Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CR Sharpe practice II Igreja Santa Misericordia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 882
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: CR Sharpe practice II Igreja Santa Misericordia   Dim 31 Juil - 13:56

Octobre 1810, Portugal:

Vue du nord


Au cœur d'une terre desséchée, une église peut représenter un havre de paix pour le voyageur épuisé.
Les façades semblent cuites et recuites par le soleil d'un été enfin terminé.


vue du nord


Qui pourrait imaginer qu'il y a quelques jours à peine deux armées s'affrontèrent toute une journée sur les pentes d'une longue crête à quelques lieues de là ?
Et que le carnage y fit près d'une dizaine de milliers de victimes ?


Vue de l'ouest


Le calme règne à Santa Miséricordia, seulement troublé par les bruissements des insectes.

Vue de l'ouest






Mais d'autres créatures vont bientôt envahir ces lieux de paix...

une longue colonne de cavaliers fourbus et de fantassins éreintés, d'attelages d'artillerie cahotant sur la mauvaise route






Des moines sortent de leur antre pour accueillir les officiers d'état major qui viennent se rafraichir et organiser la retraite: malgré leur victoire à Bussaco le 27 septembre,
les Anglo portugais doivent fuir l'ennemi.
Wellington ne veut pas user ses troupes dans un nouvel engagement, le Maréchal Masséna ne se laissera pas berner une deuxième fois.



Les 16th light Dragoons et les hommes du 45th of foot Nottinghamshire n'auront pas droit au moindre répit ni à un peu d'eau fraîche...sans même penser aux futs de bière que ces satanés moines doivent planquer dans la crypte...damn it !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 882
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Sharpe practice II Igreja Santa Misericordia   Dim 31 Juil - 16:19



Des nuages de fumées suivent de peu une volée de mousquèterie,




les dragons virevoltent puis tournent bride précipitamment,
pour rendre compte au général St Croix: l'Eglise commande les abords de la route, c'est maintenant l'affaire de l'infanterie.


Une heure plus tard, celle ci approche par l'est (six unités dont une en tirailleur)

les règles étant Sharpe practice II avec des adaptations pour les combats entre les tout petits groupes, une unité correspond à 10 à 12 figurines soit en gros une compagnie à l'échelle 1 pour 5) Il s'agit du 1er bataillon du 69e régiment (brigade Maucune, division Marchand, 6e Corps de Ney) des vétérans des campagnes d'Europe centrale et d'Espagne.

"Le rougeaud" (Ney) n'est pas encore arrivé mais les hommes savent qu'il est souvent  le premier " là où ça barde", sa victoire de la Coa n'a pas été éclipsée par l'échec devant Bussaco imputé à Masséna.







Les murs du complexe de l'Eglise apparaissent aux yeux des voltigeurs, on ne distingue aucune présence de l'ennemi, se serait il déjà enfui ?




Mais les français sont devenus méfiants depuis quelques jours, ces maudits Goddons réservent bien des fourberies...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 882
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Sharpe practice II Igreja Santa Misericordia   Lun 1 Aoû - 12:49

Présentation de la partie

Règles Sharp Practice II

Leaders:

Britanniques:

de gauche à droite



52nd Oxfordshire light infantry
Captain Tomlinson (III)
Lieutenant Barnard  (II)
Sergeant Cox  (II)
Sergeant McGuire  (II)

95th Rifle


Lieutenant William (IV)
Sergeant Costello (II)

3 unités du 52nd, chacune de Light infantry à 6 figurines (dont une en réserve devant entrer avec le sergeant Mcguire en cours de partie)
2 unités du 95th , chacune de Rifles à 6 figurines


Français:





69e régiment 1er Bataillon
Capitaine Joubert (III)
Sergent Tourangeau (III) dit "sans quartier"
Sergent Espinasse (I)
Sergent Ricardo (I)

14e Dragon
Lieutenant St Maurice (III)

5e Batterie, 3e section
Lieutenant Chabrol (III)

Soit 6 unités de voltigeurs skirmishers à 6 figurines chacune (le joueur français ne pouvant avoir sur table que 3 unités de cette sorte en même temps
et 6 unités d'infanterie de ligne (ne pouvant se mettre en formation de skirmishers) de 8 figurines chacune (pas adaptée à un combat contre une position du type du complexe de cette église).
1 unité de dragons de 8 figurines
1 unité d'artillerie (1 canon, ses 3 servants + le lieutenant Chabrol) et son attelage.

La situation est asymétrique: le Français a plus de troupes d'infanterie mais a un commandement sous dimensionné pour simuler le fait qu'il manque d'informations sur le dispositif adverse.
Il dispose d'un peu de cavalerie et d'un canon, pour rendre risqué des comportements trop agressifs de la part du britannique dans ce contexte et donner un peu de sensation "d'inter arme".

Le complexe de l'église comprend 3 positions:
The orchard, the Church and the Garden

L'objectif Fr est de prendre au moins deux positions dont obligatoirement l'Igreja Santa Misericordia.
Le BR gagne dès que le FR a perdu ses 4 leaders d'infanterie ou se retrouve avec ses 6 unités de voltigeurs avec seulement 3 figurines ou moins.
Ou a perdu au moins 24 figurines d'infanterie de ligne (soit la moitié).
Les britanniques n'ont aucune limite de pertes mais perdent automatiquement s'il ne leur reste plus aucun leader.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 882
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Sharpe practice II Igreja Santa Misericordia   Lun 1 Aoû - 16:51

L'attaque est lancée, 3 unités de voltigeurs s'élancent au milieux des fourrés brulés par le soleil, descendent dans le thalweg desséché



Aucune réaction, la position semble abandonnée...



Encore quelques mètres, les voltigeurs retiennent leur souffle, accélèrent pour traverser la route ...






Les murs éclatent soudain de déflagrations, aussitôt couverts de petits nuages de fumée




Fusillée à bout portant par des tirs bien ajustés, l'unité encaisse 7 points de shock, le sergent Espinasse s'écroule, mortellement atteint.



Le Captain Tomlinson n'a fait se lever ses hommes qu'au dernier moment pour que les tirs se fassent à bout portant (d'où son bonus de 3D6).





Le sergent Ricardo traverse avec son unité à son tour, s'attendant à subir un feu de mousquetterie...

,


Mais rien ne bouge dans le verger, la barrière défoncée est aussitôt franchie, il faut se mettre à l'abri au plus vite sous les couverts arborés.



Des silhouettes vert foncé, tapies sous les frondaisons, ne sont repérées qu'au dernier moment par un des voltigeur...il crie mais trop tard ...



Les rifles ont tendu une embuscade, leur tir est cependant moins meurtrier que prévu, probablement que les cibles qui tombent ont été touchées à plusieurs reprises.



L'unité subit une perte et un point de shock.

Pour le sergent Ricardo le moment est venu d'enlever le verger à la baïonnette avant que les riflemen ne puissent recharger ...si la chance et l'audace le lui permet.


Le Lieutenant Chabrol a vu le piège dans lequel les voltigeurs du 69e de ligne sont tombés, il lance aussitôt son attelage sur le flanc droit pour appuyer de sa pièce de 6 livres l'attaque du complexe de l'église.




La pièce est bientôt mise en batterie au milieu des hautes herbes.




L'officier ajuste la hausse pour un tir à mitraille...

"FEU !"



la mitraille crépite sur les murs, détruit une rangée de tuiles et ne cause qu'un point de shock aux Lights du 52nd.


Quelques secondes après les murets du jardin se couronnent de panaches de fumée, les artilleurs subissent 3 points de shock.

Le Lieutenant Chabrol se retrouve sous le feu des rifles du 95th, il faut atteler la pièce et s'éloigner au plus vite !



"Coquins verts ! " s'écrient les vieux briscards canonniers  de multiples campagnes, la rage au coeur...

Mais le combat ne fait que commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 882
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Sharpe practice II Igreja Santa Misericordia   Mer 3 Aoû - 14:35



(ayant mal équilibré le scénario, je fais entrer des renforts en leaders, non prévus)

Le Sergent Cassagne et le Capitaine Charal, chevauchant ce qu'il a pu trouver...
Leaders FR 7 et 8 respectivement.

Le 2e bataillon du 6e Léger, brigade Maucune, passe à l'attaque du jardin !



Les cartes d'activation sont presque toutes FR, précédé d'une unité de chasseurs menés par Cassagne, le Capitaine Charal enlève son bataillon en colonne de division.





les chasseurs approchent des murets blanchis à la chaux




et sont accueillis par un tir nourri de rifles, un homme tombe, et deux points de shock !




Face à l'église le sergent Tourangeau entraine ses hommes vers le verger pour échapper aux tirs des Lights du 52nd



Tandis qu'à sa gauche l'unité frappé par le tir dévastateur de ces derniers, se retire progressivement car elle a plus de shock points que son nombre d'hommes.

Un bond de plus (les tours ont été interrompu très vite à deux reprises par la carte Tiffin donnant de nouvelles activations pour Tourangeau)
et ses hommes atteignent la protection des murs de pierres du verger.



Le FR joue alors deux cartes Flags (command) pour activer les hommes du Sergent Ricardo qui franchissent la barrière et pénètrent plus avant dans le verger, le sergent utilise une cartes Flag de plus pour encourager ses gars en enlevant le point de shock subi précédemment.




Les "coquins verts " du 95th dans le verger se retrouvent face à la  "furia francese", il est temps que la réserve du Lieutenant Barnard, située dans l'Eglise vienne à leur secours...mais le jardin est lui aussi menacé par les chasseurs du 6e léger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 882
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Sharpe practice II Igreja Santa Misericordia   Mer 3 Aoû - 17:48

Quelques pas les séparent des riflemen du 95th, les hommes du sergent Ricardo chargent à la baïonnette



Le contact sous les arbres fruitiers est d'une rare violence, les français tire à bout portant sur les ombres vertes ce qui leur donne un avantage déterminant
(ils ont gardé leurs mousquet chargés tout au long de leur progression, les riflemen du Lieutenant William n'ont pas eu le temps de recharger leurs rifles) malgré le leadership magnifique de l'officier des rifles.

Cinq habits verts et deux français tombent, les deux leaders ennemis se  sortent miraculeusement  de ce carnage, le britannique et le rifle survivant s'enfuient sans demander leur reste en se glissant par un man de mur écroulé à l'intérieur du réduit de l'église.







Le verger est pris !

(les français ont eu une chance insolente, en bénéficiant d'activations répétés, avec des interruptions de tour précoces empêchant les britanniques d'activer leurs leaders, en particulier les rifles, qui n'ont pu recharger leurs armes.)

Mais la chance tourne, le Captain Tomlinson a compris le danger et repositionne ses hommes face au verger.
Comme il n'y a plus de menace directe sur la porte ouvrant sur le réduit de l'église, il peut se le permettre.




activé de suite lors du tour suivant il déclenche un tir ravageur (5 shock points)  qui se répartit sur trois unités françaises.








Le lieutenant Barnard arrive avec une unité tirée de la réserve (planquée à l'abri dans l'église).

[/url


Le sergent Cassagne s'est lancé dans une entreprise hasardeuse...arriver au contact au plus vite avec ces coquins verts de rifles, pour ne plus subir leur tir.

Mais ils ont eu le temps de recharger et le combat rapproché tourne à l'avantage des britanniques qui ne perdent qu'un homme contre deux chasseurs
(plus le précédent tué au tir cela fait 3),




les chasseurs se replient découragés,




mais le gros du bataillon léger  approche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 882
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Sharpe practice II Igreja Santa Misericordia   Mer 17 Aoû - 11:57

Le capitaine Charal, sur son âne perché,  mène vigoureusement son maigre bataillon à l'assaut du jardin.





Les rifles rejoints par le Lieutenant William font feu à volonté



La horde française est sur le point de les submerger...






Lorsqu'un grondement résonne aux abords du mur du jardin...



Apparaissent alors les casques à chenille des Light Dragoons du 16th Queen s régiment, deux unités, bien rangées au trot.


Absorbés par les tirs des Rifles, noyés dans la fumée qui envahit peu à peu le terrain, les chasseurs du 6e léger n'aperçoivent la menace que lorsqu'elle se lance au galop !
Il est trop tard pour tenter de se mettre en carré et surtout ...trop risqué.
Les hommes tentent de faire front comme ils peuvent, après tout ce ne sont que des cavaliers tout juste bons à faire de la reconnaissance !







Mais ces damnés Goddons ont de la chance aux dés, le choc tourne à leur avantage, 6 fantassins tombent contre seulement deux Light Dragoons
les légers subissent 6 shock points et tentent de s'enfuir en retraitant.






Les Lights  Dragoons les poursuivent, sabrant vers l'arrière en dépassant leurs proies, ce qui provoque d'épouvantables blessures.
L'âne du capitaine Charal , malgré sa vélocité ibérique, est aisément rattrapé, son maître sabré sans pitié.

Le bataillon est sur le point d'être annihilé, les cavaliers britanniques se désorganisent et perdent de leur élan en pourchassant les fantassins qui s'égayent pour leur échapper.







Mais c'est  à leur tour d'être aveugle à la menace qui fond sur eux au galop !
Des Dragons !
Certes, ce ne sont pas des cavaliers lourds ayant un impact de cavalerie, mais ils sont bien plus lourds que les lights dragoons et ils sont frais !

Le choc est ravageur, 5 cavaliers britanniques sont percés par les lames droites françaises, contre trois français sabrés, une unité du 16th LD est entièrement anéantie, la deuxième dans un désordre indescriptible face aux Dragons qui maintiennent leur cohésion.

Les britanniques se replient ventre à terre...les Dragons ne poursuivent pas, la cavalerie française est bien tenue par ses officiers qui n'ont que faire
de l'honneur imbécile qui conduit les officiers britanniques à mettre au premier plan le panache au lieu de l'efficacité tactique.








Les cavaliers français se retirent car les rifles les prennent pour cibles dès que leur propre cavalerie ne se trouve plus dans leur champ de tir.

Le jardin est toujours dans les mains de ces coquins verts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 882
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Sharpe practice II Igreja Santa Misericordia   Mer 17 Aoû - 14:26



Pendant ce temps, dans le verger, les tirs de mousqueterie font rage.

Le sergent Tourangeau et ses hommes ont rejoint les restes de l'unité qui s'en était emparé au prix de la moitié de son effectif.








Le Capitaine Joubert a pris la tête du 69e bataillon et lance ses hommes dans un assaut frontal


Les anglais tirent à bout portant dans la horde qui se rue vers leur mur.

.






A coups de crosses et de hache, les fusiliers déchainés s'acharnent sur les ventaux de la porte donnant sur la cour de l'Eglise.












Les britanniques résistent désespérément  à la poussée française.





Mais le poids du nombre finit par tout emporter, les battants de la porte sont violemment écartés, les vaillants défenseurs bousculés, écrasés contre les murs.
Les grenadiers, ivres de rage, déferlent dans la cour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 882
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Sharpe practice II Igreja Santa Misericordia   Mer 17 Aoû - 15:38



Le sergent Touranjeau "dit: sans quartier" a profité de la couverture des arbres du verger et de la fumée qui l'envahissait pour tenter un mouvement tournant en s'infiltrant par une trouée dans le mur à l'arrière d la cour de l'Eglise.
Il n'a avec lui qu'une simple unité mais la surprise joue à fond, au moment même ou les défenseurs sont tétanisés par l'entrée des français dans la cour .






Les britanniques sont pris en tenaille ...c'en est trop , même pour des hommes d'élite comme les lights du 52nd Oxfordshire.



Une unité de Lights arrive dans le jardin pour tenter l'impossible: secourir les derniers survivants, tandis que les Rifles tiennent à distance les artilleurs français et les derniers chasseurs assez fous pour encore oser s'approcher.







Une partie d'entre eux seulement, emmenée par le Capitaine Tomlinson,  parvient à se dégager de l'étreinte mortelle...
les autres ... coincés contre les murs ou pris à revers, ne peuvent en réchapper...




Dans le réduit du jardin, la résistance s'organise rapidement, les tirs successifs  des lights,  qui se relaient, par la brèche, causent de lourdes pertes aux français qui renoncent à donner un nouvel assaut et se mettent à couvert contre les murs de l'Eglise.

Celle ci prise, rester à tout prix dans le jardin n'a plus grand sens pour les britanniques, qui attendent la tombée du jour pour décrocher.




Le chef du VIe corps, le Maréchal Ney arrive tard pour saluer ses hommes.




" Grâce à votre courage nous allons bientôt prendre Lisbonne, plus aucun obstacle ne nous empêchera  de rejeter Wellington à la mer !"





Plus au sud, un général britannique recueille les restes de la garnison



"Well done Captain Tomlinson !  Join the army  retreating towards Torres Vedras !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CR Sharpe practice II Igreja Santa Misericordia   

Revenir en haut Aller en bas
 
CR Sharpe practice II Igreja Santa Misericordia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: L'ATELIER DES MECANOS :: Jeux avec figurines-
Sauter vers: