Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CR URBAN OPERATIONS SC Leading the way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: CR URBAN OPERATIONS SC Leading the way   Sam 3 Juin - 13:39



"La mer scintillait presque à l'infini ...moment suspendu que le ronflement régulier des rotors rendait hypnotique.
Cela me rappela les matins d'été sur la plage familiale dans le New jersey.
La mer brillait ainsi et le monde paraissait lumineux et plein de promesses.

C'est fou que notre mémoire retienne à vie certains moments... et  oublie presque tous les autres."








De longs panaches de fumée noire s'élèvent du MOG, comme si nous venions de basculer soudain dans un autre univers.
La ville semble en feu.
Il n'en est rien, ce sont des amas de pneus qui viennent d'être mis en flammes juste avant notre arrivée.

On dit que dans l'ancien temps, des vigies postées sur des montagnes incendiaient de grands bûchers comme autant de signaux pour avertir  de l'arrivée de l'armée ennemie.










Les MH-6 little birds atterrissent ...les Delta boys n'ont plus qu'à s'élancer pour capturer deux lieutenants du seigneur de la guerre
 Mohamed Farrah Aïdid .









Puis c'est notre tour de nous lancer dans le vide par les ouvertures de nos Black hawk, en glissant le long des cordes.
En touchant le sol, le choc subi me libéra de mes pensées et de la tension de ces dernières journées passées à attendre sans  rien pouvoir  faire d'autre.
Les praxies élaborées au cours de plusieurs  centaines d'heures d'entrainement me permettaient de bouger sans avoir à y penser, concentrant mon attention sur la mission qui nous était donnée: protéger les Deltas en contrôlant les abords du bâtiment où ils venaient de s'engouffrer et les rues qui le bordaient.


Un plan simple et efficace : "go in , get the bad guys and get out  !"


Mais tout le monde a un plan...


Jusqu'à ce que ...



"Sixty one is hit . It is hit.
Wolcott s bird is hit .
...
Super sixty one is going down.
I repeat , it is going down.
...
We have a black hawk down.
We have a black hawk down."




...un truc vienne tout faire foirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR URBAN OPERATIONS SC Leading the way   Sam 3 Juin - 17:03

TOUR 1   Mogadiscio 3 Octobre 1993   16h30


"We have a bird down, in the city."





"I want ground forces to move and secure a new perimeter around that crash site."







"Move a few hundred meters due east, you ll find the crash site and secure survivors, we follow you."





"Et voilà, c'est parti ...nous allons nous éloigner  des Humvees qui devaient nous ramener au camp, et nous retrouver seul au milieu de la ville qui
commence à s'éveiller pour bientôt converger vers le site du crash où l'on va tout droit se diriger."













Deux colonnes avancent le long de ruelles parallèles, encombrées de débris divers et de carcasses de vieilles voitures.





Des hommes mélangés à la foule ouvrent le feu sur le colonne de gauche menée, une unité de Delta et une du Blue platoon
ont des blessés (-1 OSL chacune).









Des hommes de main de Aïdid, vétérans de maints combats entre clans,
se rapprochent du site de crash en venant du nord (bord gauche en haut de la carte).


"Pour l'instant, nous n'avons été la cible que de tirs sporadiques sans effets.
Les attroupements représentent une vraie menace, les civils laissent des miliciens nous tirer dessus, certains les couvrent même pour les protéger de nos ripostes.
Nous ne pouvons répliquer à moins qu'une cible ne se détache nettement.

Ils nous faut avancer, vite, tant que nous ne sommes pas face à une opposition déterminée à nous barrer la route."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR URBAN OPERATIONS SC Leading the way   Dim 4 Juin - 20:00




A l'intérieur de l'épave du UH-60 les blessés reçoivent des soins d'urgence par les infirmiers et des plaques de kevlar sont enlevées pour aménager des protections contre les tirs de AK 47.

Les autres  rangers prennent position dans les bâtiments des deux cotés de la rue.




TOUR 2

L'officier sur le site du crash avait précédemment demandé un soutien aérien pour nettoyer les rues adjacentes d'où semblaient venir des miliciens en armes.

Un petit oiseau AH-6 balaie la rue de ses deux miniguns M134 7,62mm, mais la rue était quasiment vide (un dummy) néanmoins les rafales provoquent quelques pertes sur un groupe de vétérans du clan Aïdid qui se trouvait un peu plus loin.




Il était temps, l'épave est la cible de tirs de AK venant du nord, les rangers, ne pouvant se replier et abandonner les blessés, sont forcés de riposter. S'engage alors un long échange de tirs qui provoque de nouveaux blessés.
L'habitacle ravagé du Black Hawk résonne comme de la tôle ondulée sous un début d'orage de grêle.








La colonne de gauche du Lieutenant Perino traverse en courant un espace dégagé face à une foule en colère lorsque des rafales de AK venant d'un toit sur leur gauche font plusieurs blessés  parmi le groupe de tête (9 Critical Hit, perte de 2 OSL).
Les gilets pare balles ont sauvé la vie de plusieurs d'entre eux mais le groupe est  très secoué.









Un autre squad de rangers  arrose de loin  le toit infesté de miliciens avec une mitrailleuse légère M60.
Les somaliens ne peuvent soutenir l'échange de tir à cette distance et doivent se retirer laissant quelques hommes étendus sur la terrasse.










Les deltas Boys tentent d'avancer pour couvrir les rangers cloués au sol mais ils sont pris à partie par d'autres miliciens postés sur un autre toit sur leur gauche.





Ils n'insistent pas et se replient aussitôt pour se coller aux murs de parpaings écrasés de soleil où
les rangers du reste de la colonne les rejoignent bientôt.

"Juste le temps de souffler, car il va falloir traverser cet espace découvert pour secourir les rangers cloués au sol une trentaine de mètres plus loin.
Et nos frères d'armes qui tentent de survivre moins de deux cent mètres plus à l'est dans l'épave du faucon noir abattu, véritable aimant à présent pour tous ceux qui exhibent une arme dans cette ville qui s'éveille en fureur.
Chaque minute compte.
C'est notre moment.
Notre combat."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR URBAN OPERATIONS SC Leading the way   Lun 5 Juin - 13:32





La colonne de gauche du lieutenant Di Masso est bloquée par une foule.
Echaudé par l'embuscade  précédente perpétrée par des miliciens cachés derrière des civils en colère, Di Masso  tente de contourner cette menace par la gauche.









A la fin du tour 2, les pertes en opérationnalité ont été assez lourdes face aux premières résistances armées.
Tandis que cela des renforts somaliens affluent tout autour de l'épave du Black Hawk.




TOUR 3  




Au sud est (en haut à droite) un black hawk dévoile deux groupes armés qui se dirigent vers le site du crash.






Tandis qu'un petit oiseau AH-6 lance ses roquettes LAU 68 sur la maison qui abritait le groupe de somaliens qui avait réussi un coup critique contre la tête de la colonne de droite du lieutenant Perino.

Les roquettes soufflent littéralement la baraque, ensevelissant les survivants sous les gravats.





La progression de la colonne de droite de Perino peut reprendre.
Elle se scinde deux parties: une avant garde avance avec les deltas boys,






Tandis que le squad secoué se replie pour recevoir  le soutien du platoon support, couvert par la mitrailleuse légère M60, bietntôt rejoint par le Capitaine Steele en personne.






Des groupes de somaliens bien dispersé pour éviter d'offrir des cibles faciles aux Little birds se faufilent par l'ouest








La colonne de gauche s'infiltre par une maison, esquivant les foules qui ferme la rue principale.

Les deltas boys déclenchent une panique parmi la foule qu'ils traversent , celle ci bloquant l'accès à la rue parallèle plus au nord.
La foule se disperse aux quatre vents sans avoir eu de victimes.






Tandis que les rangers entrent  une cour intérieure brûlée par le soleil puis franchissent un mur par une brèche et débouchent sur une petite palmeraie, maigre oasis dans ce monde de poussière.








Plus à l'est, dans la carlingue du Sikorsky UH-60,  le platoon support se remet (+1 OSL) mais subit de nouveaux tirs
auxquels il peine à répliquer (-1 OSL)






La zone du crash du 61 attire de plus en plus de monde...les machettes et autres gourdins  y  côtoient  AK 47  et RPG 7, comme une promesse de victoire facile, une fête qu'on ne voudrait manquer pour rien au monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR URBAN OPERATIONS SC Leading the way   Lun 5 Juin - 15:56

TOUR 4       "Cry 'Havoc!', and let slip the dogs of war".
Marc Antony in Julius Caesar W. Shakespeare






"Les détonations retentissent de partout, les échos masquant leur provenance, nos avancées  se font par petits bonds de couverts en obstacles divers pour échapper aux balles.
Ce qui divise par deux notre progression..."





Un  black Hawk dévoile les infiltrations de miliciens armés dans un bâtiment juste à l'ouest de l'épave.

Un Little bird surgit et mitraille, en vol stationnaire,  de toute la puissance de ses miniguns rotatifs 7,62 mm les somaliens qui harcèlent la carlingue transformée en abri de fortune.
L'unité somalienne est en partie abattue.












[La colonne gauche  de Di Tomasso est accrochée sur son flanc arrière gauche près de la palmeraie , les rangers se jettent au sol et répliquent avec une mitrailleuse M60.
(coup critique, les somaliens ont de lourdes pertes).







La pression sur la palmeraie ne cesse de grandir...










La colonne de droite de Perino poursuit sa progression avec prudence mais tombe dans une embuscade, des hommes du clan Aïdid planqués dans une maison de l'autre coté de la rue lâchent des rafales précises de leurs AK et blessent plusieurs rangers.








Les Delta Boys tentent de les tourner par leur flanc gauche, mais se font cueillir par un feu bien ajusté d'un un autre groupe de somaliens.







Le Capitaine Steel et ses assistants et un squad se rangers  contournent par la droite la foule qui grossit au milieu de la rue, lorsque les civils se jettent à terre dévoilant des miliciens armés de AK 47 qui les prennent en enfilade,
faisant plusieurs blessés.







Dans la rue où se trouve l'épave, des somaliens avancent en provenance du sud et tirent un long moment sur les débris de l'appareil.
Les balles de gros calibre ricochent ou s'incrustent dans les plaques de kevlar, l'unité de soutien est mise sous pression par le sud, alors qu'elle venait d'être débarrassée de la menace au nord.








Alors que les somaliens s'infiltrent dans le bâtiment qui bordent par l'ouest le site du crash.
Les miliciens entrent par les ouvertures sans rencontrer d'opposition mais une fois à l'intérieur entendent rouler sur le sol des objets métalliques...
leur premier réflexe est de se baisser pour saisir et renvoyer les grenades qui roulent sous leurs pieds...trop tard.
Même les rangers dans la pièce à coté sont durement secoués par le bruit des déflagrations, les somaliens restent au sol hagards ou définitivement hors de combat.









Les rangers retranchés dans l'épave se réorganisent pour la 2e et dernière  fois (passant de poorly opérationnel à opérationnel) , lorsqu'ils sont à nouveau la cible de tirs venant du nord, une fois encore...
(coup critique majeur)

Cette fois, les derniers rangers qui étaient encore capables de tirer restent inertes...







"Nous fûmes avertis par radio... l'épave du Black Hawk s'était tue ,   plus aucun tir de riposte, plus aucun appel de détresse, le Platoon support group ne répondait plus..."[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR URBAN OPERATIONS SC Leading the way   Mer 7 Juin - 15:56

TOUR 5  



Les Little birds interviennent rapidement et lancent des roquettes sur la maison d'où les tirs meurtriers sont partis.
Les murs de mauvaises briques enduites de chaux sont pulvérisés, ensevelissant  sous les gravats les miliciens ayant survécu aux explosions...la voie est ouverte !





Juste après les tirs des AH-6, des deltas et des rangers  plaqués aux murs sortent en courant et s'élancent  dans la rue, vers le site du crash.






Près de ce dernier, Di Tomasso et ses rangers assaillent les somaliens survivants dans la pièce voisine, ne faisant aucun quartier.





Tandis qu'un de ses squads sortent de la maison pour porter secours aux blessés de l'épave.
Ils sont aussitôt sous le feu d'une bande d'hommes de main du clan Aïdid auquel ils répliquent dès qu'ils sont bien à l'abri de la mini forteresse improvisée.
Les somaliens sont surclassés par la puissance de feu des rangers  (-1 OSL)...et sont momentanément mis en déroute.







Mais les tirs viennent aussi de l'autre coté, au sud !

Les rangers se repositionnent dans l'appareil en ruine et gagnent ce nouvel échange.









Les snipers deltas apportent leur soutien, bien calés dans leurs black hawk en vol stationnaire, abattant les tireurs de Aïdid au nord et les simples miliciens au sud du site de l'épave.

Les blessés dans la carlingue écrasée et leurs nouveaux protecteurs trouvent un moment de répit.





La colonne de gauche  a enfin le champ libre et s'apprête à remonter la rue aussi vite que possible pour rejoindre le site du crash en état de siège.

La situation évolue positivement...











TOUR 6








"64 is going down.
64 is going in hard.
64 is going down."

[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR URBAN OPERATIONS SC Leading the way   Mer 14 Juin - 9:21



Un black hawk signale des bandits à droite de la colonne de droite



La confusion règne parmi le commandement.
L'avance frénétique menée par des deltas se la jouant perso, selon les rangers, entraine une scission dans la colonne de gauche.




Un groupe de deltas est resté en arrière.



Les miliciens accourent de tous les cotés...





L'épave est continuellement harcelée, les blessés s'accumulent.






Mais les secours arrivent...enfin.



TOUR 7  




La visibilité est limitée du fait des fumées, des civils apparaissent sans cesse, les little birds ne peuvent intervenir.






Les deltas isolés de la colonne de gauche sont avertis par radio de l'arrivée d'hostiles sur leur gauche, au coin de la rue.





Mais la première attaque vient de l'arrière.
Les deltas obligent leurs adversaires à se coucher au sol.






Aussitôt après ils subissent un assaut venant de leur droite, leurs tirs précis stoppent net ce dernier.






Les deltas enchainent à leur tour et éliminent les miliciens.






Mais d'autres approchent, ivres de khat qui leur fait oublier la douleur, la faim et leur misérable existence sur leur planète desséchée, leur seul but est d'être considérés par leur clan comme des guerriers en tuant ces robocops venus d'un monde de richesses indécentes.





La colonne de droite avance et tombe dans une embuscade.




Des deux cotés...
Les deltas ripostent avec leur efficacité coutumière





Quand soudain ...au fond de la rue ...





Une 12.7 montée sur un Toyota prend en enfilade toute la colonne de droite !





Plusieurs deltas et rangers sont touchés...







"What 's the hell are you doing ? Shoot that fucking bastard technical ! Right now !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR URBAN OPERATIONS SC Leading the way   Mer 14 Juin - 11:14

TOUR 8






Les AH-6 interviennent, le Toyota est mitraillé, l'équipage panique et abandonne le véhicule.












Les deltas sont la cible de tirs venant de la foule, l'unité n'est plus qu'un amas de blessés, incapable de combattre.






C'est au tour de rangers d'être pris à partie, la colonne de droite de Perino  est stoppée...elle ne peut plus continuer dans cet enfer.









Les deltas de Hooten (il faut dire Hoot c'est plus cool) sont encore une fois assaillis mais le sang froid et l'entrainement de ses hommes leur font surmonter les situations les plus dangereuses, les miliciens sont balayés.







Mais d'autres prennent leur place pour un assaut, c'est la curée !





Les deltas ont des morts, seuls Hoot et trois deltas sont encore en état de combattre.




Des tirs viennent de l'arrière...encore.



Mais les somaliens sont battus, encore une fois.

















Pendant ce temps
Le gros de la colonne de gauche de Di Tomasso entame le nettoyage des abords nord du site du crash.





La coopération entre Deltas et Rangers fonctionne bien, les miliciens en font les frais.





Le coté nord est enfin clair ...





Mais les restes du groupe de Deltas de Hoot est sur le point d'être submergé,
et la colonne de droite de Perino est dans une impasse...




Au sud, les rues grouillent d'hommes armés du clan habr Gidr, mêlés à des non combattants qui font eux aussi partie du clan et participent au combat contre l'envahisseur.
La ville semble un fourmilière en éruption.





Mais il reste à finir le travail... un dernier rush et il en sera fini de ces maudits sheitans en veste noire et casques de hockeyeurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR URBAN OPERATIONS SC Leading the way   Sam 17 Juin - 15:50

TOUR 9









Le Black hawk éclaire ces bandes qui rodent et tiraillent autour  des survivants de l'équipe Delta de Hoot qui semblent être devenus le centre d'attraction de tous les miliciens.
Comme si l'extermination de ce petit groupe de  l'élite des envahisseurs constituait une victoire et l'assurance d'obtenir le respect du clan.






Mais ils en oublient les plus élémentaire notions de sécurité: ne pas constituer de cibles faciles en évitant de se rassembler en espace ouvert...




Les little birds survolent la place et font des ravages avec leurs miniguns, trois groupes de miliciens sont littéralement hachés sur place, le quatrième réduit de moitié.




Hoot et les siens ont eu très chaud...




Ils en profitent pour contre attaquer et anéantir ce qui reste des bandits









Les quatre deltas restant se retrouvent seuls, au milieu d'une place jonchée de cadavres, étonnés d'être encore vivants.









La colonne de droite de Di Tomasso a renoncé à tracer son chemin au milieu du nid de frelons qui l'attendait au bout de la rue, elle s'est repliée vers le nord...et rejoint inopinément les deltas de Hoot.





Le site du crash est une fois encore la cible de tirs, une  mitrailleuse 12.7 montée sur un technical nippon.



Les rangers ripostent avec précision, le Toyota est balayé de tirs de 5.56mm ...le mitrailleur est abattu.









Mais de jeunes somaliens montent sur le Toyota abandonné  et couvert de corps ensanglantés, se sentant immortels ils pointent à nouveau la 12.7 sur l'épave du Black Hawk au bout de la rue...

Les balles de gros calibre percent ou abattent les protections improvisées des plaques de kevlar, les rangers sont touchés mais parviennent à ne pas sombrer.



TOUR 10  




Les pilotes de AH-6 sont sommés d'en finir avec ce pick up au camouflage zébré...mais



les little birds ne peuvent intervenir contre le technical car une foule de civils vient de le rejoindre.
Tout tir causerait de lourdes pertes civiles...il y en a déjà eu beaucoup trop.
Chacune d'entre elles, au lieu de calmer les esprits déchaine des vagues de colère et d'envie d'en découdre.
La ville se soulève toute entière contre ceux qu'elle perçoit comme des tueurs venus du ciel.

Il n'y aura pas de cinéaste somalien pour faire un remake en terre somalienne de "l'aube rouge" de John Milius...





C'est un travail de sniper, pour éviter les dommages collatéraux.




Sortir les blessés...


Et se réfugier dans les bâtiments alentours.





Et contacter la base...

"We can t move, too many wounded...I repeat, we can t move.
we take refuge in the houses around the 61 crash site."

 





"Nous faisons de chaque pièce un Alamo..."





Tandis que des ombres s'infiltrent par les ouvertures du 61 abandonné.






"Chacun d'entre nous prend peu à peu conscience des amis laissés au coin d'une rue, perdus à jamais...

Puis les cris des blessés nous ramènent à l'urgence du présent...survivre...à la soirée et à la nuit qui approchent, seuls, isolés au milieu de nulle part






THE END



(en terme de jeu c'est une victoire marginale du joueur US:
il n'y a pas de somaliens armés à 5 EP de l'épave  (base US Marginal Victory)

Le platoon support a été anéanti  -
Un groupe de rangers aussi         -

Mais le joueur SNA a fait intervenir la variante de deux technicals.   +
Et les US sont à portée de leur Plt Leader.                    +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CR URBAN OPERATIONS SC Leading the way   

Revenir en haut Aller en bas
 
CR URBAN OPERATIONS SC Leading the way
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: MACHINES INFERNALES :: Comptes-rendus-
Sauter vers: