Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'interruption d'attaque dans la NBS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: L'interruption d'attaque dans la NBS   Dim 26 Avr - 7:28

Toujours dans la série l'on harcèle les drosophiles, chère à Cruchot, tmdr (pauvres bêtes quand même...) whisp il y a un petit détail qui me tracasse dans le test d'interruption d'attaque de la NBS, qui est fort bien fait par ailleurs. C'est son seuil de déclenchement que je trouve un peu prématuré.

En effet on commence à tester pour un général commandant une unité au tour suivant la réception/acceptation d'un ordre de type "engager" (qui implique un mouvement suivi d'une attaque). Et ce, même si l'unité est encore loin de l'ennemi...  Shocked
L'usage du type d'ordre "complexe" du genre "marcher jusqu'à tel point et puis attaquer tel objectif" ne faisant que retarder l'apparition du problème.

Sur la Bataille de Talavera que je joue en solo j'ai eu deux cdts de division qui on raté leur test et sont partis en retraite d'urgence pour finir au statut sans ordres. Le premier (Villatte pour ne pas le nommer) n'avait même pas démarré son mouvement vers l'ennemi et le second (Lapisse) était en plein mouvement et encore à 600 mètres de lui... De plus Lapisse porte un "F" sur son pion, qui le désigne comme un cdt "combattant", c'est-à-dire un général qui a de l'allant avec bonus de +2 au combat et au moral. Ce qui lui donnait une valeur de 4 dans la règle d'interruption d'attaque, avec obligation d'un jet de 3 ou plus, comme Villatte (valeur lui de 2). Certes c'est vraiment pas de pot car les chances que ça arrive sont de 1/11 au dé si l'unité n'a pas de sous-unité wrecked et que la valeur du général va de 1 à 4, car il faut faire 3 ou plus en lançant 2d6. Mais bon ce n'est pas impossible, la preuve ça m'est arrivé!  hit the wall

Pour citer la règle de la NBS, "dans une ère influencée par des notions de gloire et d'honneur qui semblent étranges aujourd'hui", je trouve justement étrange qu'un général puisse retraiter avec son unité sans avoir combattu et sans avoir même fait le premier pas vers le front et alors même (pour Lapisse) qu'il est noté "combattant" (F dans le jeu). Shocked

Du coup j'ai éradiqué la pauvre mouche qui hantait encore mon bureau en sortant un petit modificateur de mon chapeau,  Hidden  modificateur que voici en bleu (inspiré de l'excellent Stumptner):  



Dernière édition par Jojo67 le Dim 26 Avr - 16:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mathocle
Caligula


Messages : 20
Date d'inscription : 18/09/2011
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: L'interruption d'attaque dans la NBS   Dim 26 Avr - 8:07

Pour confirmer tes propos j'ai connu quelques de fois ce désagrément de voir partir mes unités en retraite avant même leurs engagements effectif aux combats.
Avec un bon chef le risque est faible mais existe, je pense que cette règle tend à simuler le peu d'allant de chefs moyens ou médiocres qui sont prompt à trouver toutes les excuses possible pour éviter la rencontre avec l'ennemi. L'intérêt de cette règle étant bien sur de ne pas permettre d'aller jusqu’à la destruction d'un corps juste pour respecter un ordre, il est peu probable qu'un commandant de corps voyant ces unités  fondent comme neige au soleil poursuive une offensive aussi destructrice.
Dans la CWBS  parente de la NBS le test n'est effectué qu'après que l'unité est reçu un premier feu. Ce qui s'apparente à ta proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: L'interruption d'attaque dans la NBS   Dim 26 Avr - 8:50

Dans la NBS un général qui voit que le combat part en sucette peut sauver son unité en transgressant un ordre d'attaque par deux voies: "la retraite d'urgence" (sans test) ou "l'initiative locale" (avec test).

Mais là il s'agit du test "d'interruption d'attaque" qui comme tu le dis consiste à "simuler le peu d'allant de chefs moyens ou médiocres qui sont prompt à trouver toutes les excuses possible pour éviter la rencontre avec l'ennemi." Or quelle excuse y a-t-il à retraiter sans avoir combattu ni même fait un seul pas en direction de l'ennemi? Alors que l'on est encore à distance respectable de lui? Et alors que la valeur du général est bonne voire très bonne?  scratch

Stumptner, qui s'est paraît-il inspiré de la NBS pour la partie gestion du commandement et des ordres de sa règle, a bien corrigé le tir dans son "test de confiance" qui concerne seulement les unités ayant des ordres offensifs et commence pour l'unité concernée je cite, "au 1° tour suivant la perte d'un pas avec son ordre actuel".

Dans mon modificatif c'est forcément au 1° tour qui suit la perte d'un pas que ça va se produire puisque la phase de commandement de la règle NBS arrive en premier du tour de chaque joueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mathocle
Caligula


Messages : 20
Date d'inscription : 18/09/2011
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: L'interruption d'attaque dans la NBS   Dim 26 Avr - 9:19

Jojo67 a écrit:


Or quelle excuse y a-t-il à retraiter sans avoir combattu ni même fait un seul pas en direction de l'ennemi? Alors que l'on est encore à distance respectable de lui? Et alors que la valeur du général est bonne voire très bonne?  scratch

On est d'accord. Pas d'excuses.  Je tentais une explication, peu convaincante j'en conviens.

Jojo67 a écrit:

Stumptner, qui s'est paraît-il inspiré de la NBS pour la partie gestion du commandement et des ordres de sa règle, a bien corrigé le tir dans son "test de confiance" qui concerne seulement les unités ayant des ordres offensifs et commence pour l'unité concernée je cite, "au 1° tour suivant la perte d'un pas avec son ordre actuel".

Dans mon modificatif c'est forcément au 1° tour qui suit la perte d'un pas que ça va se produire puisque la phase de commandement de la règle NBS arrive en premier du tour de chaque joueur.

Ta proposition me parait intéressante et permet probablement d'éviter ce genre de situation.
A tester...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3416
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: L'interruption d'attaque dans la NBS   Dim 26 Avr - 9:44

Citation :
Stumptner, qui s'est paraît-il inspiré de la NBS pour la partie gestion du commandement et des ordres de sa règle, a bien corrigé le tir dans son "test de confiance" qui concerne seulement les unités ayant des ordres offensifs et commence pour l'unité concernée je cite, "au 1° tour suivant la perte d'un pas avec son ordre actuel".

En fait cela suit le test de détermination des EM. Une EM qui a au moins 20% de pertes depuis le début de la bataille doit tester sa volonté à  continuer le combat. Le résultat peut être :

- tout va bien on continue,
- le doute s'installe, les troupes passent en désordre,
- "Ras le bol", l"EM recule et passe en désordre,
- "Sauve qui peut", l'EM déroute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: L'interruption d'attaque dans la NBS   Lun 27 Avr - 6:59

cruchot a écrit:
Citation :
Stumptner, qui s'est paraît-il inspiré de la NBS pour la partie gestion du commandement et des ordres de sa règle, a bien corrigé le tir dans son "test de confiance" qui concerne seulement les unités ayant des ordres offensifs et commence pour l'unité concernée je cite, "au 1° tour suivant la perte d'un pas avec son ordre actuel".
En fait cela suit le test de détermination des EM. Une EM qui a au moins 20% de pertes depuis le début de la bataille doit tester sa volonté à  continuer le combat. Le résultat peut être :
- tout va bien on continue,
- le doute s'installe, les troupes passent en désordre,
- "Ras le bol", l"EM recule et passe en désordre,
- "Sauve qui peut", l'EM déroute
Tout à fait, je suis en pleine lecture de la règle d'Empire V et j'ai vu ce point au passage. Wink

Pour le test j'ai pleinement confiance, je ne vois pas en quoi ce genre de modif peut déséquilibrer quelque chose dans la règle NBS. On retarde juste le premier test après la première perte comme dans Stumptner et ce sans toucher à la table de test. Mais je joue cette modif désormais pour continuer Talavera, ça c'est clair. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 10013
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: L'interruption d'attaque dans la NBS   Lun 27 Avr - 7:59

Pour moi le test devrait concerner les ordres offensifs et les formations amochées, ou la combinaison des deux Cat

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: L'interruption d'attaque dans la NBS   Lun 27 Avr - 8:23

Santino a écrit:
Pour moi le test devrait concerner les ordres offensifs et les formations amochées, ou la combinaison des deux Cat
Pour l'un ou l'autre on n'y est pas. Par contre pour la combinaison des deux on y est puisque la règle parle de général avec ordre "engager" ayant une ou plusieurs unités wrecked sous ses ordres et alourdit très sévèrement la table de test en fonction de leur nombre. En principe on teste au niveau du CA et pas de chaque division sauf si l'une d'entre elles a reçu un ordre indépendant ou si le QG de CA n'est pas encore là.
Ce qui me tracasse c'était seulement le moment où l'on commence le test.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'interruption d'attaque dans la NBS   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'interruption d'attaque dans la NBS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: L'ATELIER DES MECANOS :: Points de règles-
Sauter vers: