Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [CR] Friedland 14 juin 1807

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: [CR] Friedland 14 juin 1807    Mar 17 Fév - 13:10

Le matos est tiré du jeu "The coming storm" de Zucker ici: http://boardgamegeek.com/boardgame/67199/coming-storm
La règle utilisée est celle de Stumptner ici: http://www.ludistratege.net/fichierstrads/NLC203_fr.pdf
Comme j'applique la règle de Stumptner pour la première fois, ne soyez pas trop sévères avec les quelques erreurs que j'ai pu commettre ça et là. De toutes façons elles n'ont eu aucune influence sur l'issue de la bataille, puisque les mêmes erreurs ont été commises de chaque côté. J'ajoute que quand je les ai découvertes j'ai cessé de les commettre immédiatement.  Rolling Eyes  
Dernière précision: je n'ai pas joué la règle de démoralisation parce que Stumptner reprend le système de Zucker et que c'est en anglais non traduit et que ça m'a gavé au premier abord. Depuis j'ai compris (ce n'était pas si dur) mais ce sera pour une autre fois. Wink

Les Russes ont des pions soit marrons soit blancs, tout le reste est côté français avec des Saxons et des Polonais. Les pions gris sont saxons (alliés de Napo). Les pions rouges sont polonais (alliés de Napo).

Tour N°1:
06H00 à 07H00 du matin:

Nous sommes le matin du 14 juin 1807. Le généralissime russe Bennigsen, qui compte passer la rivière Alle au pont de Friedland, pour couper au plus court en direction de Koenigsberg où il compte devancer Napoléon, découvre sur les hauteurs à l'ouest de la ville les troupes françaises du maréchal Lannes. Le 13 au soir il a fait quelques prisonniers français dans Friedland dont les interrogatoires l'ont convaincu que les troupes ennemies qui sont là sont peu nombreuses, une flanc-garde probablement. Et ce n'est pas faux. Lannes ne dispose que de troupes inférieures en nombre à l'armée russe de Bennigsen. En effet son corps d'armée est de 20 000 hommes alors que l'armée russe compte 60 000 hommes. Bennigsen, qui pense que les Français sont encore moins nombreux que cela, décide de les bousculer afin de pouvoir faire passer l'Alle à son armée en sécurité et de continuer sa route vers le nord.

Bennigsen donne les ordres suivants à ses deux chefs de CA :
Bagration :  ordre de marche puis d'attaque au sud du ruisseau du moulin.
Gorchakov: ordre de marche puis d'attaque au nord du ruisseau du moulin.

Bennigsen :

Lannes :


Les positions de départ de la bataille dans le jeu:



Les mouvements à la fin de la première heure:


A suivre...


Dernière édition par Jojo67 le Lun 9 Mar - 8:24, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 10014
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 41
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Mar 17 Fév - 18:38

La suite ! Razz

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
capitainestark
Légionnaire


Messages : 215
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : sur mon cheval

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Mer 18 Fév - 9:57

Santino a écrit:
La suite ! Razz

+1:-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Mer 18 Fév - 10:19

J'en ai bavé un max avec la foutue organisation hiérarchique de l'armée russe... grr Quel bor... J'ai dû télécharger un Odb de Nafziger pour avoir une vraie référence parce que le jeu de Zucker me semblait bizarre sur certains points. Je précise que je n'utilise pas les marqueurs d'activation, je fais du "I go you go" en respectant bien sûr les ordres écrits et les délais et tests de transmission d'ordres. Bizarrement le jeu de Zucker ne propose pas tous les pions pour les généraux de division, du coup certains sont là et d'autres pas. Oudinot t'es où? Pas trouvé...
Bref la suite sous peu. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Mer 18 Fév - 20:34

Tour N°2 :
7H00 à 8H00 du matin.

Les deux armées marchent vers leur destin... Gortchakov regroupe ses unités et pousse vers Hansfelde tout au nord.
Bagration de son côté fait la même chose mais au sud du petit ruisseau et prépare son attaque vers le bois de Sortlack et le village de Posthenen.
Lannes forme un front de Posthenen au bois de Sortlack.
Mortier, en accord avec Lannes, prend en compte le secteur nord de Posthenen.



Dernière édition par Jojo67 le Dim 8 Mar - 8:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capitainestark
Légionnaire


Messages : 215
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : sur mon cheval

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Jeu 19 Fév - 8:06

Vu le terrain et el déroulé historique de la bataille, quelles sont les conditions de victoire?
Et le Russe est-il obligé de rester sur cette rive jusqu'à ce que les Français le massacrent? Real Green Ou peut-il choisir un repli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Jeu 19 Fév - 9:14

capitainestark a écrit:
Vu le terrain et el déroulé historique de la bataille, quelles sont les conditions de victoire?
Et le Russe est-il obligé de rester sur cette rive jusqu'à ce que les Français le massacrent? Real Green Ou peut-il choisir un repli
Le Russe historique a beaucoup temporisé car il pensait Lannes faible et isolé. Dans ce jeu il attaque d'emblée et j'ai vu des CR de bataille sur Strat où le Français se fait étriller à Friedland à cause de cela, d'un Russe qui met le paquet d'emblée avec des Français qui n'arrivent que peu à peu. Donc rien n'est joué!  whisp Ceci dit la mise en place du jeu selon les instructions de la boîte donne un gros bordel dans les unités de part et d'autre et il faut réorganiser tout ça pour que chaque commandant de CA retrouve ses petits...

De toutes façons si le Russe décide un repli derrière l'Alle c'est un aveu d'échec puisque Bennigsen voulait couper la grand boucle que fait la rivière vers l'est en passant à Friedland pour devancer Napo à Koenigsberg, qui est sa grosse base logistique qu'il faut préserver à tout prix.

Pour les conditions de victoire je ne les lis jamais. Je sais c'est mal...  Embarassed  C'est moi qui décide qui a gagné ou pas, s'agissant de surcroît d'un jeu en solo.


Dernière édition par Jojo67 le Dim 8 Mar - 8:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allalalai
Star palmée
avatar

Messages : 11139
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 44
Localisation : Embrun

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Jeu 19 Fév - 10:38

J'aime bien cette bataille, encore !!!

_________________
"J'aime le jeu d'histoire surtout pour sa capacité à stimuler des réflexions et à nous faire partager en amitié les narrations du passé qui nous fascinent". DRUSTAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capitainestark
Légionnaire


Messages : 215
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : sur mon cheval

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Jeu 19 Fév - 12:56

Jojo67 a écrit:


Pour les conditions de victoire je ne les lis jamais. Je sais c'est mal...  Embarassed  C'est moi qui décide qui a gagné ou pas, s'agissant de surcroît d'un jeu en solo.

Mais non, mais non Real Green Real Green C'est juste pour savoir quel serait le plan de chaque général en chef Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Jeu 19 Fév - 13:23

capitainestark a écrit:
Jojo67 a écrit:


Pour les conditions de victoire je ne les lis jamais. Je sais c'est mal...  Embarassed  C'est moi qui décide qui a gagné ou pas, s'agissant de surcroît d'un jeu en solo.

Mais non, mais non Real Green Real Green  C'est juste pour savoir quel serait le plan de chaque général en chef Laughing Laughing
Ah le petit malin... Very Happy Je ne sais pas moi-même ce que ça va donner, j'ai l'impression que c'est très ouvert. Il est encore tôt le matin et Napo est encore loin. Pour l'instant Lannes va devoir tenir sans céder trop de terrain sinon Bennigsen s'échappera vers le nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Jeu 19 Fév - 20:18

Tour N°3 :
8H00 à 9H00 du matin.


Je rappelle que Bagration a reçu de Bennigsen un ordre de marche puis d'attaque* dans la foulée au sud du ruisseau du moulin et Gorchakov idem mais au nord du ruisseau.

* La règle de Stumptner autorise les ordres en séquence de ce type. Le passage de la marche à l'attaque se fait en entrant dans l'hex adverse ou à partir d'une ligne, ici c'est à partir de la sortie de Friedland.

Phase russe:
Du sud vers le nord, les Russes attaquent avec des "hourras" et en criant "vive Staline", euh.. nan je me trompe d'époque là...  Embarassed Bref ils attaquent avec des succès divers. A l'extrême sud ils échouent et retraitent d'un hex en subissant une perte (pion retourné). Pour les deux brigades au-dessus ça donne match nul et les cavaliers (sous le général Sedmartsky) passent D comme désorganisé. Et un peu plus haut Bikov attaque Gency lui inflige une perte, et le repousse d'un hex. Là c'est un succès. Grrr... espèce de buveurs de vodka! grr  

Au nord du ruisseau, le CA de Gortchakov fait mouvement pour préparer son attaque. A l'est de l'Alle le reste de l'armée russe marche vers Friedland.
L'unité russe D au sud réussit son test de moral et redevient valide.



------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Phase française:
Nos braves poilus de Lannes euh nos grognards d'Empire, un moment stupéfaits de tant d'audace, contre-attaquent. L'artillerie de Baltus à l'Est de Lannes ouvre le feu mais sans succès.
Une contre-attaque combinée et convergente de Harispe, Gency et Albert cause 4 pertes à Bikov et Rachmanov par une attaque frontale et de flanc. Le dé donne un 11... Wink Le choix d'une  retraite volontaire (prévue dans la règle et diminuant les pertes de 50%) ne sauve pas la brigade Bikov qui est éliminée (2 pertes) mais permet à Rachmanov de se sauver du désastre moyennant le recul de 1 hex.

Nota: j'ai modifié la règle de Stumptner sur un point: la mission "défense" d'une unité. J'autorise pour ma part les contre-attaques locales du défenseur dans sa ZdC (infanterie) et dans un rayon de 2 hex. (cavalerie) mais sans poursuite pour cette dernière.

Le maréchal Mortier qui est arrivé, s'entend avec Lannes pour regrouper ses unités et attaquer au nord de Posthenen, vers Heinrichsdorf. Mission: attaquer Heinrichsdorf et le défendre ce qui permettra de verrouiller le passage vers le nord des Russes et de les coincer autour de Friedland.

Fin du tour 3.


A l'Ouest, le reste de l'armée française marche vers Posthenen.


Dernière édition par Jojo67 le Dim 8 Mar - 8:38, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allalalai
Star palmée
avatar

Messages : 11139
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 44
Localisation : Embrun

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Jeu 19 Fév - 22:11

Les pions blancs et les gris, c'est quelles nationalités ?

_________________
"J'aime le jeu d'histoire surtout pour sa capacité à stimuler des réflexions et à nous faire partager en amitié les narrations du passé qui nous fascinent". DRUSTAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zirconium
Auxiliaire
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 13/04/2014

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Jeu 19 Fév - 22:26

Allalalai a écrit:
Les pions blancs et les gris, c'est quelles nationalités ?
Des saxons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Ven 20 Fév - 7:52

Tout ce qui est à l'Est d'une ligne joignant le bois de Sortlack et celui de Bothkeim est russe. Tout ce qui est à l'Ouest de cette ligne est français.

Les pions blancs sont russes.
Les pions gris sont saxons (alliés de Napo).
Les pions rouges sont polonais (alliés de Napo).

Les Russes ont des pions soit marrons soit blancs, tout le reste est côté français avec des Saxons et des Polonais.

Pour l'instant le Français est coincé entre les deux bois et ne peut déboucher faute d'effectifs suffisants. Le Russe est en supériorité numérique et en profite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Sam 21 Fév - 10:21

Tour N°4 :
9H00 à 10H00 du matin.


Phase russe:
Au  sud du ruisseau du Moulin, le CA de Bagration continue ses attaques:
L'unité russe la plus au sud, Bestuchev teste sa confiance car elle a subi une perte précédemment et qu'elle est en ordre d'attaque. Elle réussit le test et peut continuer donc sa mission d'attaque, qu'elle aurait dû arrêter dans le cas contraire.

Plus au nord, le Russe bombarde ensuite avec son artillerie ce qui échoue sur la brigade française Baltus (Glukhov a tiré) mais cause 1 perte à la brigade Veaux causée par l'artillerie de Beil. Là j'ai commis un oubli, au lieu de retourner le pion de Veaux j'aurais dû le passer en D comme désorganisé, car la première perte par l'artillerie est sanctionnée ainsi dans la règle. Tant pis c'est trop tard.

Ensuite nos moujiks assoiffés de sang se ruent à l'attaque en criant "Vive la Sainte Russie et notre Tsar Alexandre" !  Shocked  
Du sud au nord Bestouchev rate son attaque sur Ruffin (match nul sans perte ni recul).
Baggovut par contre se rue sur la pauvre brigade Conroux et la balaye littéralement, Conroux éliminé! Nota: dans le jeu les unités éliminés ne sont pas détruites mais sont hors de combat et sortent de la bataille et pourront être ralliées de nuit éventuellement.

Une charge de cavalerie menée par le général Sedmartsky avec la brigade LvowII frappe la brigade française Coehorn qui n'est pas en forêt mais en terrain découvert mais protégée par un ruisseau. Coehorn réussit son test moral et passe en carré, ce qui réduit la force de la charge de 50%, compensé par le fait que Coehorn ne peut riposter qu'à 50% de sa force. C'est la règle pour la biffe ou l'artillerie  qui subit une charge de cavalerie. La charge rate et la riposte de Coehorn est rude: dé=10 soit 1 perte pour le Russe qui recule de 1 hex et passe D. Nota: La cavalerie passe toujours D après une charge, réussie ou ratée. Bravo à nos grognards de Coehorn qui ont réagi avec fermeté et professionnalisme! Smile

Juste au nord Tchoglokov et Rachmanov attaquent les brigades françaises Harispe et Gency. Match nul sans perte!  
Toujours du sud au nord la brigade française Albert (sous l'artillerie de Baltus) subit 2 pertes et inflige 1 perte aux Russes Egr (sous artillerie Glukhov). Le joueur russe choisit l'option retraite involontaire et teste son moral qui est OK. Le Français rate son test (dé=6) et prend 100% de pertes et est éliminé. Le Russe prend 1 perte (pion retourné).



Petite explication sur la règle de Stumptner concernant les assauts d'infanterie:
Dans la vraie vie les troupes se battent, et soit mènent le combat jusqu'au bout soit reculent. On comprendra que dans le premier cas les pertes soient plus fortes que quand on a reculé. La règle simule ça intelligemment de la façon suivante: on jette les dés avec modificateurs de part et d'autre pour obtenir le résultat du combat et les pertes des deux côtés. S'il n'y a pas pertes c'est le nul. S'il y a pertes, pour simuler le cas où l'un des deux adversaires a reculé avant le terme du combat, le joueur désigné par la règle (l'attaquant ou celui qui n'a pas d'artillerie) choisit l'option "retraite volontaire". Cela réduit les pertes de 50% et il recule obligatoirement de 1 hex.
Pour simuler le cas où aucun des adversaires n'a voulu reculer et a combattu jusqu'au bout, le joueur désigné par la règle (l'attaquant ou celui qui n'a pas d'artillerie) choisit l'option "retraite involontaire". Les pertes dans ce cas sont infligées à 100%. De surcroît un test moral a lieu et s'il rate il y a en plus un recul de 1 hex, s'il réussit l'unité reste sur place. Le 2° joueur ne teste pas si le l'autre camp a raté son test et retraité.


Dans le cas précédent le Russe, qui choisit en premier car les deux côtés ont de l'artillerie et c'est lui l'attaquant, le Russe donc qui est malin, a choisi l'option retraite volontaire pour maximiser les pertes du Français qui sont de 2 (pion retourné 2 fois = élimination) alors que les siennes sont de 1 (pion retourné). Ah ces buveurs de Samovar... Rolling Eyes

Au nord du ruisseau du Moulin, le CA de Gortchakov continue ses attaques:
La brigade d'infanterie de Ushakov attaque les cavaliers de Grouchy et de Fresia dans les bois. Drôle d'idée... Mais ça marche avec Fresia qui est éliminé et Grouchy qui doit reculer de 1 hex (retraite involontaire et test moral raté).

La cavalerie de LvowII au sud rate son test moral et reste D.

Fin des combats côté russe. 2 brigades françaises éliminées contre 0 chez les Russes... whisp

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Phase française:
Notre brave Lannes et notre brave Mortier travaillent main dans la main pour bloquer les assauts furieux des Russkofs. Pas facile... hit the wall

Ney, qui est proche, arrive à la tête de son CA. Il reçoit consigne de Lannes de venir le renforcer en défense sur la partie sud du front du village de Posthenen au bois de Sortlack. Ney accepte cette "consigne" et accourt au secours de Lannes qui sent qu'il a besoin d'un coup de main. La Garde et le CA de Victor sont encore à distance: 8 km pour la Garde et 12km pour Victor. Arriveront-ils à temps?  Shocked

Lors des tirs d'artillerie qui précédent les assauts l'artillerie de Baltus échoue tandis que celle de Rés. cause une perte à l'infanterie russe d'Engelhardt (sous Beil), qui passe D.

Lors de la partie assaut, que voit donc Lannes perché sur son beau cheval blanc? Very Happy Il nous répond: « Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie ». Euh télescopage temporel causé par un trou de vers, mille excuses passons...  whisp
Il voit notre brave Ruffin qui attaque Bestuchev et qui l'élimine... Ah les braves gens! yeah !
Il voit Navelet et Coehorn qui font chou blanc dans leur assaut contre Baggovut.

Il voit aussi Harispe et Gency (y a le pion de Pouilly venu dessus après coup) qui se prennent un grosse claque dans leur assaut contre Tchoglokov et Rachmanov. Le dieu dé des Russes sort un 12 ce qui associé à un PF de 8 cause 4 pertes... Wouaw... Bref retraite volontaire du Français qui réduit les pertes de 50% mais qui n'empêche pas Gency d'être éliminé et Harispe de subir une perte. Aïe. Sad

De leur côté Baltus et Veaux cherchent des noises à Glukhov (ah ces noms russes...) et font match nul.

Enfin Grouchy décide de frapper un grand coup aidé en cela par Thielmann empilé sous lui et en coopération avec la pile 2nd et Beaumont juste au Sud. Tout ça contre ce sacré Uschakov qui les a fait reculer précédemment. Résultat Grouchy gagne! 1 perte chez les Russes qui retraitent volontairement ce qui les met à 0 perte mais les oblige à reculer de 1 hex. Grouchy et Thielmann avancent d'un hex.
 


Fin du tour 4.


Dernière édition par Jojo67 le Dim 8 Mar - 8:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Lun 23 Fév - 7:51

En tout cas l'échelle de la brigade (que je découvre) c'est bien sympa pour améliorer la fluidité du jeu! Moins de pions, des hex de 500m de côté ce qui permet d'avoir une carte de 17x22 pouces qui couvre tout, et il n'y a plus les formations (ligne, colonne etc.) à gérer. Sympa! Smile Et là Friedland c'est une grande bataille, mais s'il s'agissait d'une très grande comme Waterloo, La Moskowa ou pire encore Leipzig, le gain serait encore meilleur. Very Happy

La suite aujourd'hui. happy hour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 10014
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 41
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Lun 23 Fév - 8:38

J'ai l'opus sur Leipzig si tu veux whisp

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Lun 23 Fév - 9:22

Santino a écrit:
J'ai l'opus sur Leipzig si tu veux whisp
Euh nan merci beaucoup, ça va, pour l'instant j'en suis à me débattre avec Friedland et ça me suffit. Les énoooormes batailles on verra plus tard! whisp

Sinon pour les ordres et les missions j'ai pris tel ce que prévoyait Stumptner dans sa règle sauf sur un point de détail. Pour la mission "défense" j'autorise contrairement à la règle (si on le veut ce n'est pas obligatoire) les contre-attaques limitées dans la ZdC du défenseur (infanterie) ou à 2 hex. de portée (cavalerie) mais sans poursuite pour cette dernière.
Je trouve que la défense "passive" n'est pas très pertinente militairement comme attitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Lun 23 Fév - 13:56

Tour N°5 :
10H00 à 11H00 du matin.


Phase russe:
Les ordres de Bennigsen sont inchangés. Les deux cdts de CA Bagration au sud et Gortchakov au nord attaquent les Français à l'ouest.
Deux unité russes qui ont subi des pertes précédemment et qui ont une mission d'attaque doivent tester leur confiance. Lvow II et 1°Egr ratent leur test de moral. Du coup ils ne pourront attaquer durant ce tour.

Puis ce sont les gros canons russes qui donnent de la voix mais sans mal pour les Français.  Smile Quand la fumée se dissipe, l'on voit les escadrons russes charger au trot contre Grouchy et Thielmann au nord. Quand la mêlée prend fin les Russes d'Ouvarov reculent avec 1 perte. Il est bon ce Grouchy hein?  whisp

Ces préliminaires étant acquis, l'armée russe se met en mouvement avec une lenteur majestueuse au son des cornemuses, nan ça c'est les Rossbifs,  hit the wall au son des tambours.

Puis ce sont des assauts furieux qui se succèdent du sud au nord: Baggovout échoue contre Ruffin. Sukin II élimine le français Navelet mais doit reculer de 1 hex.  whisp  Bref les assauts suivants causent l'élimination de Pouilly (F), provoquent une perte chez Polenz (F) qui doit reculer, ce qui provoque une violation des règles d'empilement et entraîne le statut D pour les unités Polenz, Sokolnicky et Kosinski (F). C'est le b... chez nos alliés polonais!  Shocked Les Russes en profitent sournoisement pour avancer d'1 hex en catimini...  Hidden



Le reste des combats est à l'avenant: 1 perte de chaque côté chez Vedel et Titow II, et élimination de Ouvarov (R) et Thielmann (F) lors d'un combat au Nord.

Ouhais, ça ne se présente pas très bien pour le camp français. Bennigsen tire le bénéfice d'avoir attaqué d'emblée en profitant de sa supériorité numérique. En effet ses unités sont au départ plus nombreuses au bon endroit et en prime ses renforts sont plus proches et arrivent plus vite que du côté français. Pourquoi temporiser? C'est comme le maréchal Ney aux Quatre Bras, du tempo du tempo...

Quelle va être la riposte côté français? scratch


Dernière édition par Jojo67 le Dim 8 Mar - 8:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Lun 23 Fév - 15:03

Phase française:
Les ordres sont les mêmes pour Lannes: défendre.

Ney approche avec son CA, et Lannes lui a "demandé" (il n'a pas d'ordres à lui donner) de l'aider à défendre de Posthenen au bois de Sortlack. Ney accepte en recevant l'aide de camp de Lannes sur la route. La transmission est immédiate grâce à la route et le test de conformité passe haut la main (dé à 9).  

Mortier quant à lui sent que son ordre d'attaque n'est plus de saison. Il décide de prendre l'initiative locale de le transformer en ordre de défense. Le test réussit avec un dé qui pour lui aussi s'arrête sur un 9...  zulu

L'artillerie française frappe les lignes russes et cause une perte chez Titov II qui est éliminé. Hum, adroits ces artilleurs!
Colbert, magnifique cavalier d'Empire, charge la batterie d'artillerie Beil mais sans succès.  Mad

Mouvements: Napoléon arrive au village de Posthenen! Il a fait plus vite qu'historiquement en laissant sa Garde derrière lui car il sent que ça sent le roussi...  whisp Tandis qu'il est mis au courant de la situation par Lannes et Ney, il observe les assauts français: Au sud Ruffin fait match nul sans pertes contre Baggovut. L'attaque de Harispe et Coehorn contre Rachmanov tourne au vinaigre. Harispe est éliminé et Russes et Français retraitent de 1 hex.

Wattier et Latour chargent Satviski et Mazowski et les pertes sont lourdes (2+2) des deux côtés. Les Français retraient de 1 hex.
Pour le reste, le russe Uschako prend une perte au nord car il vient d'être sabré par Grouchy. Quant on vous dit qu'il est bon celui-là...  Very Happy

EDIT: Je me rends compte que depuis le début je fais charger la cavalerie dans la phase "assaut" alors qu'elle est sensée avoir chargé dans la phase "charge" de la règle. En fait on peut!  yeah ! J'ai relu la règle concernant la phase assaut... La cav. qui n'a pas chargé auparavant et qui se trouve en ZdC adverse et qui a un ordre d'attaque doit participer aux assauts de l'infanterie. Simplement elle doit faire un assaut avec un force réduite de 50% dans ce cas là.  cruchot Je comprends mieux à présent que l'on puisse empiler infanterie et cavalerie.
Mais j'ai fait pareil des deux côtés, donc c'est sans effet sur la bataille. Wink Je vais à l'avenir revenir à la règle sur ce point. En prime j'ai oublié de mettre D à Colbert après sa charge de cav. comme c'est prévu.

Récupération générale des unités D: Les Russes Lvow II et Engelhardt passent le test avec succès, ainsi que les français Sokolnicki et Polenz. Kosinski rate et reste D.



A tire info les pertes des deux côtés, françaises en haut et russes en bas:


Fin du tour 5


Dernière édition par Jojo67 le Dim 8 Mar - 8:33, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 10014
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 41
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Lun 23 Fév - 15:54

Il va avoir du mal à déployer les renforts, le Napo ! Razz

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Lun 23 Fév - 16:22

Santino a écrit:
Il va avoir du mal à déployer les renforts, le Napo ! Razz
C'est sûr... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capitainestark
Légionnaire


Messages : 215
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : sur mon cheval

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Lun 23 Fév - 18:13

Jojo67 a écrit:
Santino a écrit:
Il va avoir du mal à déployer les renforts, le Napo ! Razz
C'est sûr... Rolling Eyes

En même temps le centre russe semble fragile, à voir ce que donne un assaut en colonne français? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2364
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Lun 23 Fév - 19:34

capitainestark a écrit:
Jojo67 a écrit:
Santino a écrit:
Il va avoir du mal à déployer les renforts, le Napo ! Razz
C'est sûr... Rolling Eyes

En même temps le centre russe semble fragile, à voir ce que donne un assaut en colonne français? Question
Certes, tu as raison, mais dans ce jeu les formations ne sont pas modélisées vu le niveau brigade. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3416
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    Lun 23 Fév - 21:56

Citation :
Pour le reste, le russe Uschako prend une perte au Nord car il vient d'être sabré par Grouchy. Quant on vous dit qu'il est bon celui-là...

A Friedland, Grouchy va prouver qu'il est un excellent commandant de cavalerie. Après Waterloo, sa retraite est un modèle du genre où zigzagant entre anglais et prussiens, il évitera la perte de son armée. AMA, c'est l'archétype du général bouc émissaire. Son seul défaut est d'avoir obéi aux ordres de Napo.

Petit point concernant la chaîne de cmdt, Grouchy commandait effectivement sur le terrain:
- la brigade Beaumont,
- La brigade Colbert,
- La brigade Fresin,
- Sa propre Divison,
- La division Espagne.

Aile de cavalerie à l'extrême gauche face à Ouvarov (source West point "Military history and atlas of Napoleonic wars"). EN fait Grouchy était ce jour un "wing commander", position compréhensible car ni Lannes, ni Mortier n'étaient des commandants de cavalerie et que les subordonnés de Grouchy étaient surtout réputés pour "leur courage sur le champ de bataille".

J'en profite pour une parenthèse concernant les commandants de corps de cavalerie "brillants", sur la période, il n'y a pas foule si je me fie à mes ratings :

Autriche :
- Nostitz

France :
- Bessière (mais revêche au commandement)
- Grouchy
- Kellerman
- Lasalle (??? mort trop tôt AMA)
-Latour-Maubourg
- Desnouettes
- Montbrun
- Murat (selon ses humeurs)

Angleterre :

- Uxbridge (???, probablement au bénéfice du doute)

Prusse :

-rien Shocked

Russie :

- Platov (unités de cosaques uniquement ce qui limite son rôle sur le champs de bataille)
- Pahlen



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CR] Friedland 14 juin 1807    

Revenir en haut Aller en bas
 
[CR] Friedland 14 juin 1807
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: MACHINES INFERNALES :: Comptes-rendus-
Sauter vers: