d'une compagnie thaï défendre la position de Dominique la plus au nord, et aussi la plus proche (1 km) de Béatrice au Nord  Est.





Les guetteurs VM avaient repérés le mouvement de ces unités, elles furent copieusement bombardées, la compagnie thaï perdit la moitié de ses hommes et fut démoralisée.
Les paras du 8e BPC et les tankistes du 1er régiment d'infanterie coloniale du Maroc sont en état de combattre.


Mais sur les fronts de Béatrice et de Gabrielle,
les Viets étant au contact, ayant conquis une partie des fortins, l'artillerie Vietminh ne peut plus se permettre de bombarder à tout va au risque de frapper ses troupes.

Ce qui prive le VM de son meilleur atout.





Les combats au sein de Gabrielle sont acharnés, un assaut VM est avorté, le second permet à celui ci de s'emparer du fortin nord est, mais le 5e tirailleur algérien  contrôle encore la moitié de Gabrielle.




Les viets se risquent en terrain où ils n'ont pas encore construits leurs réseaux de tranchées pour encercler les Légionnaires qui tiennent encore la moitié de Béatrice.

Mais ces derniers repoussent avec de lourdes pertes les assauts du Vietminh.



Les légionnaires se retrouvent isolés...


L'ordre est donné par le général De Castries au deux compagnies du 8e BPC (une seule s'engagera pour limiter les effets de l'artillerie VM) et aux 1er RCIM de contre attaquer pour ouvrir aux légionnaires un corridor de repli.

Les mortiers appuient cette action, causant des pertes aux bataillons VM, mais les paras ne parviennent pas à desserrer l'étreinte du VM sur Béatrice.
Une contre attaque des légionnaires échoue elle aussi...Les légionnaires sont toujours isolés !

Il faut les dégager coûte que coûte !
Mais les troupes d'élite manquent pour un tel rôle,  il faudrait insister auprès d'Hanoï pour obtenir un bataillon para en renfort




Mais le ravitaillement reçu  suffit à peine à combler les vides,  pire , les C47 qui apportaient la bouffe et les balles ont du rebrousser chemin face aux rideaux de  feu de la DCA Vietminh, les réserves sont de 5 jours à peine soit deux tours....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 886
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Dien Bien Phu de Kim Kanger   Dim 22 Oct - 20:03

De Castries réalise que Gabrielle, comme Béatrice, est désormais devenue intenable, elles vont tomber, quoi que l'on fasse, il faut sauver les Tirailleurs algériens avant qu'ils ne se fassent  à leur tour encercler comme les Légionnaires.
L'ordre est donné dans la soirée du 18,



Les tirailleurs se replient la rage au cœur vers les positions d'Anne Marie et de Huguette.
Les Viets, soucieux de prendre la position de Gabrielle au plus vite se sont bien gardés de l'encercler, laissant à la garnison une voie libre pour s'enfuir, Sun Tzu préconisait cela il y a bien longtemps, pour éviter la férocité de celui qui n'a plus rien à perdre.




T3  19-21 mars




Le Vietminh déclenche un tir de barrage démentiel sur les positions fortifiées de Elyane (où sont les deux compagnies du 8e BPC) et de Dominique, ravageant des dépôt de munitions légères et de nourriture, causant quelques pertes humaines et détruisant une demi douzaine de camions.








Puis quand le vacarme cesse, c'est l'assaut nocturne sur les dernières positions de Béatrice  tenues par les légionnaires isolés.

L'artillerie Française déclenche des barrages intenses sur les bataillons viets décimés qui ferment la sortie des légionnaires et sur les viets infiltrés dans le complexe qui attaquent ces derniers, gaspillant des obus précieux mais il faut laisser une chance à nos frères d'armes, à nos camarades de tant de coups durs.
Et, au matin, ...le miracle a lieu...

L'aviation se met de la partie et, pour une fois, devient d'une redoutable efficacité, de jour sur des cibles non retranchées, fait un carton.

Les viets fermant la nasse étaient à bout, sans retranchements où se réfugier, les pertes sont énormes.
Les survivants s'éparpillent hagards, traumatisés par les bombardements dont Martin Windrow fait une description saisissante d'un réalisme clinique
P371 à 374 dans son livre.




Dans ce chaos,   les légionnaires se fraient un passage le long des tranchées, à la barbe du Vietminh vers l'ouest, vers le salut...











Béatrice est prise !







Ainsi que Gabrielle ...


Les deux postes avancés ont été pris en moins de dix jours.
Peut être était il insensé de penser pouvoir s'y maintenir, comment pouvait on prévoir que le Vietminh aurait autant d'artillerie ?





Il s'agit maintenant de tenir les positions centrales, Dominique,  Elyane , Caludine,  Huguette et Anne Marie et Françoise.
Cette fois, elles pourront se soutenir les unes les autres, les contre attaques seront facilitées, Hanoï va envoyer des paras,
la bataille ne fait que commencer, et on a sauvé les camarades...




Des recrues de remplacement et  le ravitaillement arrivent  malgré tout, 24 largages avortés en moins de dix jours, quelle poisse !





Saleté de DCA ...


Mais la bouffe et la vinasse sont de nouveau abondantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 886
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Dien Bien Phu de Kim Kanger   Lun 23 Oct - 7:53

Tour 4    22 - 24 mars

Le silence envahit Dien Bien phu, plus aucun tir d'artillerie, plus aucun assaut, plus aucun viet en vue.


Les hommes, après 9 jours sans sommeil ou presque, les retranchements envahis par les gravats projetés par les impacts, s'écroulent de fatigue et prennent quelque repos.

Certains prennent le temps de respirer et discutent avec les copains.






Les largages se déroulent enfin à peu près correctement, seulement trois largages avortés...le rêve.
Des hommes sont à nouveau largués en renforts pour renforcer les unités éprouvées.







Les officiers peuvent se réunir et débattre de la suite des opérations.
Le VM a subi de lourdes pertes, plus de deux fois celles de la garnison,  jetterait il l'éponge ?
Non, c'est encore trop tôt, il peut supporter encore plus de pertes et c'est une bonne chose, car l'objectif est qu'il sorte de cette bataille irrémédiablement affaibli.
S'il avait la sagesse de laisser tomber, tout serait à refaire.






Mais le VM a mis au repos ses troupes, avancé ses tranchées vers les prochaines positions, rapproché de nuit, discrètement, ses régiments, reconstitué ses stocks d'obus.





L'orage va reprendre à nouveau, mais cette fois, nul ne peut dire où la foudre va tomber...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 886
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Dien Bien Phu de Kim Kanger   Lun 23 Oct - 17:22

Tour 5  22 -24 Mars


Le calme ne dure que quelques jours, dès le 22 au soir l'artillerie VM se déchaine à nouveau, anéantissant des camions, choquant les défenseurs de Elyane, causant pertes en hommes et en stock d'obus FR.









Puis c'est l'assaut nocturne au nord ouest sur le point d'appui Anne Marie tenu par le 5e bataillon du 7e régiment de tirailleurs algériens.
Le bombardement ne les a pas affecté, mais la défense est difficile, la visibilité est mauvaise malgré les quelques fusées éclairantes tirées.




La vague Vietminh est irrésistible, les tirailleurs survivants sont obligés d'abandonner leurs tranchées pour sauver leur peau, Anne Marie est aux mains du VM !







A l'est, Elyane est attaquée, les tirailleurs marocains sont choqués par le bombardement, deux fortins sont pris par le VM en état de grâce.








Deux contre attaques sont aussitôt montées, chacune comprenant une compagnie para avec une compagnie thaï appuyées par un peloton de chars.
chaffee.





La plus au nord, menée par  les paras de choc réussit à reprendre le premier fortin au VM en lui occasionnant des pertes sévères, la deuxième menée par une compagnie du 1er bataillon étranger de para avorte à cause de l'intensité du feu VM.





Le VM n'a qu'une petite tête de pont dans Elyane...qu'il entend bien conserver et élargir.










L'état major Vietminh est satisfait, les points fortifiés centraux ne sont pas imprenables et les contre attaques FR peuvent être repoussées.
Les troupes gardent un haut moral (toutes à 5) et le stock de camions FR ne cesse de baisser (tombé à 6).
Le niveau de Fortins est de 53 (soit moins que 55, pas de despair VM)

De plus la DCA fait avorter 6 largages.





A l'état major français, par contre, une appréhension se fait jour, même si chacun feint de ne rien laisser paraître .
Les camions commencent à manquer, les points d'appui ne tiennent pas face aux assauts vietminh et le ravitaillement par air ne peut que se dégrader
dans les semaines prochaines  avec les pluies qui vont arriver.

Hanoï est sollicitée avec insistance, De Castries exige des renforts d'urgence:




Enfin, Hanoï envoie le 5e bataillon de para vietnamien

Avec la réussite de la contre attaque du 8e para de choc ce sont les deux seules bonne nouvelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CR Dien Bien Phu de Kim Kanger   

Revenir en haut Aller en bas
 
CR Dien Bien Phu de Kim Kanger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: MACHINES INFERNALES :: Comptes-rendus-
Sauter vers: