Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2354
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Jeu 23 Avr - 9:15

Ulzana a écrit:
Jojo, avec un système IGOYUGO, chacun jouant toutes ses forces à sa guise puis c'est au tour de l'adversaire de faire de même, le joueur va utiliser chacune de ses unités de façon coordonnée avec les autres sans être interrompu par l'autre joueur.
Chaque phase de jeu doit donc être conçue pour maximiser les coups portés à l'autre et se protéger des coups que celui ci portera après.
Le "bon" jeu consiste à rechercher la bonne combinaison qui va tenir compte de ces deux objectifs.
C'est ce que j'appelle l'optimisation (comme ceux qui optimisent fiscalement leurs placements avec l'objectif de payer le moins d'impôts possible).

Pour simuler une époque où le brouillard de guerre était omniprésent, ce n'est pas l'idéal.

Une bataille, dans la réalité, est un chaos constitué de rencontres spatiotemporelles, waterloo étant un exemple manifeste.

Je sais qu'il n'existe pas de système capable de rendre cette réalité, le IGOYUGO encore moins que d'autres.
Je vois Ulzana ce que vous voulez dire, mais quand même le système d'ordre type NBS ou Stumptner a ses aléas qui font que l'on ne peut pas optimiser à tout va. Dans mon jeu actuel j'ai par exemple une division qui au lieu d'attaquer le Cerro de Medellin a tourné les talons et s'est retirée de 6 hex car son chef avait raté son test d'interruption d'attaque... Une autre qui tarde à valider l'ordre envoyé par son chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Jeu 23 Avr - 10:04

J'ai joué à Talavera de NBS, le système d'ordres est très bien pour le coté grand tactique.

Je poursuis le CR (sur une musique de Shubert , trio pour piano et cordes n°2   SVP...)

Tour 9 15h30
Napo 5 CP et l'initiative
Il Choisit (l'initiative permet de choisir le 1er chit) Grand Batterie:
Les 4 unités de grosses artillerie de la GB FR tire à mi distance sur les Heavy dragoons qui viennent de sabrer férocement la bde Bourgeois.
Les 4  jets de dés sont sans pitié (3 UN et 1 DEUX) soit 4 pertes: 1200 dragons lourds sont mis hors de combat, les bde Somerset et Ponsonby s'enfuient en remontant le plateau  aussi vite qu'elles l'avaient descendu !

(je suis étonné et content de voir que le jeu reproduit d'une certaine façon les évènements dramatiques de la charge de la cavalerie lourde BR)

Ney qui avait rejoint la Bde de CAV Jacquinot était en attente d'un tirage de chit Ier corps pour charger les cavalerie BR, leur fuite le prive de cette opportunité...

Le IIe Corps FR effectue deux attaques sur la Haie sainte, sans succès, mais les pertes commencent à monter parmi les KGL qui la défendent.

Le VIe corps parvient par deux attaques à s'emparer de Papelotte !
Les Nassauviens déroutent, il était temps...

Le I corps est fatigué, exangue, il combat depuis plusieurs heures, en tout 11 unités d'infanterie et de cavalerie FR et autant d'alliées perdent un point de moral du à l'usure de la fatigue (le prochain point d'usure aura lieu à 19h, au tour 15).
L'importance des troupes fraiches est ainsi simulée.

Napoléon rassemble toute la cavalerie de la Garde face au centre allié, il attend la prise de la Haie Sainte avant de lancer sa garde à l'assaut pour crever le centre de Wellington...
Les minutes passent, l'élite de l'Armée du Nord attend son heure.
La tension est à son comble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Jeu 23 Avr - 10:49

Tour 10  16h:

Précédemment vers 15h30
Un groupe de chasseurs à cheval du VI e corps qui éclairait vers Lasne rapportait à napoléon un Hussard prussien capturé après une courte échauffourée.
Ce dernier, interrogé, révèle que le IV e corps Prussien accourt à marche forcée.
C'est la stupeur dans l'etat major, bien que Napoléon ne révèle aucune émotion.

Un  courrier envoie aussitôt l'ordre au VIe corps Fr de se postionner en écran face à l'Est
juste au moment où, après sa prise de Papelotte, il s'apprêtait à assaillir le village d'Ohain et le chateau de frichermont où quelques compagnies de Nassauviens sont encore retranchées.

16h :
Le IIIe CC charge la cavalerie Hollando belge de Trip et Merlen, qui déroute et s'enfuie sans attendre le choc, prudent cette fois , Ney et Kellerman se gardent bien de poursuivre la charge sur la Bde Hollando belge Bylandt, rappellent  leurs cavaliers et se repositionnent en contrebas du plateau.
Le IVe CC de Milhaud vient prendre position, juste au dessus, sur le chemin d'Ohain face au centre occupé par Wellington et ses KGL.
Plus à droite sur le chemin, c'est Jacquinot et ses Lanciers et chasseurs à cheval du Ie corps.
La cavalerie Fr occupe le centre gauche de Welington à l'ESt de la Haie Sainte, puis les restes du Ie corps campent sur leurs positions avec les batteries d'artillerie à cheval des IVe et IIe CC qui tirent sans relache sur les Brunswickois.
Les alliés, peu portés sur l'offensive, sans chefs capables de les transcender, intimidés par cette belle artillerie Fr si précise restent prudemment à distance.

le IIe Corps FR lance deux autres attaques sur la Haie Sainte, sans plus d'effets, la garnison repousse toute tentative d'intrusion.

La Haie Sainte tarde à tomber...que faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Jeu 23 Avr - 16:42

Tour 15  16h30

Les prussiens sortent des bois à un peu plus d'un Km de Plancenoit, les énormes Bde (3 unités chacune) 15e Losthin  et 16 Hiller, appuyées par une nombreuse cavalerie (essentiellement de Landwher) et beaucoup d'artillerie.
Les premiers coups de canons retentissent auxquels répondent les pièces FR du VIe corps soutenues par la 19e Div et les chasseurs à cheval de Domon et Subervie.

Une autre attaque de la Haie Sainte par le IIe corps échoue, mais les munitions des KGL s'épuisent.
Mais Ompteda réussit à faire parvenir quelques dizaines d'hommes chargés de munitions
(points d'ammo  2  -1  +1  = toujours 2).

La Grande Batterie détruit 6 canons alliés, les bde du IIe corps britanniques se positionnent au centre et derrière celui ci.

La Garde est activée, Napoléon envoie le jeune  Garde renforcer le VIe corps à Plancenoit qui ne doit surtout pas tomber.

Il ne reste plus que Les deux divisions de la moyenne et vieille garde en réserve, pour réussir à enfoncer l'armée de Wellington, coûte que coûte...

Mais la cavalerie de la Garde est intacte, et les corps de cavalerie lourde sont à moitié entamés seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2354
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Jeu 23 Avr - 18:07

La vache, on sent presque l'odeur de la poudre! happy hour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3415
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Jeu 23 Avr - 19:30

Citation :
Mais la cavalerie de la Garde est intacte, et les corps de cavalerie lourde sont à moitié entamés seulement.

Les légers de Desnouettes vont suffire à calmer les verts de gris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Jeu 23 Avr - 21:07

Bien dit Cruchot.
Je suis moins optimiste que vous.

Analyse à un moment clef de la bataille:

Le prochain tour il sera 17h 12e tour de jeu (j'ai fait une erreur précédemment c'était le tour 10 et pas 15).
C'est à dire que, historiquement, dans 6 tours, vers 19h30 la Moyenne Garde attaquait et à 20h c'était fini ...

En tant que Napoléon, je dois gagner en 6 ou 7 tours.
Wellington a resserré son dispositif sur son centre, il a fait le pari que les FR n'avaient plus les forces pour attaquer sa droite.
Son aile gauche est en l'air mais l'arrivée de forces prussiennes croissantes dans le dos des FR qui s'engagerait plus en profondeur à l'Est de la Haie Sainte lui fait prendre le risque de ne pas trop s'en préoccuper.

La clef c'est la Haie Sainte, très difficile à ravitailler en munitions et en hommes du fait
des charges mortelles de quelques escadrons de cuirassiers (j'ai  fait une règle simple pour cela: 2 pt de cuir, soit 600 h ont été détaché de Wathier à cet effet) et des tirs de la Grande Batterie.
(2 bataillons (KGL et Hannovriens de base) ont été sabré historiquement).
Les attaques répétées par l'infanterie FR finit par user les munitions de la garnison, 2 pt sur 5 restent)
Elle va finir par tomber.

Mais quand ?
vers 18h30 vraisembablement.

Alors ce sera l'attaque de la Garde, mais une attaque soutenue par de la cavalerie de la Garde et son artillerie à cheval, avec un soutien des quelques bde d'infanterie de ligne restantes.

La question est : par où passer alors ?

Comme historiquement à l'Ouest de la Haie Sainte ?
Avantage: si ça passe les alliés seraient alors repoussés de la ligne de crête et Wellington vaincu (les alliés "foutraient" le camp et la cavalerie FR aurait un boulevard pour charger).
Inconvénient: Wellington s'y attend et a positionné sa meilleure infanterie.

Alternative: passer juste à l'Est de la Haie sainte, ce qui permettrait d emonter la Garde sur le plateau puis d'attaquer vers l'Ouest, les britanniques n'auraient plus alors l'énorme avantage du terrain.
Inconvénient: cela prendrait plus de temps pour vaincre Wellington.

Je pense que c'est celle ci qui donne le plus de chances de victoire sur Wellington.

La question du temps est donc cruciale, ce qui nous ramène aux prussiens:
peut on les stopper suffisamment longtemps ?
l'attaque de la Garde, historiquement s'est faite avec 5 bataillons (dont un qui faisait 800h)
de la moyenne Garde (soit une brigade renforcée), avec 3 de la Vieille en attente au bas du plateau, sans cavalerie, avec une seule batterie à cheval en soutien.

Je crois qu'il faudrait au moins le triple d'unités d'infanterie (garder peut être une bde en ultime réserve) et toute la cavalerie.

Je ne vais pas mobiliser contre les prussiens plus que le VIe corps et la jeune Garde.
(un "joueur" coquin se jetterait sur le prussien avec le max de troupes pour le rosser, ce qui serait bien plus facile que de faire de même avec le britannque , mais cela ne règlerait pas le problème qui est de vaincre Wellington).

C'est donc un double pari,  paris risqués de la part des deux protagonistes, Wellington et Napoléon qui va se jouer dans les 3h ou 4h qui restent avant la nuit (au sens propre comme au figuré).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3415
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Jeu 23 Avr - 21:19

Citation :
Je ne vais pas mobiliser contre les prussiens plus que le VIe corps et la jeune Garde.
(un "joueur" coquin se jetterait sur le prussien avec le max de troupes pour le rosser, ce qui serait bien plus facile que de faire de même avec le britannque , mais cela ne règlerait pas le problème qui est de vaincre Wellington).

C'est donc un double pari,  paris risqués de la part des deux protagonistes, Wellington et Napoléon qui va se jouer dans les 3h ou 4h qui restent avant la nuit (au sens propre comme au figuré).

On met un pied dans le "what if" du 19 juin où inévitablement Grouchy rapplique.
C'est une des questions de Waterloo. Si à défaut de vaincre, ce jour, il tient, la journée du lendemain sera difficile pour les alliés. Lachouque justifie les options du 18  juin par une crainte de diffusion de mauvaise nouvelles en France. Si le 18 n'est pas une victoire (le peuple sur le coup se fout du 19), cela peut conduire à des mouvements à la Chambre et dans la rue :scratch

A last battles, j'ai joué deux 19 juin: c'est la cata pour les alliés ! A minima, Blublu finit à la Conciergerie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 7:24

Je pense comme vous Cruchot.
Dès que Napolèon a su que les prussiens arrivaient en masse sur son flanc, il aurait du arrêter d'attaquer et se positionner en défenseur les hauteurs de belle Alliance et bien retranché sur Plancenoit.
Même avec un Ier et 2e Corps bien abîmés par les premiers combats, sa cavalerie intacte
(napoléon connait l'arrivée des prussiens bien avant le début des charges de cavalerie), son immense artillerie repliée et redéployée en partie face à l'Est, il aurait dissuadé toute attaque prussienne ou repoussé aisément celles qui auraient eu l'audace de se monter.

Certes, le redéploiement de l'artillerie aurait mis deux heures, mais les prussiens sont arrivés progressivement.

On imagine mal Wellington abandonner sa magnifique position pour venir attaquer, ses alliés n'étaient pas faits pour cela.

Blucher et lui auraient été réunis, sans avoir été vaincu, mais avec Grouchy sur la ligne de communication prussienne avec Liège, le IIIe corps prussien dispersé,
étrillé par les 33 000 Fr qui venaient de vaincre à Wavre.

Qu'aurait fait Wellington ?
Aurait il rembarqué ?
Peut être pas.
Blucher serait probablement resté avec lui, bien que Gneisenau aurait pointé la nécessité de retrouver une ligne de communication.

Bref, une situation que les wargames ne peuvent traiter car elle a trait à la psychologie des leaders, à leurs situations politiques différentes et parfois incompatibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2354
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 7:24

Très instructif, excellent! Great !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 9:27

Place à l'avant dernier acte, Jojo:

Tour 12 , 17h :

Les Prussiens lancent leurs colonnes massives à l'assaut du VIe corps.
Le 15e fusilier et le 1er Landwher de Silésie (16e bde) hachés par la mitraille des canons de Domon se heurtent aux fantassins de la 19e div FR, leur moral fragilisé ne tient pas, ils pertent en déroute .

Mais le 18e fusilier et le 4e Landwher de Silésie (15e Bde)  parviennent à déloger la Bde Jamin des jardins et premières maisons de Plancenoit, les Fr déroutent ayant perdu 600h, les  prussiens entrent alors dans le village, à moins de 2km de la chaussée de Bruxelles...des arrières de l'Armée du Nord.

La division de la Jeune Garde, ayant été envoyée précédemment par Napoléon vers Plancenoit, entre dans Plancenoit par l'Ouest, et sans prendre la peine de tirer charge à la baionnette, tambour battant, les colonnes prussiennes encore au milieu des rues.
C'est un combat inégal, les jeunes gardes sont rendus furieux par l'attente imposée jusque là, ils bousculent les prussiens, qui se replient en désordre (300h FR et 600 PR restent sur le pavé du village.

Blucher arrive avec la 13e et la 14e BDe soit 6 nouvelles unités fraiches du IVe corps !
le rapport de force global est de 2 contre 1 , en faveur des prussiens sur ce nouveau front.

Une nouvelle attaque sur La Haie Sainte cause des pertes en munitions (il ne reste qu'un seul point ).
Ompteda envoie son dernier bataillon en renfort sur les ordres imbéciles d'Orange, il est aussitôt chargé par un escadron de cuirrassier, sabré, massacré, Ompteda git dans les blés couchés au nord de la Haie sainte.

Jacquinot charge Bylandt, après l'avoir fait cannoner par l'artillerie à cheval, les Hollando belges laissent 300h sur le terrain, percés par les lanciers, 300 autres s'enfuient définitivement vers Bruxelles, la bde déroute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 10:17

Tour 13, 17h30:

Les colonnes prussiennes de la 13e Bde, 10e fusilier et le 3e Landwher de Neumark, restent clouées sous les tirs et la mitraille FR, refus de charger...

La 14e, 11e fusilier et 2e Landwher de Poméranie, ne se laissent pas intimider et parviennent à monter sur le plateau au nord de Plancenoit, mais la Bde Bony de la 20 e div
les fusille à bout portant, 600h tombent, 600 autres s'éparpillent lors de la déroue qui suit.

Encore un succès défensif FR, mais le prix commence à devenir inquiétant, depuis le début ce sont 900h perdus par le VIe corps, sans compter la Bde Jamin qui en a perdu 1200 et qui n'est plus apte au combat.
Combien de temps le VIe corps pourra t il tenir, alors que de nouvelles masses sombres (le IIe Corps PR ?) apparaissent aux abords du Bois de Paris ?

UXbridge charge la cavalerie de  Jacquinot avec les lights dragoons KGL de Dornberg et les restes de Ponsonby.
Jacquinot encore désorganisé par sa charge précédente sur Bylandt est salement accroché et déroute.
Incapables de s'arrêter (encore !) les Cavaliers d'Uxbrige chargent le IV CC FR qui contrecharge, c'est un combat homérique de centaures, Uxbridge doit se replier.

Le IIe Corps Fr assaille une n ième fois la Haie Sainte, les défenseurs ne peuvent empêcher les Fr d'entrer, les munitions sont épuisées, c'est une chasse à courre qui se joue au sein des murs des la Haie Sainte, les Kgl tentant de s'enfuir par les jardins au Nord,
poursuivis par les fusiliers FR ivres de rage, aux cris de "pas de pardon à ces coquins verts!".

La Haie Sainte est prise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3415
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 11:50

Superbe CR ! Great !

Vu les pertes annoncées, cela doit bouchonner grave sur les routes More Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 9992
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 13:51

Vous ne tentez pas de prendre Haye Sainte d'entrée pour pouvoir manoeuvrer au centre sans être gêné, avant même de faire déboucher le Ier Corps ?

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 14:39

Ce serait une excellente idée, Santino,
le problème est que la Haie Sainte n' a été prise qu'après de nombreux combats qui ont épuisé les munitions de la garnison.
La prendre vite et d'emblée est impossible.
J'ai créé une règle qui prend en compte par test, la perte progessive des munitions, les ravitaillement éventuels et l'envoi de compagnies de renforts.

D'où la nécessité de faire des attaques de Skirmishers (mais c'est plus long), ou des assats répétés (c'est un peu moins long mais plus couteux en hommes), afin de faire gaspiller ces munitions.

Bien sûr on pourrait imaginer que Napo aurait pu détacher deux canons de 12" pour tirer à 300m et faire des brèches dans les murs.

Historiquement cela n'a pas été fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2354
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 15:23

Ulzana a écrit:
Ce serait une excellente idée, Santino,
le problème est que la Haie Sainte n' a été prise qu'après de nombreux combats qui ont épuisé les munitions de la garnison.
La prendre vite et d'emblée est impossible.
J'ai créé une règle qui prend en compte par test, la perte progessive des munitions, les ravitaillement éventuels et l'envoi de compagnies de renforts.

D'où la nécessité de faire des attaques de Skirmishers (mais c'est plus long), ou des assats répétés (c'est un peu moins long mais plus couteux en hommes), afin de faire gaspiller ces munitions.

Bien sûr on pourrait imaginer que Napo aurait pu détacher deux canons de 12" pour tirer à 300m et faire des brèches dans les murs.

Historiquement cela n'a pas été fait.
Justement, raison de plus pour le faire! Very Happy Du moment que ça ne viole pas les règles du combat de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 9992
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 15:49

Je fais toujours ça avec le Berg : utiliser la grande batterie pour rayer l'obstacle une fois pour toutes... dans ce jeu, ça marche aussi sur Hougoumont Cool

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2354
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 16:16

Santino a écrit:
Je fais toujours ça avec le Berg : utiliser la grande batterie pour rayer l'obstacle une fois pour toutes... dans ce jeu, ça marche aussi sur Hougoumont Cool
Oui moi aussi j'aime bien la grosse artillerie avant de lancer le biffin à l'assaut. happy hour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 16:49

Avec les connaissances actuelles, cela parait évident, mais un wargame historique nous met dans la situation des protagonistes.

Et le diable est dans les détails:
La haie Sainte est dans la pente qui monte vers le Nord, dans un creux par rapport au "promontoire" où est placée la Grande Batterie.
Les hausses des canons ne permettaient pas de tirer "vers le bas" (vers la Haie sainte), à moins d'être dans la pente en visant vers le bas, ce qui n'était pas l'objectif de la GB (elle devait tirer sur le plateau, c'est à dire vers le haut.

Deuxièmement, ce qu'on voit, du coté FR, c'est surtout les arbres du verger.
Pour tirer sur les murs (en ligne Nord Sud faisant face vers l'Est) il fallait descendre dans le vallon et faire face vers l'Ouest, en offrant son flanc droit aux tirs alliés.
notamment les Rifles du 95e retranchées dans la sablionière ainsi qu'aux batteries placées pr_ès du chemin d'Ohain.
C'était pas impossible mais passablement compliqué.
D'autant plus que l'attaque du Ier Corps "devait" enfoncer le centre gauche allié, à quoi bon divertir des canons de l'objectif principal ?

J'ai visité à pied le champ de bataille de Waterloo, la Haie Sainte est une sacré batisse, les murs paraissent très solides, il aurait fallu des canons de 12" pour faire brèche dans le mur, et le terrain était trempé, boueux , surtout dans le vallon.

De l'autre coté (Ouest) il n'y a pas de mur mais des batiments face sud , ouest et nord, impossible d'y faire brèche.
En fait coté ouest, une porte a été démontée par less KGL pour faire du feu lors de la nuit pluvieuse et glaciale, il y avait donc une entrée ouverte.
C'est par là que la plupart des assauts se sont portés, le coté Est étant trop exposé aux tirs de rifles et de canons.

Je pense donc, que simuler Waterloo ne permet pas d'utiliser l'artillerie aussi efficacement.

Sur Hougomont, je crois que 2 canons de 8" ont été amené dans le bois, face au mur, sans grands effets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2354
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 17:44

Ah bon? Dans ce cas là faut masquer La Haye Sainte avec de la troupe et passer à côté sans la prendre. Une fois le plateau pris, elle tombera de toutes façons.

Le problème que je vois dans ce magnifique scénario c'est qu'il oblige le joueur français à lancer ses forces à l'attaque par petits paquets et ne desserre les vannes du robinet d'ordres de Napo que progressivement en raison du système d'ordres progressif si j'ai bien compris. D'où le problème du Français qui est sans arrêt dans le "trop peu trop tard". Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3415
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 19:08

Pour la Haye Sainte comme Hougoumont, le traitement doit se faire à l'obusier, ce qui fut fait tardivement pour le second. Concernant Hougoumont, une demi-heure de pilonnage a suffit pour rendre la zone inhabitable.

Il faut garder à l'esprit que Napo est un artilleur contrairement à W et qu'il fut le premier à mettre en œuvre la préparation d'artillerie au sens moderne du terme.

Concernant la Haye Sainte, Barbero signale que les portes ont disparu. Elles ont servi de bois de chauffage pour la nuit du 17 au 18. La conf du site rend très efficaces les obus qui éclatent dans la cour. Les éclats peuvent faire des dégâts en ricochant sur les murs d'enceinte touchant de fait les défenseurs sans parler des incendies. En plus, les obusiers peuvent marmiter le verger, environnement encore favorable à leurs munitions.

Coté français, l'utilisation de batteries d'obusiers à Waterloo est un +.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 19:20

Elles l'ont été, Cruchot.
Hougomont a bien brûlé, LHS aussi mais les KGL ont pu éteindre l'incendie.
Au final, c'est le manque de munitions qui a permis aux Fr de la prendre.

Ces fermes, véritables forteresses, ont des entrées étroites, mettre dix fois plus d'assaillants ne permet pas d'y faire entrer dix fois plus de monde, surtout face à des défenseurs qui tirent sans louper (comme sur une vache dans un couloir).
Quant ils ne peuvent plus tirer, cela devient intenable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 9992
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Ven 24 Avr - 21:12

Qui a ces batteries et combien ? Elles ne semblent pas signalées comme telles dans les ordres de bataille

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3415
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Sam 25 Avr - 7:27

Santino a écrit:
Qui a ces batteries et combien ? Elles ne semblent pas signalées comme telles dans les ordres de bataille

Chaque batterie possède 2 obusiers.

Les anglais ont une batterie avec 100% d'obusiers et une plus anecdotique de fusées Congreve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulzana
Centurion
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   Sam 25 Avr - 13:08

Tour 14, 18h:

Napo n'a plus que 3CP, le stress de commander sur deux fronts ralentit sa capacité à décider et à donner des ordres, il faut agir pourtant... sans tarder, car sur le flanc Est, la situation devient très chaude.

la 13e Bde Prussienne menée par Hacke repart à l'assaut, monte sur le plateau qui domine légèrement Plancenoit.
Cette fois, les tirs ne l'arrêtent pas, le 10e fusilier et le 3e Landwher de Neumark parviennent à courte distance de la Bde Bellair du VIe corps qui recule.

La cavalerie du IVe corps prussien se décide à soutenir les fantassins, les Hussars (6e) et les Uhlans (Ier de Prusse occidentale) de Schwerin chargent le Bde Bony qui, bien commandée par le Général de division Jeanin se met aussitôt en carré, foudroyant de ses feux les cavaliers trop audacieux pour avorter leur attaque inconsidérée.
Ils repartent aussi vite qu'ils étaient venus, en pleine déroute.

Puis c'est le Général Bulow en personne (chef du IV e corps) qui emmène les landwher de Silésie à l'assaut, jeunes recrues enthousiastes mais sans expérience.
La mitraille en fait un massacre, c'est encore un repli en grand désordre.

Mais les renforts arrivent avec les 5e et 6e bde du IIe corps prussien, déboulant un peu plus au nord, face à elles les chasseurs à cheval et les lanciers de Domon et Subervie du VIe corps...mais nulle infanterie.

Le fragile rempart pour protéger Plancenoit édifié par Lobau et la Jeune Garde risque de se faire tourner par la gauche...

Le temps presse !

Napoléon aurait voulu prendre le temps de préparer par de l'artillerie l'attaque de la Garde, mais le temps est ce qui lui manque le plus.
Il envoie Lefebvre Desnoettes (Cav légère de la Garde et son artillerie à cheval) sur le coté Sud Est du centre Allié tenu par la Bde d'elite Adam (lights) les restes de deux batteries et Wellington en personne !
L'artillerie à cheval se met en position de tir à mitraille, les britanniques couchés ne subissent aucune perte mais leurs tirailleurs expédient quelques artilleurs ad patres.
plusieurs batteries à pied de la Garde arrivent aux abords nord de la Haie Sainte prêtes à se déployer face au centre allié.


La moyenne Garde toute entière monte à l'assaut en colonne le long de la chaussée de Bruxelles, dans un ordre impeccable, au son des fifres et des tambours.
L'artillerie alliée, tire trop tôt, avec peu d'effets.
Le Chemin d'Ohain apparait, le 52nd, le 71 highland et le 95e rifle d'Adam font feu, 300 gardes tombent ainsi que 600 britanniques dans un combat rapproché acharné.
La Garde est stoppée net, le désordre s'installe.

C'est pas possible ! "M..." s'écrie Cambronne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto   

Revenir en haut Aller en bas
 
CR (Waterloo) The Thin Red Line de Yaquinto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: MACHINES INFERNALES :: Comptes-rendus-
Sauter vers: