Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CR OPERATION MERCURY c "Main Event"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 897
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: CR OPERATION MERCURY c "Main Event"   Dim 18 Juin - 10:17




Hitler est obligé de s'engager dans les balkans pour sortir son allié Mussolini du guêpier dans lequel il s'est fourré en attaquant la Grèce.

La Yougoslavie est envahie, Churchill envoie un corps expéditionnaire en Grèce pour aider ce peuple premier à réussir à vaincre un membre de l'axe.

Hitler saisit l'opportunité et lance une nouvelle Blitzkrieg: la Grèce continentale tombe en un mois.


.

Les  unités du corps expéditionnaire britannique (troupes du Commonwealth, Néo zélandais et australiens, britanniques) évacuent encore une fois et se rassemblent en Crète..


La victoire  de Beda Fomm en Février 41 contre une armée italienne pléthorique mais fragile a ouvert des perspectives de chasser les italiens de Lybie, pour cela il faudrait accorder la priorité à ce front , selon Wavell.


Mais les menaces sur la Palestine et la Jordanie (mandat britannique depuis la fin de la 1ere guerre mondiale) par les armées de Vichy alliées de l'axe et le ralliement du grand Mufti de Jérusalem à Hitler,
et sur l'Irak par une révolte arabe menée par Rachid Ali appuyé par Berlin, multiplient les demandes locales de renforts.

La Crète va probablement devenir la prochaine cible de l'Allemagne Hitlérienne, car elle est à portée de bombardier des pétroles de Ploesti en Roumanie, ressources indispensables à la machine de guerre nazie.

Est elle une cause perdue ? Inutile d'y gaspiller de précieux avions et blindés..
Ou capable d'infliger une défaite retentissante aux fameux Fallschirmjagers, la fine fleur des unités d'élite nazies ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 897
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR OPERATION MERCURY c "Main Event"   Dim 18 Juin - 12:25



Goering désireux de se refaire après son échec lors de la bataille d'Angleterre, accueille avec enthousiasme  le plan de Kurt Student qui prévoit le largage de la 7e division de fallschirmjager sur la Crète.
Cette opération serait une opération de la Luftwaffe, avec ses avions et ses troupes, la victoire serait sienne, au grand dam de ses rivaux de la Werhmacht .


Il effectue un lobbying incessant auprès de Hitler, au début réticent à l'idée d'engager ses enfants chéris dans une aventure risquée.


Mais ...

le 25 avril 1941 Hitler écrit la directive 28, visant la prise de la Crète.

Le général Student est chargé de planifier et de conduire l'opération nom de code "Mercury" dieu ailé, dieu messager, un formidable symbole pour les fallschirmjager.
" Quelle forme étrange, 260 km d'ouest en est, quarante km de largeur maximale à l'ouest, une vingtaine dans la partie la plus étroite.
Ce ne sont que ravins, pentes abruptes, gorges, rochers déchiquetés, pierraille, brûlés par le soleil dès le printemps et desséchés par le Meltelm, ce vent du nord qui,  sans relâche, peut déferler  durant des jours.

C'est une véritable chaîne de montagnes en plein milieu des flots, 2498m de haut  dans la partie ouest.
Quel pays étonnant,  au carrefour de trois continents, ni d'Europe, ni d'Asie, ni d'Afrique, mais des trois à la fois...
Mais cette île se trouve au cœur de la Méditerranée dont la Royal Navy conserve la maîtrise à peu près totale.

Les aviateurs allemands vont devoir établir un pont aérien et tout va reposer sur la Luftwaffe..."


Le 16 mai les commandeurs des régiments et des bataillons de la division sont convoqués dans un hotel un peu rococo du centre d'Athènes: l'Hotel de Grande Bretagne...la chaleur étouffe la ville, les ventilateurs brassent de l'air tiède.


Le salon est plongé dans la pénombre, sur le mur une gigantesque carte de Crète illuminée par des projecteurs ...





Kurt Student prend la parole:

"Messieurs, nous attaquerons la Crète septentrionale en quatre points différents:

Tôt le matin , le régiment d'assaut du général Meindl occupera l'aérodrome de Maleme (en rouge) et les collines qui le dominent.

Le 3e régiment du colonel Heidrich renforcé du bataillon du génie du major Liebach s'emparera de la canée (en orange), capitale de l'île  et du port militaire de la Soude (en bleu).

En milieu de journée le 2e régiment du colonel  Sturm prendra la ville et l'aéroport de Réthymnon (hors cadre du scénario),
et le 1er régiment du  colonel Bräuer renforcé par un bataillon du 2e régiment occupera la ville et l'aérodrome de Héraklion (hors cadre du scénario aussi).




(Dans le secteur Maleme  La Canée   Suda qui est le cadre du scénario Main event)

Les blocs noirs sont les parachutages , les gris les groupes de  planeurs."















Le capitaine Mors, officier de renseignement du XIe corps para, prend la parole:

"Il se trouve en Crète les restes de deux ou trois divisions  de l'armée grecque, d'assez faible valeur militaire.
S'y ajoutent un division de troupes britanniques originaires des Dominions commandée par le général néo zélandais Freyberg,
une partie de la population nous est favorable et il existe un mouvement de résistance prêt à se battre à nos cotés.

Les services de l'Amiral Canaris ont écrit que la majeure partie des anglais a déjà évacué la Crète."

"Avez vous des questions ?" demande alors le général Student...


Un silence profond , d'une lourdeur presque insoutenable lui répond.
Des questions ?  Il n'y en a pas ou il y en aurait trop...

(avec certains extraits de Jean Mabire  "Objectif Crète")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 897
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR OPERATION MERCURY c "Main Event"   Dim 18 Juin - 16:33

"Les services de l'Amiral Canaris ont écrit que la majeure partie des anglais a déjà évacué la Crète"...




C'est loin d'être le cas...

En réalité 30 000 britanniques et originaires de Nouvelle Zélande et d'Australie, et une dizaine de milliers de soldats grecs sont répartis autour des aérodromes et des villes et ports de l'île.
Unités bien camouflées et qui ont échappé aux observations des avions allemands et aux espions de l'Abwher.






De l'ouest vers l'est:







Le 1er régiment grec autour du port de Kastelli, avec le soutien de la gendarmerie crétoise.






La 2nd New Zealand division (en fond de couleur beige clair) du général Puttick est responsable de la partie ouestde Maleme à la vile de la Canée.
C'est une unité bien constituée qui dépend du gouvernement Néo zélandais autant que des autorités de Londres.




En protection de l'aérodrome de Maleme, la 5th New zealand brigade du brigadier Hargest, avec trois bataillons néozélandais, les 21, 22 et 23 d'ouest en est,
qui s'étend sur 9 km jusqu'au village de Platanias tenu par les Maoris du 28 bataillon








A l'intérieur des terres, au milieu des collines les 8e et 6e régiments grecs (en liserés bleu clair)






Aux abords ouest de la canée, la 10th brigade NZ du LT Colonel Kippenberger et la 4th brigade NZ du brigadier Inglis (en liserés vert clair).







...



La Canée et le port militaire de Suda sont sous l'autorité de la CREFORCE (en fond marron), un bien grand mot pour une collection d'unités disparates.






Freyberg commande cet ensemble directement tout en supervisant la 2nd new zealand division de Puttick.

Mais il doit rendre compte au gouvernement néo zélandais, à Churchill et ménager les susceptibiltés de ses collègues néo zélandais...





Enfin, le port militaire de Suda à l'est et la presqu'île d'Akrotiri qui domine la baie de la Soude où sont établies de nombreuses batteries anti aériennes qui rendent la vie dure aux bombardiers de la Luftwaffe.





La 19th Australian brigade  protège Réthymnon et son aérodrome plusieurs dizaines de Km à l'est, et la 14th british brigade Héraklion et son aérodrome.



Ce sont des forces nombreuses, valeureuses  et bien retranchées, averties depuis des semaines de l'imminence d'un assaut aéroporté.
Les bataillons britanniques sont de fières troupes au passé prestigieux, les célèbres écossais du "Black Watch", les "Argyll Sutherland highlanders", les anglais du Leicester.


Les  Néo zélandais dont les redoutables maoris  et les Australiens, excellents combattants, désireux d'en découdre avec les allemands enfin non soutenus par leurs damnés panzers, laisse présager d'une occasion de saigner à blanc l'élite de la machine de guerre Hitlérienne.





Le général Freyberg, qui au départ pensait que l'île était perdue faute de soutien, s'est laissé convaincre par Churchill d'en assurer le commandement.
En cas de victoire ce sera un fait d'armes exceptionnel, en cas d'échec la situation était de toute façon désespérée...


C'est un homme courageux, qui a fait la première guerre mondiale.

Mais ...justement...le combat qui s'annonce sera t il comparable à ceux de la 1ère guerre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 897
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR OPERATION MERCURY c "Main Event"   Dim 18 Juin - 17:02

Sur les photos aériennes récentes de l'île, l'ennemi est étrangement absent.
Nul ne s'en émeut.











Une fois la réunion terminée, les officiers de la 7e para font l'ascension du chemin caillouteux qui mène à l'Acropole.

Sous les colonnes du Parthénon, chacun se sent porté par l'histoire.
Ils se voient comme des spartiates, comme Achille ou Hector devant Troie.

Ils se sentent investi d'une mission glorieuse pour leur patrie.
Prêts à sauter dans le vide et mener leurs hommes au combat.

c'est un moment de grâce, où la beauté des lieux se mêle aux illusions d'une guerre victorieuse et courte.


Il leur reste trois jours à passer à Athènes avant l'assaut programmé le 20 mai à 7h du matin...

Trois jours à vivre...intensément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 897
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR OPERATION MERCURY c "Main Event"   Ven 23 Juin - 20:34

T1   20 MAI   7h00







Les junkers 52 s'élancent par centaines des multiples bases aériennes qui parsèment les îles grecques.





La Luftwaffe attaque, les Me 109 faisant du mitraillage à basse altitude, les Stukas piquant sur les batteries antiaériennes qui ripostent et se découvrent.






Puis c'est le saut dans le vide...





Le largage de la compagnie de Muerbe se fait à l'est de Kastelli.
Deux compagnies grecques  toutes proches les prend en chasse, pas un seul fallschimjager n'en réchappe.










Autour de l'aérodrome de Maleme, les largages se font sans trop de casse mais la zone cotière grouille de néozélandais, un vrai nid de frelons.

A l'ouest de l'aérodrome, le gros du régiment d'assaut est groupé et hors d'atteinte immédiate de l'ennemi mais plus à l'est

4 compagnies du régiment d'assaut se retrouvent en plein milieu du dispositif ennemi, encerclées de toutes parts.












Plus à l'est encore, le 3e régiment voit trois de ses compagnies salement accrochées dans les airs puis au sol par des soldats grecs et des néozélandais, ou par les batteries anti aériennes qui parsèment la côte.












Au sud de la Canée les Ju52 du détachement Gentz essuient de lourdes pertes, les planeurs survivants s'écrasent parfois au milieu de champs d'oliviers.





Dans la péninsule d'Akrotiri, les Ju52 sont accrochés par de multiples batteries anti aériennes qui infestent les collines qui surplombent la baie de Suda, la moitié de la compagnie est détruite en vol, le reste des planeurs se crashe dans les garrigues.






L'impression de fraicheur donnée par la traversée de la mer Egée  de nuit laisse place à une chaleur sourde, sur un sol sec et rocailleux que ne peuvent supporter que la vigne et les oliviers.
Seulement équipés d'un pistolet et de quelques grenades à manche, les paras
se ruent aussitôt vers vers les containers, pour s'équiper  de "Tommy guns", de mitrailleuses Solothurn et de fusils de snipers.

Seuls les escouades des planeurs déboulent sur le champ de bataille avec leurs armes.

Ils ne le savent pas encore mais ils font face à un ennemi bien plus nombreux, car 30 000 soldats alliés (et non dix mille comme on leur avait dit)  plus des milliers de soldats grecs les attendent...
Bien décidés à prendre leur revanche sur leur défaite en Grèce Continentale, dans un combat d'homme à homme, sans panzers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 10014
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 41
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: CR OPERATION MERCURY c "Main Event"   Ven 23 Juin - 21:40

Quand on regarde tout ça, on se dit quand même que la performance des paras allemands jetés en plein guêpier a été extraordinaire Shocked

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 897
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR OPERATION MERCURY c "Main Event"   Sam 24 Juin - 17:42



Les chits par ordre d'apparition haut puis vers  la droite (sens de lecture).

Le tirage des chits structure ce que les joueurs peuvent faire avec leurs unités.
Ce 1er tour est particulier, le chit de la 7e division para est obligatoirement placé en 1er, les chits de la 2nd New Zealand division et de la CREFORCE "division" apparaitront respectivement le 20 mai à 9h et 15h.
D'ici là les alliés ne peuvent activer leurs unités que par dépense de CP (command points) lors du tirage du Direct Command chit.

Concrètement les alliés ne peuvent faire grand chose, quant aux allemands ils doivent se débarrasser de leurs marqueurs jaunes dus aux parachutages ou aux atterrissages  en planeurs...







Se regrouper et trouver les containers prend l'essentiel du temps des fallschirmjagers (soit l'action conféré par le chit de formation Sturm rgt).






"utilisation d'un CP pour une 2e action"

Mais la 9e cie du régiment d'assaut ne peut rester en terrain dégagé au milieu des positions néozélandaises, le capitaine Witzig lance ses hommes à l'assaut de la batterie antiaérienne légère qui tient les abords est de l'aérodrome de Maleme.
L'attaque est rondement menée, les australiens de la C 7 sont surpris par la rapidité des paras allemands, la plupart se rendent.

Les fallschirmjagers tiennent la partie est des pistes de Maleme !!!



















Au centre, le 3e régiment fait de même.







(1CP pour 2e action)
La 10e cie fonce à travers vignes et champs d'oliviers vers le village de Pirgos pour s'y retrancher et gêner les communications alliées.

Les tirs d'opportunité alliés se perdent dans les feuillages...





La 11e cie qui se trouvait isolée à l'est du dispositif du 3e RGT Para se déplace vers l'ouest pour rétablir le contact avec le 1er bataillon où se trouve le colonel Heidrich commandant le 3e RGT.







Freyberg, de son HQ à la Canée reçoit des communications de toutes part, ses officiers sont pour l'instant cloués sur place, leurs hommes bien protégés dans leurs positions défensives.
Il attend d'en savoir plus pour décider des actions à mener (seule action :  1 CP pour tenter de rallier une batterie anti aérienne près de Hill 107, qui échoue)

C'est un sacré bonhomme de 52 ans, il a été aux cotés de Pancho villa lors de la révolution mexicaine puis a commencé la 1ere guerre comme lieutenant et l'a fini comme le plus jeune  général de brigade de l'armée britannique....
Mais c'est un Néo zélandais et il doit rendre compte de ce qu'il fait de ses hommes au gouvernement de son pays, et, peut être, veut il laisser une certaine marge de
manœuvre à ses collègues officiers plus âgés mais officiellement sous ses ordres, ce qui va compliquer le commandement des opérations...





Opération mercury de MMP est un wargame de commandement, et pour commander il faut tirer les bons chits, au bon moment, ou bien faire avec, et surtout avoir des CP et des DP (dispatch points) qui permettent de mettre des chits de formation  (régiments ou brigades) dans la coupelle...
A la différence de beaucoup de wargames, on ne peu faire ce qu'on veut lors de chaque tour...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 897
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR OPERATION MERCURY c "Main Event"   Sam 24 Juin - 17:43

TOUR 2 :           20 Mai  9h00




(la série de chits ...celui de la 7e div flieger étant tiré en dernier, ne sera joué qu'au début du tour suivant soit le T3 11h00)


La Luftwaffe frappe à nouveau, s'acharnant sur les batteries anti aériennes qui bordent la Hill 107 et l'aérodrome.





Le brigadier Hargest qui commande la 5th NZ Bde essaie de faire manœuvrer son 21st battalion et son 28th Maori battalion pour se rapprocher des positions tenues par le 22nd battalion autour des principaux objectifs (Hill 107 et Maleme airfield).
Mais les paras qui infestent les champs d'oliviers entre le 22nd et ses autres bataillons gênent considérablement ses redéploiements.


Les unités au contact des paras ne peuvent tirer qu'avec leurs mortiers (couleur de tir VIOLET)



Une batterie AA se rallie, une autre se débarrasse s pts de cohesion (elle récupère des parachutes allemands  de vivres et armes qui tombent au milieu de ses lignes...

(Et le tour s'arrête là car la 7th div n'a pu être activée ce tour, trop de désorganisation due aux largages)





TOUR 3 :     20 mai    11h00


La 7e Flieger entre enfin en action



Les compagnies du régiment d'assaut se rapprochent en colonnes de leurs objectifs pour pouvoir bientôt donner l'assaut sur Maleme et Hill 107.





Les éléments du 3e RGT Para essaient de remonter vers la côte pour gêner tout redéploiement allié.




Coupé en trois groupements isolés les uns des autres par des unités de l'armée royale grecque, le 3e RGT espère se réunir plus au nord.





Les formations de la CREFORCE restent toujours passives...
Le Major Général Weston n'a qu'une obsession: préserver son HQ de la Canée et ses lignes de communications.
Avec tous ces fallschirmjagers en maraude tout autour de ses positions il vaut mieux être prudent ...

Freyberg lui laisse une grande autonomie, c'est bon pour les relations... pas forcément adapté à la situation en cours.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 897
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR OPERATION MERCURY c "Main Event"   Sam 24 Juin - 17:47

Oui, Santino, je réalise à quel point Student a envoyé ses hommes de façon dispersées , par petits paquets, au milieu de forces 4 à 6 fois supérieures en nombre.

Une folie, basée sur des informations trop optimistes (et fausses en plus).

La logique aurait demandé que la 7th soit larguée autour de Maleme, en plusieurs fois, et que soient abandonnés les largages sur Héraklion, Réthymnon et autour de la Canée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CR OPERATION MERCURY c "Main Event"   

Revenir en haut Aller en bas
 
CR OPERATION MERCURY c "Main Event"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: MACHINES INFERNALES :: Comptes-rendus-
Sauter vers: