Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prochain Hexasim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 9984
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Prochain Hexasim   Lun 23 Sep - 5:29

Un pentagame tactique est annoncé chez Hexasim pour l'année prochaine, sur le thème des Guerres de Religion :
http://www.hexasim.com/Par_le_feu_le_fer_et_la_foi.html

De bien beaux pions, sobres et élégants. Les cartes semblent sympas à distance mais le carré plein dans chaque case m'horripile ( on ne pourrait pas le rendre plus discret ? )

En attente du système !

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
cavalier
Optio
avatar

Messages : 488
Date d'inscription : 11/08/2011
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Prochain Hexasim   Lun 23 Sep - 6:53

Les sorties Hexasim sont souvent de bonnes nouvelles, même si l''echelle et l'époque ne sont pas mes préférées... Alors je lirai avec intérêt les premiers retours!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred59
Chevalier
avatar

Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Prochain Hexasim   Lun 23 Sep - 12:55

Santino a écrit:

De bien beaux pions, sobres et élégants. Les cartes semblent sympas à distance mais le carré plein dans chaque case m'horripile ( on ne pourrait pas le rendre plus discret ? ).
Les silhouettes me font penser à celles disponibles dans certains vieux jeux informatiques de gestion d'armées.

Cartes à zones : un à priori négatif chez moi... whisp
Il est vrai que le carré plein dans chaque zone est un peu curieux.
Et je n'ai jamais trop aimé l'alliance de certains éléments dessinés en 3D (villages) et d'autres en 2D (bois)...

Il y a désormais une sacré concurrence sur le "grand tactique" 16ème et 17ème siècles. Laughing 
A voir le système par rapport à celui de Lysimachus (Musket & Pike simplifié)...

Il n'y a pas des batailles un peu plus imposantes ? Wink
Pour avoir des cartes A1 plutôt que des cartes A2...
(Serait-ce le syndrome VV ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HAUTPOUL
Auxiliaire
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 47
Localisation : Montauban (82)

MessageSujet: Re: Prochain Hexasim   Lun 23 Sep - 15:46

Fred59 a écrit:
Il y a désormais une sacré concurrence sur le "grand tactique" 16ème et 17ème siècles. Laughing 
A voir le système par rapport à celui de Lysimachus (Musket & Pike simplifié)...

Il n'y a pas des batailles un peu plus imposantes ? Wink
Pour avoir des cartes A1 plutôt que des cartes A2...
(Serait-ce le syndrome VV ?)
Il y a aussi la série Pike & Shot, chez DG , et j'avoue que j'étudie moi aussi un système sur la période.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred59
Chevalier
avatar

Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Prochain Hexasim   Lun 23 Sep - 16:22

HAUTPOUL a écrit:

Il y a aussi la série Pike & Shot, chez DG  , et j'avoue que j'étudie moi aussi un système sur la période.
Le système "Pike & Shot", des folios DG, est-il tiré du quadrigame SPI (ré-édité par DG) ?

Ton système sera à quelle échelle ?
Pour jouer quelle période exactement : le 16ème, le 17ème ou le 18ème siècle ?
Intéressant. bave 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 9984
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: Prochain Hexasim   Lun 23 Sep - 18:12

Le choix des zones est étonnant en effet. A voir...

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
HAUTPOUL
Auxiliaire
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 47
Localisation : Montauban (82)

MessageSujet: Re: Prochain Hexasim   Mar 24 Sep - 10:06

Fred59 a écrit:
HAUTPOUL a écrit:

Il y a aussi la série Pike & Shot, chez DG  , et j'avoue que j'étudie moi aussi un système sur la période.
Le système "Pike & Shot", des folios DG, est-il tiré du quadrigame SPI (ré-édité par DG) ?

Ton système sera à quelle échelle ?
Pour jouer quelle période exactement : le 16ème, le 17ème ou le 18ème siècle ?
Intéressant. bave 
Plutôt XVIIème, même échelle que Musket & Pike.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred59
Chevalier
avatar

Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Prochain Hexasim   Mar 24 Sep - 10:12

HAUTPOUL a écrit:

Plutôt XVIIème, même échelle que Musket & Pike.
Intéressant !

Tu peux nous en dire plus ?
Quelles différences avec Musket & Pike ou avec le système de Lysimachus ?
Qu'apporte tu en plus ou en moins ?
Pourquoi les deux systèmes cités ci-dessus ne te conviennent-ils pas ?

Mais peut-être préfères tu ne pas trop en dire pour l'instant (?).
Ce qui serait compréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HAUTPOUL
Auxiliaire
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 47
Localisation : Montauban (82)

MessageSujet: Re: Prochain Hexasim   Mar 24 Sep - 10:26

Ben c'est surtout que j'en suis aux balbutiements...tmdr En fait plusieurs choses me gênent dans le système de M&P. Tout d'abord le système d'ordres qui ne correspond pas à grand chose sur le plan historique et induit des effets pervers, notamment du fait des obligations imposées aux unités en charge. Globalement je n'aime pas non plus le système de commandement et la possibilité de réactivation systématique qui allonge sensiblement le temps de jeu. Ensuite la résolution des combats conduit à des résultats parfois discutables, surtout pour la cavalerie. Enfin, je considère que le modèle de simulation ne met pas suffisamment l'accent sur la dégradation du moral de l'armée et de ses ailes qui ne sont pas du tout gérés, seul le moral de l'unité est simulé mais comme si il s'agissait d'un élément non intégré à un dispositif alors qu'au XVIIème siècle tout le plan de bataille est pensé comme un ensemble et répété à l'avance, autant que faire ce peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred59
Chevalier
avatar

Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Prochain Hexasim   Mar 24 Sep - 13:11

HAUTPOUL a écrit:
En fait plusieurs choses me gênent dans le système de M&P. Tout d'abord le système d'ordres qui ne correspond pas à grand chose sur le plan historique et induit des effets pervers, notamment du fait des obligations imposées aux unités en charge.
Globalement je n'aime pas non plus le système de commandement et la possibilité de réactivation systématique qui allonge sensiblement le temps de jeu.
Tu vois les choses comment pour le système de commandement et de suivi des ordres au 17ème siècle ?
Juste pour comparer avec ma vision des mêmes éléments mais pour la moitié du 18ème.
HAUTPOUL a écrit:
Ensuite la résolution des combats conduit à des résultats parfois discutables, surtout pour la cavalerie.
La simulation de la caracole ?  Les charges ??
J'ai toujours pensé qu'une charge de cavalerie devait être simulée au même titre qu'une charge d'infanterie : pas de phase spéciale pour la cavalerie.
Par contre, des résultats très différents dans la CRT et nécessité de prise en compte de la plus grande vitesse et du plus grand impact des chevaux.
HAUTPOUL a écrit:
Enfin, je considère que le modèle de simulation ne met pas suffisamment l'accent sur la dégradation du moral de l'armée et de ses ailes qui ne sont pas du tout gérés, seul le moral de l'unité est simulé mais comme si il s'agissait d'un élément non intégré à un dispositif alors qu'au XVIIème siècle tout le plan de bataille est pensé comme un ensemble et répété à l'avance, autant que faire ce peu.
Oulah... Tu m'intéresses bigrement là car c'est pour moi la même chose pour le 18ème.
Je suis entièrement d'accord avec toi !

Comment comptes tu faire pour simuler et montrer les différentes stratifications organisationnelles de l'armée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HAUTPOUL
Auxiliaire
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 47
Localisation : Montauban (82)

MessageSujet: Re: Prochain Hexasim   Ven 27 Sep - 8:03

Fred59 a écrit:
.Tu vois les choses comment pour le système de commandement et de suivi des ordres au 17ème siècle ?
Juste pour comparer avec ma vision des mêmes éléments mais pour la moitié du 18ème.
Au XVIIème siècle, le commandant en chef prépare avant la bataille la disposition de ses troupes. En règle générale, cette disposition et les manœuvres qui s'en suivent sont répétées avant. Le commandant en chef prévoyant plusieurs variantes pour tenir compte du terrain ou des dispositions ennemies. Le plan est ajusté à la veille de la bataille (en fait l'option choisie), puis son exécution est laissée aux bons soins des chefs subalternes. En effet, compte tenu des moyens de communications limités, de l'impact des nuages de poudre noire qui obscurcissent le champs de bataille et de l'habitude des chefs de prendre la tête d'unités, il n'y pas réellement de correction en temps réel des ordres initiaux. D'ailleurs, les auteurs de l'époque déconseillent fortement tout changement impromptu du plan prévu à peine de semer la panique dans les rangs des troupes.
De fait, cette situation me conduit à écarter une chaîne de commandement telle que simulée dans BaR par exemple. De ce point de vue, un commandement autonome au niveau de l'aile tel que modélisé dans M&P est plus proche de la réalité. Mais le système d'ordres ne me convient pas et il ne tient pas compte des contraintes liées au choix d'un plan préconçu. J'ai donc à l'étude un système où le joueur se voit attribué un capital de points de commandement qu'il va attribuer à chaque aile, avec la possibilité pour le commandant en chef de réattribuer une partie des points en se déplaçant d'une aile à l'autre. Lors de chaque phase d'activation les joueurs choisissent l'aile qu'ils veulent activer, ils misent en secret une partie de ce capital de points de commandement (le minimum étant zéro et maximum restant à définir) et y ajoute la valeur de commandement du chef d'aile pour obtenir la valeur d'initiative de l'aile. Les mises sont révélées simultanément et le gagnant emporte l’initiative. La différence entre la valeur d'initiative du gagnant et du perdant est ensuite utilisée pour déterminer la capacité d'activation de l'aile sur une table où les colonnes correspondent à la valeur d'initiative et les lignes correspondent à un jet sur un dé dix. Selon le résultat, plus ou moins d'unités peuvent être activées avec des capacités d'actions plus ou moins limitées. De fait plus la valeur d'initiative est importante, plus le chef d'aile à une chance d'activer à plein toutes ses unités. Le nombre de points de commandement pouvant être attribué à chaque aile et misé sera fonction des contraintes historiques de chaque bataille et de la dégradation du moral de l'aile.
Fred59 a écrit:
La simulation de la caracole ?  Les charges ??
J'ai toujours pensé qu'une charge de cavalerie devait être simulée au même titre qu'une charge d'infanterie : pas de phase spéciale pour la cavalerie.
Par contre, des résultats très différents dans la CRT et nécessité de prise en compte de la plus grande vitesse et du plus grand impact des chevaux.
La cavalerie charge peu au XVIIème siècle et au mieux au trot. Je ne partage pas ton analyse sur l'absence de différenciation de l'infanterie et de la cavalerie, notamment au niveau des contre-charges. Un unité d'infanterie peut faire un tir de réaction mais pas une charge de réaction, la cavalerie le peut. Ensuite le facteur moral me paraît déterminant. Que ce soit pour l'unité de cavalerie qui attaque ou l'unité d'infanterie qui reçoit la "charge", encore une fois quand il y a charge. Selon la date et la doctrine d'emploi des unités, j'envisage donc de subordonner toute attaque d'une unité de cavalerie lourde à un jet de cohésion. S'il échoue l'unité tire au lieu de charger, s'il est passé l'unité d'infanterie passe un jet de cohésion modifié par un certain nombre de facteurs (moral de l'aile, soutien d'autres unités, attaque de flanc ou de dos, nombre d'hommes composant l'unité, présence de chef etc.). S'il réussit on détermine les pertes en terme de cohésion et de pertes d'hommes de part et d'autre en fonction d'une table de résolution et s'il échoue l'unité d'infanterie recule en subissant des pertes de cohésion. Naturellement ce recul induit une possibilité de poursuite avec chance de destruction de l'unité d'infanterie et de sortie de la carte de l'unité d'infanterie. Dans les corps à corps entre unités d'infanterie, l'impact moral est moindre, donc je ne pense pas introduire la notion de test de cohésion préalable. Les tirs seront également résolus sans test de cohésion.
Fred59 a écrit:
Oulah... Tu m'intéresses bigrement là car c'est pour moi la même chose pour le 18ème.
Je suis entièrement d'accord avec toi !

Comment comptes tu faire pour simuler et montrer les différentes stratifications organisationnelles de l'armée ?
Par une dégradation du moral d'aile ayant un impact sur les unités qui la composent et sur le moral d'armée avec un seuil d'armée en deçà duquel l'armée bat en retraite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prochain Hexasim   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prochain Hexasim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: LA TAVERNE DES BRAVES :: L'actualité du wargame-
Sauter vers: