Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Re: Wellington s War de Hans Von Stockhausen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 793
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Wellington s War de Hans Von Stockhausen   Mar 12 Jan - 12:36

Sur BGG vous aurez beaucoup d'infos, un AAR intéressant et des commentaires sur les forums.

Synthèse des règles:

La Péninsule ibérique est divisée en 20 régions, chacune offrent un nombre de PV au camp qui la contrôlera.

Par ex L'Andalousie donne 6 PV au FR et 4 PV aux alliés quand la région est entièrement contrôlée par ce camp,  c'est à dire lorsque toutes ses villes clés sont en sa possession, si aucun ne contrôle la région est contestée et ne donne aucun PV à quiconque.
A la fin du du tour d'hiver de chaque année de guerre (chaque année il y a deux tours: ETE puis HIVER) on fait le différentiel des PV obtenu par chaque camp, celui qui "gagne" au score empoche le différentiel sous forme de PV qu'il accumule sur un track de points de victoire.

En terme de gameplay la stratégie est claire: empêcher l'ennemi de contrôler les régions où il est dominant en tenant au moins une ville clé, et le chasser des régions où on est dominant.
C'est l'aspect politique qui détermine la victoire.

Mais...l'aspect politique peut être en contradiction avec la rationalité militaire qui, lui, vise à vaincre l'ennemi par des batailles, ce qui nécessite des concentrations de troupes.
Or le contrôle des régions implique une dispersion des troupes.

Autre contrainte: la logistique...
Pour survivre, il faut être ravitaillé, c'est à dire être dispersé, chaque hex ne pouvant nourrir qu'un certain nombre d'unités (en fonction aussi des lignes de supply, de la guérilla etc).

Le joueur FR par ex va devoir faire des choix entre accumuler le plus de PV possible et vaincre militairement ses adversaires Anglo portugais et espagnols.
Parfois ces deux objectifs se rejoindront, parfois ils seront antagonistes.

Le joueur FR devra s'enfoncer par ex en Andalousie (région riche en PV et en supply) au détriment d'une action plus déterminée contre Wellington au Portugal.

Wellington, lui, devra être patient, et ronger son frein, la moindre défaite fera baisser le "Commitment" Anglo portugais de 1 (le Gouvernement britannique baissera le nombre maximal  d'unités présentes en Péninsule) et il pourrait se faire chasser du Portugal avant que les lignes de Torres Vedras ne soient achevées.

C'est donc un gameplay subtil et complexe (la jouabilité, elle, est excellente) politique , militaire et logistique.
Qui s'inscrit dans la durée:
on peut avoir des stratégies à court terme mais il faut aussi penser à long terme:
quand le Français devra t il se replier vers la moitié nord de l'Espagne ?

Trop tôt...il perdra des PV.
Trop tard il perdra trop de troupes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 793
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Re: Wellington s War de Hans Von Stockhausen   Mar 12 Jan - 16:00

Le FR doit donc contrôler des régions qui lui assurent le plus grand nombre de PV pour avoir un différentiel en sa faveur par rapport aux alliés.

Il doit aussi tenter de maintenir une ligne de communication avec une ville clef en France faute de quoi il ne pourrait effectuer de sièges (l'artllerie lourde  et ses munitions + les équipements de siège ne se trouvent pas sur place) et son ravitaillement serait  plus difficile).

Pour cela il lui faudra contrôler la Navarre (2PV)  et la Biscaye (2PV) près de la frontière Française, et les vieille (2PV) et nouvelle Castille (3PV), ainsi que le Leon (2PV) au centre.
Ainsi il pourra s'assurer d'avoir une ligne de communication aussi bien pour aller vers le sud où se trouve
La région la plus riche est toute au sud: l'Andalousie (6PV).
Il lui faut s'emparer  rapidement d'au moins une ville clef pour empêcher les alliés de prendre 4 PV.
Par contre la contrôler entièrement sera très difficile tant il y a de villes clefs et de forteresses
(dont Cadiz de niveau 3).

Vers l'ouest le Portugal dont viendra un danger mortel avec L'armée de Wellington,

Et vers le nord ouest la Galice (4PV) bien qu'elle soit très excentrée.

A l'est, loin de ce grand axe, deux régions riches : la catalogne (4PV avec ses 4 forteresses), qu'il faut contrôler car proche de la France
et Valencia (3PV).

Les villes côtières sont vulnérables à des raid amphibies britanniques.


Le FR ne pourra être partout, il lui manquera souvent les unités nécessaires pour mettre une garnison dans toutes les villes clefs de chaque région où il sera en force.
L'important sera de priver les alliés de contrôler des régions et de contrôler les régions les plus lucratives en PV, de maitriser les voies de communication avec la France et de pouvoir amener les réserves nécessaires aux endroits menacés ou points de départ d'une offensive vers le Portugal ou l'Andalousie.

Il faudra en même temps mener une guerre d'attrition contre les différentes armées espagnoles qui vont
se succéder, et décider comment affronter les britanniques et portugais de Wellington :

Soit en les attendant tranquillement en Espagne, en position défensive,
soit en allant les chercher au Portugal en espérant qu'ils n'ont pas encore pu avoir les fortifications des lignes de Torres Vedras, ce qui ne pourra se faire qu'en 1810 et pas plus tard.

Les espagnols ont les moyens de mener une guerre de harcèlement avec leurs guérillas mais aussi avec leurs armées inexpérimentées mais nombreuses en effectif.
Les anglo portugais sont trop peu nombreux pour pouvoir mener, avant 1811-1812 de véritables incursions en force en Espagne, mais ils peuvent porter des coups sur des FR dispersés.
N'oublions pas que leur Supply est moins difficile car leur ligne de communication n'est quasiment jamais en danger, ils n'ont pas non plus de guérillas sur leurs arrières, ce qui leur permet de rester plus concentrés et d'être en surnombre face  aux FR.

Si la partie militaire est mal menée, tout le dispositif politique de contrôle des régions va se défaire assez rapidement.
Mais si le FR délaisse la question politique pour se concentrer sur les questions militaires, les alliés auront l'avantage en différentiel de PV, et mèneront aux points, ce qui leur permettra de ne prendre aucun risque
et d'obliger les FR à en prendre en venant les chercher...et c'est justement là où ils sont forts.
Les anglo portugais en défense notamment.

On est loin de la stratégie de Napoléon face aux Empires centraux, faite de rapidité et de concentrations de forces, la guerre de la Péninsule est une sale guerre, où il n'y pas de bonne solution mais des équilibres toujours instables.
C'est l'apparition en Europe de ce qu'on appellera au XXI e siècle "les guerres bâtardes".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Re: Wellington s War de Hans Von Stockhausen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: LA TAVERNE DES BRAVES :: L'actualité du wargame-
Sauter vers: