Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Lun 19 Déc - 17:26

18 Juin 1815, sous le plateau près de Mt St Jean



Des coups sourds résonnent contre les murs de briques rouges d'une imposante batisse.
Une nuit de travail acharné, sous une pluie battante et glacée,
à fortifier le complexe du château d'Hougomont dans la nuit.
Des caisses et dessus des planches le long des murs du jardin pour permettre aux hommes de tirer par dessus, des trous dans les murs à hauteur de mousquet pour servir de meurtrières, certains sont allés  démonter les portes de l'étable de la ferme de La Haie Sainte pour en rapporter les panneaux.

Une nuit d'enfer...et le jour qui pointe sera pire.



Wellington y a envoyé ses meilleurs officiers et fantassins...les guards.
Issus des classes les plus élevées de la société britannique, triés sur leur physique, il sait qu'il pourra compter sur eux.

Seulement  deux lights companies dans le "château"  et le grand jardin de fleurs commandées par Macdonnell,






et deux autres commandées par Saltoun dans le verger plus à l'est.

:




L'importance d'Hougomont tient en deux mots:

Les troupes de Wellington sont masquées à contrepente derrière la crête...oui...comme en Péninsule.

Hougomont à l'ouest et la Haie Sainte au centre servent de bastions avancés, ainsi que plus à l'est, Papelotte.

Si les Français les ignorent et attaquent le plateau en passant entre les bastions, ils devront emprunter des couloirs étroits faciles à défendre,

s'ils veulent les prendre d'abord
ils devront alors s'engager dans un combat difficile et couteux où Wellington pourra n'utiliser qu'un minimum de ses réserves tout en les tenant en échec.




Dans les deux cas, le Duke of Iron imposera à son adversaire la forme de combat où il est le maitre incontesté jusqu'alors.

Mais il y aune autre raison à l'attention portée à Hougomont: Wellington craint d'être tourné par sa droite (par l'ouest) ce  qui menacerait sa ligne de retraite vers Ostende pour se réembarquer.

Il met donc les deux tiers de ses forces sur sa moitié droite (ouest) et seulement un tiers sur sa gauche (est).


Il ignore que Napoléon a prévu de mener une attaque de diversion sur Hougomont pour accaparer l'attention, et les réserves de Wellington, avant de lancer une grosse attaque sur la gauche de ce dernier.

Il confie à son frère Jérôme le "soin" de la diversion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Lun 19 Déc - 19:17



Le frère de l'Empereur veut se couvrir de gloire..."on" lui en donne l'occasion, il va montrer sa fougue à défaut de son intelligence tactique.

Il commande la 6e division du IIe Corps, la plus belle en nombre (plus de 7800 h) mais aussi en qualité, Vieille Garde exceptée.

Sa première brigade comprend 4000 h (presque autant qu'une division) avec deux régiments légers, parfaitement adaptés au combat qui les attend.

Ils s'élancent dans le vallon pour traverser le bois de plus de 400m de profondeur.




Où les attendent les allemands d'un bataillon de Saxe Weimar et des Rifles du Hanovre.
Les britanniques savent mettre leurs alliés en avant, et se réserver la défense des positions clefs.



Jérôme Bonaparte, lui,  ne voit rien, mais, nous, oui.

Que faudrait il faire pour s'emparer de la position à laquelle tient tant Wellington ?


En haut de la carte, trois positions:
l'ensemble des bâtiments qu'on nommera "le Château" (2VP), au centre le jardin des fleurs protégé au sud et à l'est par des hauts murs fortifiés
de 3 m de haut (1VP), et le verger à droite (1VP).

Tout en haut (on ne le voit pas, désolé) le "chemin couvert" de haies qui longe le complexe, par lequel peut venir un chariot de munitions, si les FR peuvent s'y établir
la garnison risque de manquer de munitions (sur un 6 , testé chaque tour, AMMO LOW, sur un autre 6 ultérieur, NO AMMO).
Mais même chose si la porte nord est fermée ou "barrée" (avec une poutre enclenchée dans les battants), pour éviter cela la porte doit être ouverte
ce qui met les Guards face à un dilemme: risquer une éventuelle pénurie de munitions en se barricadant ou un soudain rush de fantassins français par
une porte laissée ouverte.




Mais Wellington dispose d'une arme redoutable, chacune de ses batteries dispose, en plus de 5 acons, d'un obusier avec une munition utilisée exclusivement par les anglo alliés : le Shrapnell, qui, lorsqu'il éclate en l'air ou percute un arbre disperse des billes de métal tout autour.
Les batteries de W. Smith, Sympher et Bolton envoie leur pièce qui prend position sur les douces hauteurs au nord d'Hougomont.


Les français aussi, des canons contre Hougomont ?
Mais...pour quoi faire ?
L'élan et le nombre suffiront....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Mar 20 Déc - 20:53

TOUR 1  11h30



Les 7 bataillons entrent dans le bois et dans les champs qui les bordent sur la droite, les jager hanovriens et les allemands de Nassau abrités derrière un arbre choisissent leur cible puis retraitent en courant, reforment une ligne dans les bois pour recharger et recommencent leur manège, des Légers de Jérôme tombent, mais l'avance continue.

Dans le verger à gauche, éclatent les premiers shrapnells dans les airs,  les pertes sont sévères (7 en tout, une perte FR correspondant à 50 h mis "hors de combat" en terme de jeu, en réalité quelques morts ainsi qu' une partie de blessés et ceux qui leur porte secours, c'est une forme d'abstraction pour simuler la perte de moral collectif des formations engagées et la dilution de leur potentiel de combat).



TOUR 2  11H40






Les deux premiers bataillons du Ier léger, un moment frappés par les tirs d'obusier, tentent de prendre de vitesse les jager par le verger sur la gauche,
tandis que trois bataillons du 2e léger font de même par les champs sur la droite.

Dans le bois, au centre, les légers avancent prudemment en se dispersant.

Heureusement car un déluge de shrapnells s'abat dans les bois, une nouvelle batterie de 6 Obusiers menée par Bull  vient d'arriver en renfort sur ordre de Wellington.

Le niveau des pertes atteint 18

TOUR 3  11h50



L'artillerie balaie le terrain d'ouest en est, le champ est devenu un petit enfer, une dizaine de pertes décime les deux bataillons qui ont atteint la dernière haie avant le grand verger défendu par les deux compagnies du 1st Foot  Guards mené par Saltoun.




Les Nassau tirent une dernière fois puis s'échappent de justesse vers les hauts murs du jardin, les hommes du 3rd Foot Guards les encouragent et leur tendent des cordes ou des échelles improvisées pour qu'ils franchissent le mur et renforcent la petite garnison du jardin









Mais tous les alliés n'ont pas eu cette chance, un groupe d'une cinquantaine de jagers hanovriens est accrochée par deux cents légers français, les tirs à bout portant meurtriers et la poursuite qui s'ensuit voit leur destruction quasi totale, les français perdent autant d'hommes malgré leur petite victoire.


Les jagers s'enfuient à toutes jambes vers le chemin couvert au nord d'Hougomont.













Les restes des 1er et 2e légers de la 1ere brigade (Bauduin) de Jérôme débouchent enfin face à leur objectif, le complexe d'Hougomont, les bâtiments, le jardin et son mur de 200m, et le verger.





(Le niveau de pertes ayant franchi la limite des 30, des renforts arrivent)

Jérôme décide alors  d'envoyer sa 2e brigade, les 1er et 2e régiments de ligne du Baron Soye soit 6 bataillons.

L'attaque de diversion ordonnée par l'Empereur devient un engagement féroce pour la prise d'Hougomont, qui va dévorer progressivement toute le 6e division du IIe corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 9983
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Mar 20 Déc - 21:02

Les Anglais ont vraiment balancé des shrapnels en aveugle dans les bois, avec leurs propres compagnies légères dedans ?

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Ven 23 Déc - 9:05

C'est la question que je me pose et au vu de ce que pouvaient voir les artilleurs postés sur le plateau "au dessus" du complexe d'Hougomont (façon de voir, j'y suis allé, cela monte mais modérément sur 300 m, (15 à 20 m de dénivelé au plus) avec la couverture d'arbres (disparus aujourd'hui)...

Mais les règles permettent de cibler (un tour à l'avance en secret les hexes) avec seulement 1/2 chance de drifter dans les bois et 1/3 en terrain clair et dans les vergers.
C'est un des gros points faibles du jeu.

En gros je pilonne les zones qui font face au long mur et au verger, en gardant une distance de sécurité par rapport aux défenseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3415
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Ven 23 Déc - 12:26

Santino a écrit:
Les Anglais ont vraiment balancé des shrapnels en aveugle dans les bois, avec leurs propres compagnies légères dedans ?

Barbero indique le pilonnage par les obusiers. Je n'ai pas le bouquin devant les yeux mais de mémoire, ce fut après le replis des hollandais et hanovriens. Si le tir a lieu en présence des deux camps, cela morfle de part et d'autre.
En prime, avec la fumée, dès le troisième tir, les artilleurs ne devaient plus voir grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Ven 23 Déc - 15:12

Le jeu a sa logique qu'il m'est difficile de changer profondément:

Les FR reçoivent de gros renforts après 30 pertes puis de nouveau après 60 pertes,
une brigade toute neuve à chaque fois.
Idem pour le BR mais avec des seuils et des renforts moindres.

Le joueur FR n'a que 12 tours (au delà les combats ont continué mais de façon sporadique)
il a intérêt à recevoir des renforts et pour cela à subir des pertes.
Le BR a intérêt à amoindrir le FR sinon il va être submergé.
Les tirs d'obusiers causent beaucoup de pertes.

Je garde donc ces tirs même s'ils sont probablement surévalués en modérant les excès.

Sur le fond, je suis d'accord c'est excessif, il faudrait imaginer autre chose.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 9983
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Ven 23 Déc - 17:29

Les obusiers français entrent en jeu quand ?

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Sam 24 Déc - 8:38

TOUR 4  12h

La brigade Soye accourt à marche rapide en prenant les chemins qui traverse le bois et en formation dispersée au travers des champs.
Il faut renforcer au plus vite les légers de Bauduin aux prises avec les défenseurs retranchés derrière les murs d'Hougomont.
























La porte sud est attaquée dans la foulée par deux cents légers menés par Bauduin en personne, elle est barrée mais seulement défendue par une poignée de Guards nichés sur des planches pour tirer par dessus les murs qui font angle droit à coté de la porte.
les Guards réagissent et font mouche à quasiment bout portant, les français tombent fauchés par les tirs de Brown Bess, tandis que les shrapnells continuent d'éclater le long des haies qui font face aux murs du jardin.
La porte reste inébranlable, barrée par de lourds madriers mais le mur va bientôt être submergé...

Les Guards eux aussi sont fusillés à courte distance car ils doivent s'exposer pour tirer, des légers parviennent à grimper sur le mur aidés par leurs camarades, bousculent les quelques défenseurs survivants et se retrouvent au sein du complexe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Sam 24 Déc - 8:45

Santino

Les obusiers FR (3 pièces) peuvent intervenir au prix de 1VP.

Je ne les utilise pas car je trouve leur utilisation trop gamey et historiquement ils ne sont intervenus "qu'après" le cadre du jeu qui se termine à 13h20 une fois que les combats d'infanterie auront échoué et seront devenus de simples échanges de mousqueterie.
Ils n'auront pour seul effet que de mettre le feu aux bâtiments où sont logés les blessés, sans permettre aux français de s'emparer de la moindre parcelle du complexe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Sam 24 Déc - 14:41

Une vingtaine de légers se retrouve maitre des échafaudages, descend dans le jardin mais les Guards les plus proches les abattent les uns après les autres, tandis que les jager hanovriens reviennent en renfort par les vergers juste au nord.




TOUR 5   12h10




Bauduin et ses hommes se font la courte échelle et passent le mur à leur tour, la plupart tombent sous les balles des rifles accroupis au milieu des
parterres en fleurs










Les bataillons de ligne de la brigade Soye débouchent soudain dans l'espace découvert entre le bois et le complexe d'Hougomont, c'est la ruée vers les murs, une frénésie chaotique et folle au milieu d'un bruit assourdissant de détonations, de cris et d'explosions.






Inconscient du danger que représentent  ce  no man s land de quarante mètres , les compagnies fraiches se lancent à l'assaut, à découvert...




les Guards et les Nassau ne font que tirer et recharger, à ces courtes distances les tirs sont dévastateurs, les défenseurs n'offrent de leur coté que des cibles restreintes, particulièrement ceux qui font feu depuis les trous dans les murs.

Les français qui atteignent les murs en état de combattre essaient de saisir les mousquets qui en sortent, mais leur prise est malaisée, ou bien tirent à leur tour par ces trous, les plus audacieux tentent d'escalader les murs de briques pour finir fracassés à coups de crosse ou percés de baïonnettes.


Mais ces attaques insensées attirent sur elles les efforts des défenseurs qui ne peuvent s'opposer au mouvement tournant qui se dessine par le verger









Où quatre bataillons de légers et de ligne, en formations très dispersées à cause des tir de shrapnells, s'enfoncent de plus en plus pour déboucher sur les arrières d'Hougomont, menaçant de dernier d'encerclement.


Saltoun a envoyé deux hommes supplier Wellington de lancer une contre attaque avec ses réserves...une question de vie ou de mort !
Et les officiers des Guards ne sont pas des hommes à perdre leur sang froid ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Dim 25 Déc - 9:03

TOUR 6   12h20



Wellington avait déjà fait avancer quatre compagnies du 2nd Coldstream Guards et préparé quatre autres pour les suivre prochainement.










Deux compagnies prennent position derrière une haie face à la porte nord, et fusillent à moins de 50m les légers qui sortent du mince verger ouest
les français ripostent mais la haie protège en partie les Coldstream Guards qui forment une mince ligne rouge de skirmishers.







Exposés en terrain découvert les français devraient reculer pour se mettre à couvert sous les frondaisons des vergers et les haies qui les bordent, mais leurs officiers et sous officiers les exhortent à protéger les chasseurs et carabiniers qui assaillent la porte nord qui vient d'être refermée.





Un géant, une hache de sapeurs dans les mains, force l'ouverture de la porte, il ne s'agit plus alors que de force mécanique, de poussées contraires, les Carabiniers plus nombreux l'emportent lentement sur les Guards, les deux battants s'écartent inexorablement,









"SHUT that F... DOOR !!!" s'égosille le valeureux McDonnell .
Des "Bloody bastards !" répondent aux "foutus coquins !" des assaillants, c'est une mêlée humaine âpre venue du fond des âges où seule la force brute comptait.











Les deux battants sont violemment rabattus sur les cotés, écrasant quelques Guards,
une meute s'engouffre dans la brèche, ivre de vengeance pour les pertes subies, les défaites passées d'Espagne ou du Portugal, l'hostilité viscérale des britanniques contre la France depuis toujours, tandis que le Sous Lieutenant Legros dit "l'enfonceur " brandit haut sa hache en guise de triomphe.

les Carabiniers sont dans la place, Hougomont est envahi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Lun 26 Déc - 8:38

TOUR 7     12h30




Les Guards de McDonnell qui survivent à la furia francese se réfugient dans les bâtiments dont les fenêtres se hérissent des mousquets des Guards venant de la porte sud.




Les Carabiniers victorieux se retrouvent bientôt sous des feux croissants, essaient de s'abriter derrière les couverts improvisés qui parsèment la cour de la ferme.


Les abords de la porte Nord sont abandonnés par les français sous les feux des Guards planqués derrière les haies, les pertes ont été sévères.
Les survivants se sont réfugiés derrière les haies du verger Nord Ouest, attendant des renforts pour reprendre l'offensive.



Renforts qui sont en marche, une brigade de la 9e division de Foy est engagée, les 92e et 93e régiments de ligne, 5 bataillons, progressent rapidement vers Hougomont.


Dans le jardin, les Nassau de Saxe Weimar s'enfuient, les français peuvent déferler au milieu des parterres de fleurs.
Les Guards postés derrière la haie nord du jardin les abattent impunément, les ripostes françaises étant totalement inefficaces...
le jardin se révèle un piège mortel.



Il faudrait que leurs camarades du verger Ouest puissent prendre à revers cette ligne de feu infernale, mais une ligne de Guards menée par Wooford les tient momentanément en échec.

Les Français commencent à les tourner par la droite...




TOUR 8  12h40






Le colonel Cubières parvient à se réfugier dans un hangar avec le reste de ses Carabiniers, les Guards, rassemblés par Mc Donnell se lancent à l'assaut...

Les adversaires luttent pour leur vie, les instincts les plus primaires prévalent sur toute pitié, la peur ressentie précédemment par les Guards les rend fous de haine, les Carabiniers vendent chèrement leur peau, seul Cubières, blessé à terre a la chance d'être épargné.
La cour est jonchée de cadavres bleus et rouges, mais Hougomont est de nouveau entre les mains des Guards.




McDonnell franchit prudemment la porte nord  pour jeter un coup d'œil ...non, il n'y a plus de français...







Mais ils sont toujours là dans le jardin où ils menacent la porte Est qui mène au Château, ainsi que de déborder la ligne de Wooford au nord du verger Est.

Sans compter les renforts qui approchent à grand pas.

La main mise de Wellington sur le Complexe d'Hougomont ne tient plus que par de minces lignes rouges et une garnison du Château très réduite.





Wellington lance quatre compagnies du 3rd Foot Guards, ce renfort pourrait rétablir une situation devenue critique




Chacun envoie ses dernières forces dans la fournaise, avec la certitude que "the winner takes all !", celui qui prendra ou gardera Hougomont pourrait emporter la victoire de la bataille qui commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Ven 30 Déc - 10:02

b]TOUR 9  12h50[/b]



Le jardin se révèle un "Killing ground", les obusiers britanniques envoient leur shrapnells  au dessus  des parterres de fleurs, décimant les fantassins français,  tandis que les Guards restent bien à l'abri dans le verger nord empêchant toute progression française vers le chemin couvert.








Les français tiennent le jardin (1VP) et le verger (1VP), les Guards, le Château (2VP), en occupant, même de façon partielle, le chemin couvert au nord, ils empêchent tout ravitaillement en munitions du Château.




Pour l'instant les Guards en ont encore et infligent au tir trois fois plus de pertes qu'ils n'en subissent, utilisant les couverts offerts par les haies, moins concentrés que leurs adversaires.
Les officiers Français ont compris le problème et se lancent à la tête de quelques dizaines leurs hommes dans des charges à la baïonnette.
Les Britanniques ne peuvent plus les esquiver comme précédemment, le nombre joue alors  en faveur des assaillants, ils sont chassés de la haie au nord ouest et commencent à subir des pertes inquiétantes












En terrain clair, en formation, ces hommes auraient laissé tomber depuis un moment ce combat suicidaire, mais ne voyant qu'une petite partie de ce dernier, leurs adversaires masqués par la végétation, ressentant  le frisson engendré par la possibilité de vaincre l'anglais, toute élémentaire préservation de soi est alors momentanément ignorée.
Ivres de colère et de toute puissance, ils se jettent dans ce qui est extrêmement rare sur un champ de bataille de cette époque: le combat au corps à corps avec l'arme la plus terrible qui soit...la baïonnette.




Un peu plus au nord, sur les faibles hauteurs, les officiers de la Horse artillery évoluent dans un brouillard de fumée mais mettent toute leur science
pour faire de l' occupation du jardin  un enfer.

L'enfer...il existe, nul besoin de l'imaginer dans un après, il est déjà présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Ven 30 Déc - 10:03

TOUR 10    13h

Les shrapnells continuent le carnage dans le jardin, perdu pour perdu, Bauduin entraine quelques dizaines d'hommes vers la porte est, pour forcer le destin...peut être que la porte n'est plus gardée et le Château n'est pas touché par les obus...

Les munitions de la garnison du Château commencent à manquer (Ammo low sur un D6 de 6)
Les Guards ne tirent qu'en dernière limite, ce qui enhardit les assaillants qui s'affairent autour des portes sud et ouest à coups de hache.
Une irruption comme précédemment à la porte nord n'est plus à exclure malgré le solide madrier qui ferme les deux lourds battants.




Trippe près de la porte nord, Massot à l'angle nord est du jardin mènent des assauts massifs pour enfoncer les minces lignes rouges retranchées derrière les haies.





Les Guards tirent à bout portant, les premiers français s'écroulent  mais ceux qui suivent n'en sont que plus animés par la volonté farouche d'en finir...la haie est franchie, les anglais
sont débordés et tombent sur place ou tentent de fuir. la déferlante implacable...









Les Guards reforment une ligne de feu en utilisant une grosse partie des compagnies faisant face au jardin...










Tandis qu'à l'est, un Maréchal de France se prépare à monter à l'assaut de la crête en première ligne avec tout un corps d'armée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Ven 30 Déc - 11:42

TOUR 11  13h10





Une charge des Guards menée par Saltoun  à la baïonnette chasse Massot et ses hommes de la pointe ouest du verger nord,
ce qui permet aux britanniques de rebâtir une ligne de défense derrière la haie du verger.




Dans le Château Mc Donnell réagit à temps pour se porter au secours de la défense de la porte Est attaquée par un groupe mené par Bauduin.

Mais il est trop tard, la porte est enfoncée, les Guards, à court de munitions, ne peuvent tirer que quelques cartouches, trop peu pour arrêter les assaillants.
Les quelques téméraires pour tenter une défense désespérée avec leurs baïonnettes sont submergés.
Mc Donnell ordonne un repli dans le bâtiment central, le Château proprement dit...

Gauthier avec quelques acharnés défonce la porte sud et pénètre à son tour dans le complexe.





Au nord ouest, la mince ligne rouge tient un temps, forçant les français à un échange de tirs à bout portant qui avantage un peu les britanniques  mais Trippe et Maigros prennent cette ligne de flanc en remontant par le sud.
Confronté au pilonnage des obusiers dans le jardin, ils ont emmené tous ceux qu'ils pouvaient dans une attaque vers le verger nord.

Les canons britanniques n'oseront pas tirer au milieu de leurs troupes...  









TOUR 12  13h20





Bauduin ne tente pas de poursuivre MacDonnell et ses survivants, il préfère foncer vers la porte Nord qui résiste face aux attaques venues du nord.

Les Guards pris à revers sont fusillés sans pouvoir vraiment riposter efficacement faute de munitions.




Des deux cotés du verger les français attaquent encore...






Et la ligne du coté ouest est submergée au prix de lourdes pertes pour les français.

Au coin nord est, Saltoun est abattu mais les Guards tiennent bon malgré une percée d'une centaine d'hommes du 93e de ligne menés par Tissot.





Les défenseurs de la porte nord sont tombés jusqu'au dernier, les Français tiennent enfin le complexe de bâtiments qui forme Hougomont.
Seul McDonnell et une quinzaine de Guards résistent encore farouchement dans le Château.




Les Guards du verger nord est réussissent à briser l'encerclement en déroutant Tissot et ses hommes,
les français épuisés par ces combats incessants ne peuvent , ni ne souhaitent s'opposer à leur retraite vers leurs lignes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   Ven 30 Déc - 13:13

Le Complexe  du Château, le jardin, le verger, les trois objectifs sont aux mains des français.

Mais les trois brigades engagées sont exsangues, ayant subi un taux de perte supérieur à 50%, soit plus de 5000 hommes perdus sur les 10 000 envoyés dans la fournaise.
Wellington, lui n'a engagé que 3000 hommes et en a perdu 20% tout au plus soit trois fois moins que ses adversaires.

EPILOGUE

Le IIe Corps Français est brisé, sa seule division intacte, la 5e est celle qui a été la plus amochée aux Quatre Bras, autrement dit Jérôme, par sa folle audace a usé ce corps et sa victoire ne débouche que sur l'impossibilité de l'exploiter.



Mais l'Empereur ne considérait cette attaque que comme une diversion destinée à attirer l'attention et les réserves de son adversaire sur l'ouest de sa ligne de crête.

La véritable offensive est au centre est.




Avec une attaque  étrange , pour chaque division du Ier corps ,   de bataillons en ligne , qui descendent dans le vallon  les uns derrière les autres avant d'aborder la montée glissante au travers des seigles et des blés détrempés.

En terrain clair cette fois ci, les régiments impériaux seront irrésistibles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"   

Revenir en haut Aller en bas
 
CR HOUGOMONT "SHUT that F...DOOR !!!"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: MACHINES INFERNALES :: Comptes-rendus-
Sauter vers: