Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le sort de la 7ème armèe (1940)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3415
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Mar 9 Juil - 21:25

AMA en mai 1940, comme pendant l'été 1941 en URSS, à partir du moment où le teuton a la suprématie aérienne, il peut concentrer ses forces de bombardement où il le souhaite : en support tactique et/ou stratégique. Cela peut se traduire dans le premier cas par l'apport d'une artillerie volante ayant l'impact d'une div supplémentaire et dans le second par la destruction des voies de ravitaillement et des unités de renfort engluées.

Je me souviens dans le scénar historique de "fall of France", d'un bouchon ardennais germanique digne d'un premier août mais inexploitable par les alliés faute de pouvoir mobiliser une frappe aérienne suffisante et surtout suffisamment protégée. J'avais constaté que même si quelques bombardiers échappaient aux chasseurs, la concentration de flak dans les unités motorisées, laissaient peu de survivants à même de larguer leur charge, sf coup de bol aux dés (une sorte de Midway dans les Ardennes).

La solution qui consiste à dégraisser la ligne Maginot pour renforcer Corap est intéressante même si ces troupes sont loin d'être des speedy.

Après, il y a les stratégies cyniques : le plan français se limite à la solution Escaut pour punir Leo d'être germanophile et de trop écouter les flamands. Cela libère la 7ème armée qui peut-être repositionnée en réserve et restructurée par une motorisation 100% en intégrant des DCR et en enlevant une partie/l'intégralité des divisions piétonnes. Cela a aussi l'avantage d'espérer tenir jusqu'en juillet, période à partir de laquelle, l'effort de guerre français va commencer à peser : plus de S35, de D520, de Leo 451, ...En prime, un début d'invasion de l'Italie peut être possible More Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2357
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Mer 10 Juil - 6:59

cruchot a écrit:
"Fall of France" avec ces pions "corps" permet de dissimuler ses intentions. Les unités qui les composent sont dans une boîte hors carte. En plus, les français ont des "godasses de plomb" sur le premier tour, ce qui réduit les possibilités de réaction.
Pour revenir aux opérations en 39. Le plan de mobilisation de fall of France réduit les possibilités d'attaque massive. AMA, il faut jouer Case White en parallèle (quelques cartes et pions en plus vers l'est), pour bien mesurer les possibilités et la fraicheur des troupes teutones.
Ce qui a empêché la contre-attaque des Français contre le couloir des panzers c'est moins la relative lenteur du commandement de l'époque, réelle certes, que deux séries d'événements qui convergent :

- contre-attaque du Sud vers le Nord: le gros des réserves disponibles en position centrale vers Reims est déjà consommé le 15 mai et il faut rameuter des divisions venant de la ligne Maginot ou d'ailleurs. Du coup, mis à part la 4° DCR qui est quasiment la seule disponible en bonne position, cette manoeuvre manque de bras pour exister.

- contre-attaque du Nord vers le Sud: Elle est possible en rameutant des troupes qui se replient de Belgique, mais c'est plus difficile car il faut d'abord se désengager des combats en cours en Belgique. Une contre-attaque est prévue par Gamelin le 19 mai, mais ce dernier est limogé par Reynaud le même jour et remplacé par Weygand, qu'on fait revenir du Levant (deux jours de voyage du 17 au 19 mai). Weygand, qui prend ses fonctions le 19 mai, annule les ordres de contre-attaque de Gamelin, puis se rend dans le Nord à Ypres, où au cours d’une réunion avec le roi des Belges et le général Billotte (chef du Groupe d’Armées N°1), il organise une contre-attaque franco-britannique Nord-Sud (de Arras-Cambrai vers Bapaume) avec 12 divisions pour le 23 mai. Maître d’œuvre de cette opération, le général Billotte, est un chef très énergique et respecté de tous. Hélas, ce dernier, seul possesseur du plan de contre-attaque, se tue en voiture au sortir de la réunion, ce qui entraîne un retard dans l’exécution qui fera finalement avorter ce plan car chaque jour comptait, et la confusion croissait parmi les unités du nord coupées du reste de l’Armée. Le 25 c’était déjà trop tard. La grande contre-attaque n’aura finalement jamais lieu !

Simuler ça en plombant trop les réactions des Français revient à rejouer ce qu'il s'est passé historiquement, et j'avoue que je n'en voit pas trop l'intérêt. scratch Moi ce qui m'intéresse c'est de voir ce qu'il se passe si on garde des réserves en position centrale, soit en minimisant l'ampleur de l'entrée en Belgique pour en avoir davantage, soit en ne dépensant pas les 22 divisions prévues en réserves les 4 premiers jours. Wink

Finalement tout est dans le dosage certes, mais ça reste très difficile, pour un wargame, de créer quelque chose qui soit historique dans les caractéristiques de la bataille tout en restant ouvert. Il faut permettre au joueur de ne pas être lancé sur des rails d'événements qui reproduiraient à l'identique le passé, mais lui offrir au contraire un champ du possible semblable à ce qu'il était historiquement. Un vrai défi. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
birhacheim
Chevalier
avatar

Messages : 2691
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 57
Localisation : Tourcoing, c'est min coin !

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Mer 10 Juil - 16:20

Jojo67 a écrit:


Simuler ça en plombant trop les réactions des Français revient à rejouer ce qu'il s'est passé historiquement, et j'avoue que je n'en voit pas trop l'intérêt. scratch Moi ce qui m'intéresse c'est de voir ce qu'il se passe si on garde des réserves en position centrale, soit en minimisant l'ampleur de l'entrée en Belgique pour en avoir davantage, soit en ne dépensant pas les 22 divisions prévues en réserves les 4 premiers jours. Wink

Finalement tout est dans le dosage certes, mais ça reste très difficile, pour un wargame, de créer quelque chose qui soit historique dans les caractéristiques de la bataille tout en restant ouvert. Il faut  permettre au joueur de ne pas être lancé sur des rails d'événements qui reproduiraient à l'identique le passé, mais lui offrir au contraire un champ du possible semblable à ce qu'il était historiquement. Un vrai défi. Very Happy

Parfaitement en phase là dessus.
happy hour 

Soit dit en passant, le problème de l'engagement trop rapide des réserves me semble aussi avoir été l'un de nos problèmes fin août 1914 et dans les Ardennes (belges) en sus... Là, on voulait casser la base du plan Schlieffen mais ça n'a pas marcher - on était tactiquement, là aussi, pas bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2357
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Mer 10 Juil - 16:42

birhacheim a écrit:
Jojo67 a écrit:


Simuler ça en plombant trop les réactions des Français revient à rejouer ce qu'il s'est passé historiquement, et j'avoue que je n'en voit pas trop l'intérêt. scratch Moi ce qui m'intéresse c'est de voir ce qu'il se passe si on garde des réserves en position centrale, soit en minimisant l'ampleur de l'entrée en Belgique pour en avoir davantage, soit en ne dépensant pas les 22 divisions prévues en réserves les 4 premiers jours. Wink

Finalement tout est dans le dosage certes, mais ça reste très difficile, pour un wargame, de créer quelque chose qui soit historique dans les caractéristiques de la bataille tout en restant ouvert. Il faut  permettre au joueur de ne pas être lancé sur des rails d'événements qui reproduiraient à l'identique le passé, mais lui offrir au contraire un champ du possible semblable à ce qu'il était historiquement. Un vrai défi. Very Happy

Parfaitement en phase là dessus.
happy hour 

Soit dit en passant, le problème de l'engagement trop rapide des réserves me semble aussi avoir été l'un de nos problèmes fin août 1914 et dans les Ardennes (belges) en sus... Là, on voulait casser la base du plan Schlieffen mais ça n'a pas marcher - on était tactiquement, là aussi, pas bon...
Pour les Ardennes en 1914 je ne connais pas très bien, je te fais confiance. happy hour La différence c'est qu'en 14 tout le monde va à pied ce qui permet de se rattraper, surtout que nous on joue sur la corde du mouvement enveloppant, alors que les Frisés se tapent le couloir extérieur... Very Happy  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
birhacheim
Chevalier
avatar

Messages : 2691
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 57
Localisation : Tourcoing, c'est min coin !

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Mer 10 Juil - 16:46

Jojo67 a écrit:

Pour les Ardennes en 1914 je ne connais pas très bien, je te fais confiance. happy hour La différence c'est qu'en 14 tout le monde va à pied ce qui permet de se rattraper, surtout que nous on joue sur la corde du mouvement enveloppant, alors que les Frisés se tapent le couloir extérieur... Very Happy  
Ben même comme ça, on a trouvé le moyen de bien merder dans les mouvements...
http://www.bir-hacheim.com/les-entrees-de-la-semaine-32/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3415
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Mer 10 Juil - 19:44

Citation :
Finalement tout est dans le dosage certes, mais ça reste très difficile, pour un wargame, de créer quelque chose qui soit historique dans les caractéristiques de la bataille tout en restant ouvert.

Ce qu'il te faut c'est un jeu avec un ob échelle Fall of France et une carte avec 1 hex pour 5 à 10km, genre case yellow enfin des tours de 1j ou 2j. Après les règles pour agiter tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2357
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Mer 10 Juil - 21:37

cruchot a écrit:
Citation :
Finalement tout est dans le dosage certes, mais ça reste très difficile, pour un wargame, de créer quelque chose qui soit historique dans les caractéristiques de la bataille tout en restant ouvert.
Ce qu'il te faut c'est un jeu avec un ob échelle Fall of France et une carte avec 1 hex pour 5 à 10km, genre case yellow  enfin des tours de 1j ou 2j. Après les règles pour agiter tout cela.
Et ça existe, un jeu comme ça? Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3415
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Mer 10 Juil - 21:46

Jojo67 a écrit:
cruchot a écrit:
Citation :
Finalement tout est dans le dosage certes, mais ça reste très difficile, pour un wargame, de créer quelque chose qui soit historique dans les caractéristiques de la bataille tout en restant ouvert.
Ce qu'il te faut c'est un jeu avec un ob échelle Fall of France et une carte avec 1 hex pour 5 à 10km, genre case yellow  enfin des tours de 1j ou 2j. Après les règles pour agiter tout cela.
Et ça existe, un jeu comme ça? Shocked 

Comme indiqué, les ingrédients existent. Ensuite il faut adapter les capacités de mvt, les règles de combat et d'empilage, bref toute l'orchestration pour obtenir ce que tu cherches.
La carte "case Yellow" est sur BBG. Les ob "fall of France" j'ai! en plus tu as la règle Europa "fire in the east" qui est proche de celle de "fall of France" aux règles de fortifications près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred59
Chevalier
avatar

Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Mer 10 Juil - 22:59

Et le nouveau jeu de Simonitch "France'40" ?
Il a été revu pour permettre, en plus de la percée, le coup de serpe vers la Manche.

Un bon système assez simple et rapide mais historique.
Un beau matériel.
Un très bon éditeur.
Une traduction en français qui ne saurait tarder...
Autant d'éléments qui devraient plaire à notre Jojo, grand écrivain devant l'éternel (bravo !).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2357
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 6:51

Merci Fred. Very Happy 

Moi je trouve ceci sur Strat au sujet de Battle for Normandy de Simonitch:

Je comprends cet avis positif, et qui est sans doute pertinent.

A mon avis, la limite vient quand on dépasse les scénarios. La mécanique du jeu est complexe, d'abord les règles d'attachement, et aussi les combinaisons attaques obligatoires - artillerie en diversion. Personne ne peut prétendre que ces règles sont simples et abordables - il suffit de voir l'aide de jeu sur le sujet, celle qui tente d'expliquer les choses graphiquement. Mais sur un scénario, si la zone à couvrir ou la stabilité du front font que tout le monde est à portée d'un HQ, ou si la densité de troupes est faible par rapport au nombre de HQs, et que les limites d'attachement ne sont que rarement atteintes, tout tourne.

En campagne, par contre, les problèmes sont criants. Je ne refais pas l'article sur la phase de débarquement et l'extrême ennui des seaux de dés à lancer pour des variations insignifiantes de résultats. Ce qui arrive par contre est qu'il y a pénurie de HQ si bien que gérer les attachements devient une nécessité. Et comme il reste un nombre gigantesque de pions à manipuler, les joueurs passent leur temps à faire de la comptabilité d'épicier plutôt qu'à réfléchir à leurs actions militaires. (Avoir plusieurs joueurs ne règle pas le problème: les supply points sont attribués pour tout un camp: il faut donc faire une revue complète du front avant la phase de combat). Pour le défenseur, chercher la petite bête dans les soutiens d'artilleries ou les attachments est un moyen efficace de bloquer les attaques ennemies: le défenseur vient donc regarder de près toute la comptabilité alliée, et on repart pour un tour à faire autre chose que jouer.

Au final, ce n'est pas du tout ludique. Pour moi, le système de Battle for Normandy s'effondre quand on entre en campagne. Ce qui peut encore passer à l'échelle d'un scénario ne marche plus quand on change d'ordre de grandeur. Là est l'erreur de design fondamentale.

Et si on parle de qualité de simulation, je ne sais pas ce que représente les sticky ZOCs pour toutes les unités. Mais je constate que les alliés ayant bien trop d'artilleries par rapport à leur allocation de supply, le seul usage qu'il font de ces pions est leur ZoC. On voit donc les artilleries utilisées pour boucher les encerclements ou en avant pour gêner les mouvements ennemis...


En plus si j'ai bien compris France 40 ne concernera que les 10 jours du coup de faux de Guderian et pas la campagne complète. Donc à priori ça ne couvre que la période du 10 mai au 20 mai 40.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2357
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 7:59

cruchot a écrit:
Jojo67 a écrit:
cruchot a écrit:
Citation :
Finalement tout est dans le dosage certes, mais ça reste très difficile, pour un wargame, de créer quelque chose qui soit historique dans les caractéristiques de la bataille tout en restant ouvert.
Ce qu'il te faut c'est un jeu avec un ob échelle Fall of France et une carte avec 1 hex pour 5 à 10km, genre case yellow  enfin des tours de 1j ou 2j. Après les règles pour agiter tout cela.
Et ça existe, un jeu comme ça? Shocked 

Comme indiqué, les ingrédients existent. Ensuite il faut adapter les capacités de mvt, les règles de combat et d'empilage, bref toute l'orchestration pour obtenir ce que tu cherches.
La carte "case Yellow" est sur BBG. Les ob "fall of France" j'ai! en plus tu as la règle Europa "fire in the east" qui est proche de celle de "fall of France" aux règles de fortifications près.
La carte "case Yellow" est sur BBG effectivement. On peut l'imprimer à quel format? A1? Elle est en 2447 x 1583. Elle a l'air très belle cette carte. Seul bémol après un survol rapide, donner en 1940 une valeur de 3 à la ligne Siegfried sur toute sa longueur, et de 4 à la ligne Maginot est plutôt surprenant. La ligne Siegfried en 40 c'est plus du bluff qu'autre chose. Mais ce n'est pas gênant, il suffit de corriger.
Pour les pions tu me parles de "Fall of France", mais il y a plusieurs jeux du même nom...
Pour la règle y a Europa Fire in the East effectivement que j'ai grâce à toi, et que l'on peut adapter au besoin si les hex ne sont pas les mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3415
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 9:54

c'est celui-là

http://boardgamegeek.com/boardgame/7637/the-fall-of-france
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2357
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 10:24

La carte de Case Yellow est effectivement bien plus belle et plus détaillée. Par contre un hex compte pour 9 miles au lieu de 16 pour The Fall of France. Il faudrait donc adapter la règle Europa pour les mouvements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred59
Chevalier
avatar

Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 10:43

Joël,

Tu confonds Battle for Normandy et Normandy'44. whisp
Désolé. Laughing Wink 

Fred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred59
Chevalier
avatar

Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 10:55

Il y a aussi le vénérable France 40 de l'excellent Dunnigan :
http://boardgamegeek.com/boardgame/746/the-game-of-france-1940-german-blitzkrieg-in-the-w

Les differentes descriptions, critiques et notes de conception, sur la fiche BGG, sont intéressantes à lire.
A noter que des pions style Europa sont disponibles pour ce jeu.
La carte en pdf est également dispo si besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
birhacheim
Chevalier
avatar

Messages : 2691
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 57
Localisation : Tourcoing, c'est min coin !

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 10:58

Jojo67 a écrit:
Merci Fred. Very Happy 

Moi je trouve ceci sur Strat au sujet de Battle for Normandy de Simonitch:

Pas compris, pourquoi reprends tu cette réflexion sur Baffle for Normandy, rien à voir - vraiment pas la même échelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3415
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 11:28

Jojo67 a écrit:
La carte de Case Yellow est effectivement bien plus belle et plus détaillée. Par contre un hex compte pour 9 miles au lieu de 16 pour The Fall of France. Il faudrait donc adapter la règle Europa pour les mouvements.

Effectivement, mais un wargame c'est la conjonction de 2 dimensions :
- la dimension combat,
- la dimension cinématique (espace, temps, vitesse).

Une peut provenir d'une règle et la seconde d'une autre règle. A case yellow, les panzers ont un facteur de mvt des panzer de 6 contre 10 à fall of France. On prend 6 et on continue pour le reste avec un ratio de réduction arrondi de 60% sauf pour les avions mais on réduit les transferts à 1 ou 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2357
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 11:50

cruchot a écrit:
Jojo67 a écrit:
La carte de Case Yellow est effectivement bien plus belle et plus détaillée. Par contre un hex compte pour 9 miles au lieu de 16 pour The Fall of France. Il faudrait donc adapter la règle Europa pour les mouvements.

Effectivement, mais un wargame c'est la conjonction de 2 dimensions :
- la dimension combat,
- la dimension cinématique (espace, temps, vitesse).

Une peut provenir d'une règle et la seconde d'une autre règle. A case yellow, les panzers ont un facteur de mvt des panzer de 6 contre 10 à fall of France. On prend 6 et on continue pour le reste avec un ratio de réduction arrondi de 60% sauf pour les avions mais on réduit les transferts à 1 ou 2.
Ok pas de problème. Tu es clair comme de l'eau de source! Very Happy 

Fred et Bir j'ai dû confondre des jeux mais y en a tellement... whisp  Quel bordel, quand même, le petit monde du wargame...tmdr 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
birhacheim
Chevalier
avatar

Messages : 2691
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 57
Localisation : Tourcoing, c'est min coin !

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 11:53

Jojo67 a écrit:

Fred et Bir j'ai dû confondre des jeux mais y en a tellement... whisp  Quel bordel, quand même, le petit monde du wargame...tmdr 
Bon, t'es encore un jeunot... On te pardonne... encore... happy hour 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2357
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 14:02

birhacheim a écrit:
Jojo67 a écrit:

Fred et Bir j'ai dû confondre des jeux mais y en a tellement... whisp  Quel bordel, quand même, le petit monde du wargame...tmdr 
Bon, t'es encore un jeunot... On te pardonne... encore... happy hour 
Une carte par ci, un jeu pour les pions par là, une règle encore ailleurs, et hop on avance. On va peut-être arriver à la simuler cette bataille de France de 1940! hit the wall 

Avec toujours la même philosophie: fidélité historique maximum pour les conditions initiales de la bataille, sur le plan du matériel, du commandement, de la géographique, des doctrines d'emploi, du dispositif initial etc, et ce jusqu'à l'heure H moins 1 seconde. Là dessus pas de compromis. Mais ensuite c'est le joueur qui commande et pas Gamelin. Sinon quel intérêt?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred59
Chevalier
avatar

Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 14:17

Vi, l'objectif est de pouvoir se mettre à la place de Gamelin, en ayant les mêmes données que lui.
Si on prend les mêmes décisions que lui et que l'allemand ne change rien non plus, les résultats doivent être identiques à ce qui s'est réellement passé.
Et le système doit ainsi permettre de voir ce qui se serait passé si les décisions auraient été autres.

J'ai toujours pensé que, pour juger de la justesse d'un système, il faudrait jouer en reprenant inextenso toutes les décisions prises historiquement par les deux adversaires et voir si le résultat est conforme à la réalité historique.
Cela ferait d'ailleurs un bon CR, cela... Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2357
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 15:31

Fred59 a écrit:
Vi, l'objectif est de pouvoir se mettre à la place de Gamelin, en ayant les mêmes données que lui.
Si on prend les mêmes décisions que lui et que l'allemand ne change rien non plus, les résultats doivent être identiques à ce qui s'est réellement passé.
Et le système doit ainsi permettre de voir ce qui se serait passé si les décisions auraient été autres.
J'ai toujours pensé que, pour juger de la justesse d'un système, il faudrait jouer en reprenant inextenso toutes les décisions prises historiquement par les deux adversaires et voir si le résultat est conforme à la réalité historique.
Cela ferait d'ailleurs un bon CR, cela...  Wink 
Oui c'est ça, Smile  mais autant je crois que c'est possible, à confirmer quand même, pour une bataille, autant je doute que ce le soit au niveau opérationnel, avec un affrontement mettant aux prises des masses considérables sur une durée de plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Car viennent s'ajouter aux décisions du cdt en chef un tas de choses, comme les décisions des grands subordonnés, comme par exemple Guderian en 1940 , qui interprète les ordres ou leur désobéit carrément, avec d'autres variables qui interviennent et qui sont nombreuses (des unités qui résistent plus longtemps que prévu comme à Dunkerque et à Lille, facilitant le rembarquement du BEF, ce qui n'était guère acquis au départ), d'autres qui flanchent rapidement, et cela apporte des coups de pouce dans un sens ou un autre, faisant  diverger le résultat final du but souhaité. On peut avoir une coup de faux réussi pour les Allemands mais un BEF fait prisonnier, ce qui n'est guère historique. Ou un coup de faux qui tarde à atteindre la mer pour un grain de sable imprévu (une traversée de la Meuse qui foire un bon moment sur quelques mauvais coups de dés) ce qui permet une contre-attaque Nord-Sud des troupes alliées de l'aile gauche. Et pour pallier cela, le concepteur va être tenté de plomber les réactions et les capacités d'un camp, ce qui va introduire un biais non historique je le crains.

Je crois qu'en fait il ne faudrait pas demander au jeu qu'en prenant les mêmes décisions de part et d'autre il obtienne à tous coups le résultat historique, c'est impossible, sauf à déséquilibrer le jeu par des artifices, mais dans la majorité des cas seulement. Bref c'est délicat cette affaire. Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred59
Chevalier
avatar

Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 18:46

Jojo67 a écrit:

Je crois qu'en fait il ne faudrait pas demander au jeu qu'en prenant les mêmes décisions de part et d'autre il obtienne à tous coups le résultat historique, c'est impossible, sauf à déséquilibrer le jeu par des artifices, mais dans la majorité des cas seulement. Bref c'est délicat cette affaire. Shocked 
Il faut que le résultat soit identique si les décisions ont été identiques et les coups du sort aussi.
C'est au concepteur de prévoir le non suivi éventuel de certains ordres (qualité ou propriétés de tous les généraux ou de généraux en particulier), la contre performance ou la réussite de certaines unités (moral, qualité et surtout CRT), etc, etc...
Des jets de dés doivent normalement trés bien simuler ces aléas potentiels, mais encore faut-il les prévoir dans le système et que leurs résultats soient historiquement réalistes.

En fait, il faut que tout ce qui s'est passé d'important historiquement puisse être simulé à nouveau au cours d'une partie, peu importe l'echelle du jeu.
Et tout ce qui aurait pu se passer également... Si d'autres décisions avaient été prises ou si les évenements clefs avaient eu d'autres résultats.
Après, c'est en effet un dosage entre cryptage et possibilités laissées aux joueurs, entre pointillisme et grande jouabilité, etc...

En tous cas, pour moi, si déjà ce qui s'est réellement passé n'est pas simulable, le système ne peut être historiquement valable. Ceci me semble des plus logiques (et pourtant pas toujours le cas de pas mal de systèmes).

Tout ceci à mon humble avis, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2357
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 20:44

On est d'accord Fred. Mais entre simulable et simulable à tous les coups y a une marge. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred59
Chevalier
avatar

Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   Jeu 11 Juil - 21:04

Jojo67 a écrit:
On est d'accord Fred. Mais entre simulable et simulable à tous les coups y a une marge. Very Happy 

On est d'accord Jojo, bien entendu. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sort de la 7ème armèe (1940)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sort de la 7ème armèe (1940)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: L'ATELIER DES MECANOS :: Points d'Histoire-
Sauter vers: