Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Dim 9 Aoû - 7:13

L'attaque de la Garde est ce moment mythique d'une bataille perdue, celui où l'on tente le tout pour le tout, en vain.

Napoléon, l'a lancée trop tard avec trop peu.

3/4 h plus tôt, avec 8 ou 9 bataillons, dont ceux de la vieille Garde, peu après la prise de la Haie Sainte, l'issue aurait pu être différente.
Non pas l'issue finale de la bataille, les prussiens auraient de toute façon submergé l'Armée du Nord, mais l'issue du duel éternel entre Français et Anglais.

"On" aurait perdu, mais après avoir fait craquer l'Anglais.

Ou peut être pas...
Car Wellington, en fin de journée avait encore 3 brigades de cavalerie en état de combattre (Grant Dornberg et Vandeleur), qui n'étaient plus fraîches, mais qui avaient peu donné.
Et deux brigades d'Hollando Belges (D'Aubrême et Detmers), fraîches sur le point d'arriver de Braine L'alleud.
Enfin, les guards de Maitland et la magnifique brigade Adam, avec ses lights dont le fameux 52nd de Colborne (vous savez, celui qui s'était fait prendre de Flanc en 1811 à Albuera en extrémadure, par les lanciers de la Vistule et le 2e Hussard, ses trois bataillons détruits à 60 et 80%).

On peut imaginer aussi ce qui se serait passé si Napoléon avait gardé une division de cavalerie en réserve, voire une simple brigade (les carabiniers de Blancard par exemple, qui furent engagés par Ney malgré leur général)

Ou s'il n'avait pas engagé du tout la cavalerie de la Garde, ultime réserve en vue de ce duel au sommet du plateau.

Tout cela pour rappeler que Waterloo fut une bataille hors norme, faite de mini batailles au sein de la bataille.
Que si celle ci était difficilement gagnable par Napoléon, celles là auraient pu tourner tout autrement.

Il y a un enjeu symbolique mémoriel, mais aux répercussions profondes sur le plan moral et politique entre la France et l'Angleterre (je n'utilise pas le terme de Royaume Uni à dessein) lié à Waterloo.
La lutte pour la 5e place dans les économies mondiales, l'incroyable combat pour les JO de 2012, les affrontements idéologiques et politiques sur la question Européenne, montrent
que cette rivalité est toujours présente, plus que jamais.

Les Anglais, croient et affirment, haut et fort, que le vainqueur de Waterloo, c'est Wellington.
Blücher, n'aurait été qu'un supplétif, bien utile, mais, au fond, Wellington aurait fini par l'emporter sans lui, plus difficilement certainement.
Leur argument ?
Les Français n'ont pas été capables de l'emporter une seule fois au cours des mini batailles qui ont émaillé Waterloo...ce qui est vrai.

Les Français croient que Blücher les a empêchés de mettre une correction méritée à ces vantards d'Anglais.
Les Allemands pensent de même, 1815, 1870 et 1940, trois victoires sur les Français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Dim 9 Aoû - 7:24









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Dim 9 Aoû - 7:35

L'attaque de la Garde, version historique, et versions "what if", pour voir si l'invincibilité Wellingtonienne était l'expression de la supériorité Anglaise ou la conséquence d'un contexte et de beaucoup de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2353
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Dim 9 Aoû - 7:57

Il faut rappeler aux Anglais que leur meilleur général fut de tout temps the Channel, car sans lui leur histoire militaire aurait tourné court plus d'une fois. N'avoir que la marine sur laquelle mettre le paquet est un bien grand avantage alors que la France devait se garder historiquement sur 4 fronts: 3 frontières terrestres et la mer à la fois. L'Allemagne idem, bien que la mer n'ait joué un rôle pour elle qu'à partir du XX° siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Dim 9 Aoû - 10:05

vous avez raison Jojo, le contexte leur a été toujours favorable, sauf en 1066, mais la notion de défense maritime n'existait pas à l'époque.

Les populations des îles anglo normandes envahies en 1940 par les allemands ont très bien collaboré avec eux...
Et si Hitler avait tenté et réussi l'invasion de l'Angleterre, nul doute qu'il en aurait été de même, d'autant plus qu'il y avait un fort courant de sympathie (avant le blitz) au sein des classes les plus élevées pour l'Allemagne et son nouveau régime (qui savait si bien mettre au pas les syndicats et tous les gaucho-socialo-communistes).

Pour en revenir à Waterloo, mon idée est que Wellington a été un général particulièrement chanceux, le contexte lui a été très favorable comme il le fut dans la péninsule.
Cela n'enlève rien à ses talents, mais cela explique en très grande partie qu'il ait été vainqueur du vainqueur de l'Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2353
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Dim 9 Aoû - 10:09

Ulzana a écrit:
vous avez raison Jojo, le contexte leur a été toujours favorable, sauf en 1066, mais la notion de défense maritime n'existait pas à l'époque.

Les populations des îles anglo normandes envahies en 1940 par les allemands ont très bien collaboré avec eux...
Et si Hitler avait tenté et réussi l'invasion de l'Angleterre, nul doute qu'il en aurait été de même, d'autant plus qu'il y avait un fort courant de sympathie (avant le blitz) au sein des classes les plus élevées pour l'Allemagne et son nouveau régime (qui savait si bien mettre au pas les syndicats et tous les gaucho-socialo-communistes).

Pour en revenir à Waterloo, mon idée est que Wellington a été un général particulièrement chanceux, le contexte lui a été très favorable comme il le fut dans la péninsule.
Cela n'enlève rien à ses talents, mais cela explique en très grande partie qu'il ait été vainqueur du vainqueur de l'Europe.
Le contexte est souvent favorable pour celui qui a une retraite sûre et inviolable et qui peut mener des opérations aller-retour en toute impunité. Stratégiquement la géographie favorise les îles à condition que celles-ci soient assez grandes et peuplées pour générer de la puissance financière et militaire. Les Etats-Unis bénéficient du même avantage.

Le vainqueur du vainqueur de l'Europe que l'Europe avait déjà vaincu en 1814, qui tentait un come-back hasardeux, qui n'était plus le Napoléon d'autrefois et qui ne disposait plus du même outil militaire, la Grande Armée n'étant plus. Sans oublier le coup de main de Blücher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Dim 9 Aoû - 14:06

Mais les anglais ont gagné la guerre, car ils ont gagné à Waterloo, grâce à leur superbe général en chef.
Telle est la version britannique des guerres napoléoniennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2353
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Dim 9 Aoû - 16:32

Oui chaque nation entretient une forme d'histoire du type couverture tirée vers soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Lun 10 Aoû - 7:42

J'ai fait le scénario "historique" hier de l'attaque de la Garde et ce fut un désastre... comme historiquement.

La gauche AA peut se faire enfoncer partiellement avant que la brigade Detmers ne contre attaque et submerge par le nombre les deux bataillons de grenadiers, mais la droite AA résiste et les bataillons de Adam viennent contre attaquer en ligne sur le flanc gauche FR.

Le problème tactique insurmontable est que les britanniques en ligne, causent des pertes et parfois du désordre dans les colonnes de divisions des bataillons de la Garde.
Et qu'ils tiennent face au choc.
Du coup, les assaillants FR prennent un D1 faute de n'avoir pas fait reculer les défenseurs.
"Engagés" pour un tour de plus, le cauchemar recommence avec Tir réciproque etc

Si les FR tentent de se mettre en ligne, Bang ! tir d'opportunité ...
Et en plus deux morale checks, avec un D1 supplémentaire pour chaque 6 au dé.

Le combat finit par tourner à l'avantage du britannique, malgré la résilience de la Garde et son bonus au choc (+1 dé).

Attaquer en ligne, aurait pu être une solution... mais cela tournerait à la bataille d'usure
alors que la supériorité numérique est largement en faveur des Britanniques et AA.

La seule solution pour l'emporter est d'avoir une force de cavalerie de minimum deux régiments lourds, et probablement de 4 (l'effectif d'une division).
L'objectif est de mettre en danger les britanniques en ligne, et d'exploiter la moindre faille dans leur dispositif.
Ces derniers ont de la cavalerie aussi, mais c'est de la légère, et dans un duel...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Lun 10 Aoû - 9:44

C'est parti pour un "What if" qui aurait pu être historique:

Napoléon se souvient que Piré et sa 2e division de cavalerie légère n'ont pas donné, il donne l'ordre à Reille de la faire revenir au centre pour appuyer l'ultime attaque menée par la Garde.
Piré, laisse son brigadier Hubert avec le 6e chasseur garder le flanc gauche et enlève
le 1er chasseur et les 5e et 6e lanciers de Wathier pour les lancer dans ce qu'il pense être une attaque inutile et suicidaire, mais la haine contre ces maudits anglais emporte tout, les cavaliers reviennent avec la rage de vaincre.
Kellerman rallie deux escadrons (du 8e cuir et du 2e carabinier), Milhaud un du 12 cuir,
la Garde, aligne un escadron des dragons de l'impératrice et un des Chasseurs à cheval de la Garde mais Napoléon n'a pas assez de Point de Commandement pour activer chaque HQ , ce qui signifie qu'ils n'auront pas de leaders (seuls les chefs de corps s'ils veulent bien en prendre le risque), ce qui montre bien la limite de ce soutien de cavalerie lourde.

En résumé, 3 régiments intacts de cavalerie légère (dont deux de lanciers) et 5 escadrons dépareillés de cavalerie lourde et de la Garde appuieront l'assaut.
Ney va tenter le tout pour le tout en engageant 3 bataillons de la Vieille Garde en plus des 5 de la Moyenne Garde.
3 batteries à cheval, une de Piré et 2 de la Garde seront de la partie.

C'est la dernière chance de l'Empire de mener une attaque combinée avec les 3 armes.
Historiquement, ce ne fut pas le cas, mais l'infanterie de la Garde était l'infanterie la plus capable de fournir les points d'appui pour permettre une telle attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2353
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Mar 11 Aoû - 9:40

Ah enfin on coordonne les armes entre elles! J'attends le résultat avec beaucoup d'intérêt... Very Happy Même si ça aurait dû être fait pour l'attaque de d'Erlon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Mer 12 Aoû - 5:54

Je m'y mets aujourd'hui, mais après avoir fini le livre de Bernard Cornwell (Waterloo chroniques d'une bataille légendaire, pas mal pour s'impregner de l'ambiance, bien que très anti Napoléon et pro Wellington) cela confirme mon idée que cette attaque se fait, pour partie, contre le "mur" des meilleures unités Britanniques, Guards et Lights de Maitland et Adam.
Ces unités étaient capables de changer de formation en un éclair pour affronter successivement n'importe quelle menace .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3415
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Mer 12 Aoû - 7:05

Ulzana a écrit:

Ces unités étaient capables de changer de formation en un éclair pour affronter successivement n'importe quelle menace .

et de flinguer : les dragons légers de Vandeleur ainsi que le bourrin de leur colon tmdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2353
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Mer 12 Aoû - 9:08

Pour le changement de formation j'ai lu quelque part que pour passer de colonne d'attaque à carré il fallait 30 secondes et que pour passer de ligne à carré il fallait 100 secondes. Pour une unité correctement instruite bien sûr. Vous pouvez confirmer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Jeu 13 Aoû - 8:24

Jojo, dans une situation d'entrainement, oui.
Dans une situation de bataille, ce qui fait problème c'est de savoir quoi faire et à quel moment.
Quand est ce qu'un officier prend conscience que le bataillon est chargé par une cavalerie ?
Dans le cas des AA lors des charges de cav de Ney, c'était facile, car visible et largement anticipé.

Dans bien d'autres cas, on ne voit rien ou pire, on s'imagine des menaces qui n'existent pas,
comme ce fut le cas lors de l'attaque de la Garde pour les bataillons mixés de Colin Halkett pris de panique après avoir fait reculer le 3e et 4e Grenadiers avec leur charge à la baionnette.
Ou encore, lorsque les Guards de Maitland ont reculé dans le plus grand désordre après avoir battu les deux bataillons du 3e chasseur.
Pris apparemment dans des ordres contradictoires (menace inexistante de cavalerie FR et menace réelle du 4e chasseur avançant sur leur droite), les guards ont été pris de panique
eux aussi (bien que les historiens anglo saxon ne s'appesantissent pas trop sur la question) et sont partis en courant se mettre à l'abri au sommet du plateau.
Ce qui montre que même les meilleures troupes peuvent perdre le contrôle d'eux même quand il y a incertitude sur ce qu'il faut faire.
La vitesse d'exécution d'un changement de formation devient alors une compétence secondaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Jeu 13 Aoû - 9:19







L'attaque est lancée, tambours et fifres donnant le rythme, chasseurs et grenadiers, lanciers et chasseurs à cheval, cuirassiers, carabiniers, dragons de l'impératrice, artilleurs à cheval de la Garde et de la ligne, Ney, Kellerman, Milhaud, Friant, Morand, ils sont tous là, les héros de l'Empire pour le dernier coup de dés de l'Empereur, pour sa dernière bataille.
Pour mourir au combat plutôt que sabré en fuyant sur la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Jeu 13 Aoû - 9:29



L'artillerie AA déclenche ses tirs sur les colonnes de la Garde.


A droite les 4e et 3e Grenadiers abordent le sommet du plateau, les attendent les bataillons britanniques de Colin Halkett en ligne, calmes, silencieux, réservant leur tir pour les derniers 40 m.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Jeu 13 Aoû - 9:58





Les grenadiers malgré la fusillade nourrie des britanniques, les pertes subies, poursuivent leur assaut, les jeunes recrues de Colin Halkett, qui,  éprouvées aux 4 Bras, usés par les bombardements d'artillerie de l'après midi, ne tiennent pas face à la ruée française et refluent en désordre vers les arrières où se pressent les hollando belges de Detmers.

Le chemin creux est pris dans la foulée, tandis que sur leur gauche une batterie Hollando belges venait d'arriver.

les batteries à cheval de la Garde se mettent en batterie en hâte pour tirer sur la batterie Krahmer, l'autre batterie de la division Chassé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Jeu 13 Aoû - 10:15



Les Hollando belges contre attaquent par le feu les grandiers triomphants, leur cuasnt quelques pertes. Les grenadiers ripostent par le feu, bien ajusté.
Mis en désordre, les alliés reculent à travers le bataillon de Milice hollandaise situé derrière, ajoutant par leur retraite une grande confusion sur ces troupes inexpérimentées
(la fuite d'un bataillon engendre une "fortune of war" dans le jeu, qui permet au gagnant de faire des actions, ici, deux jets de moral sur le bataillon allié. Cela simule les effets en cascade dus à une retraite).



Plus au centre, c'est au tour des deux bataillons du 3e chasseur de mener l'assaut, sur les guards de Maitland.
Ney les appuie sur leur gauche avec deux escdrons du 5e lancier, menant une charge qui se brise sur un carré britannique.
Le feu du carré est trop improvisé pour causer des pertes notables mais les escadrons français, leur élan épuisé ne peuvent que se replier en désordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 9983
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Jeu 13 Aoû - 10:45

Passionnant ! Very Happy

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2353
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Ven 14 Aoû - 8:14

Oui passionnant en effet et merci pour la réponse argumenté et pertinente, Ulzana, au sujet du temps de passage en carré de l'infanterie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Ven 14 Aoû - 9:22



Résumons la situation: l'attaque de la Garde s'est faite (comme historiquement) selon deux axes, à droite de l'épaulement de terrain qui avance tel un promontoire en avant du plateau, avec deux bataillons de grenadiers (4e et 3e), à gauche de l'épaulement avec deux bataillons de chasseurs (3e) avec le 4e chassur un peu en retrait.

Les grenadiers ont enfoncé les lignes BR de Colin Halkett, repoussé les contre attaques de Detmers (HB) et les charges de Vandeleur grièvement blessé par les tirs d'un carré.
Une batterie HB a causé quelques dégats mais les artilleurs ont du abandonner leurs pièces face aux menaces multiples.
Morand a été tué.

Wellington attendait que les guards repoussent la 2e attaque, (celle des chasseurs) pour ensuite contre attaquer de flanc la percée des grenadiers.
Et les évènements semblèrent lui donner raison car les deux bataillons de chasseurs furent quasiment anéantis, le premier par une charge du 23 light dragoons, le second par les feux  du 2/1 foot guards.
Friant est resté inanimé sur place tandis que les chasseurs survivants dévalèrent la pente dans le plus grand désordre...
La Garde Recule !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Ven 14 Aoû - 9:45


En terme de jeu cela donna à Wellington deux "spécial fortunes of war" qui lui permire d'imposer plusieurs tests de moral aux unités FR de son choix.
Cela aurait pu provoquer des repli en cascades, mais ce ne fut pas le cas, probablement que l'avance de la deuxième vague des bataillons (de "vieille Garde" cette fois et non plus de "moyenne Garde") a rassuré les unités encore en ligne.

Entre ces deux axes, dans le prolongement de l'épaulement qui les séparait, deux "bataillons" de guards tenaient fermenent la position de Wellington sur le chemin de crête.
Ney va dans un premier temps éviter de les attaquer de front, préférant concentrer les feux de ses batteries à cheval de la Garde, puis comprenant que la partie gauche du front était trop difficile à rompre il lance le 4e chasseur à l'assaut de ces bataillons.




La chance sourit aux chasseurs, les guards déjà ébranlés par les tirs à mitraille de la "Volante" se replient en désordre, la situation change complètement, le deuxième bataillon de Guards se retrouve isolé.
Wellington réalise que les choses lui échappent, mais il possède encore quelques unités  capables de reprendre l'initiative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Ven 14 Aoû - 9:58


Le 2/2 des guards contre attaquent le 4e chasseur, en ligne.
Que pouvait il faire d'autre ?
Mais en réaction une batterie de la volante tire  à mitraille et le 6e lancier saisit l'opportunité pour charger, avec un bon timing.



Les guards passent leurs deux tests de moral pour se mettre en carré comme à l'entrainement puis fusillent les lanciers à bout portant, une quarantaine dévissent de leurs selles.
Les deux escadrons menés par Piré s'égaillent dans le plus grand désordre.
Diables d'hommes que ces fantassins britanniques !
"Coquins ! s'écrie, fou de rage, Ney alors que son 6e cheval tombe sous lui..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   Ven 14 Aoû - 13:45

Wellington, a vu le danger menacer ses Guards, il a hésité à se mettre au milieu du carré,
puis y a renoncé, non par peur, cela fait trop longtemps qu'il cotoie la mort auprès de ses hommes, au cours de ses campagnes aux Indes comme dans la Péninsule ibérique, mais par crainte de faire défaut à ses troupes au moment crucial.
Un coup de malchance et c'est tous les alliés qui partiraient en retraite vers Bruxelles, ses homes, BR et KGL, tiennent aussi parce qu'il est là, il lui fallait donc ne pas se mettre en danger direct.

Aussitôt les lanciers repliés, les canons de 6 livres reprennent leur tir à mitraille, les artilleurs de la garde représentent l'élite de cette arme où les français excellent déjà, le tir est d'une grande précision, les guards oscillent comme les blés sous le vent.
Les bataillons du 2e chasseur et du 2e Grenadiers foncent vers cette cible, au pas de charge, directement à la baionnette, pour en finir.
Les guards de Maitland, héroiques, résistent un temps mais finissent par être anéantis sur place...le centre Anglo allié est béant, 4 bataillons de la Garde l'ont percé, un escadon du 8e cuirassier mené par Kellerman en personne charge les restes de Colin Halkett qui tentent de se reformer un peu en arrière.
Wellington regarde atterré ce qu'il craignait le plus, partout des alliés qui refluent, son infanterie Britannique repoussée, ces maudits français tant de fois vaincus qui couronnent le plateau.

Mais il a encore son aile droite bien tenue par Adam, calme malgré la tempête il donne l'ordre à un aide de camp de se porter auprès de lui pour oragniser une contre attaque pour menacer le flanc gauche FR.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"   

Revenir en haut Aller en bas
 
CR Wellington s Victory DG "l'attaque de la Garde"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: MACHINES INFERNALES :: Comptes-rendus-
Sauter vers: