Lignes de bataille

Forum dédié aux wargames et à leur conception
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Du ressenti napoléonien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 13:16

Je voulais passer la main, mais je ne peux pas laisser passer ça... scratch
Charles Antoine a écrit:
J(...)Le tirage des chits à JdG apporte le piquant nécessaire à une partie dans laquelle rien n'est joué d'avance. Le plan le plus minutieux, compte tenu du set up initial, des forces et faiblesses de chaque armée, de l'ordre d'arrivée des renforts, etc ... peut être contrecarré par le tirage aléatoire des marqueurs. C'est ce qu'on peut demander de mieux à un wargame : que tout ne soit pas joué à l'avance, et que la rejouabilité soit au rendez vous.
Non ce n'est absolument pas "ce qu'on peut demander de mieux à un wargame" pour moi, ou alors je passe à la belote tout de suite, au moins ce sera clair. En tout cas merci Charles Antoine, Wink de dire cela car ça a un mérite: cela désigne très exactement ce qui sépare les deux démarches. D'un côté on veux de la jouabilité, du piquant et s'il y a du réalisme historique c'est un plus. De l'autre on veut d'abord du réalisme, et si c'est sans piquant et avec moins de jouabilité on s'en moque. Je ne peux pas jouer à un jeu dont je sais qu'il simule imparfaitement, autant que c'est humainement possible, les conditions de la bataille de l'époque. Cela me tombe des mains ce genre de trucs. Shocked

Citation :

Et comme cela a été dit, je vois pas trop en quoi le I go you go serait plus légitime ou plus réaliste que le tirage aléatoire de marqueurs d'activation. Que je sache, dans la réalité il y a eu assez peu de batailles dans lesquelles une armée est restée sagement l'arme au pied sans aucun mouvement, le temps que l'autre ait tranquillement fini de se déplacer, et ce à tour de rôle.
Quelle caricature. Wink Essaye de jouer à NBS et tu verras. Wink Ce que tu décris ci-dessus n'a rien à voir avec ce que simule ce wargame. Idem d'ailleurs pour Vive l'Empereur de Didier Rouy..

Citation :

Quant à critiquer un système en le qualifiant de jeu de plateau alors qu'il tourne depuis 15 ans en étant régulièrement amendé, parfois grâce aux joueurs eux mêmes, c'est quand même un peu léger, pour ne pas dire plus ...
Cette boutade pour initiés de Lignes de bataille a décidément du mal à passer... Rolling Eyes Le mot était trop fort certes, avec un côté provoc voulu d'ailleurs, mais il aura eu au moins un mérite, c'est de lancer plein pot cette discussion intéressante à bien des points de vue... Very Happy

Mais bon tout a été dit je crois également, et chacun ses approches wargamistiques et ses goûts finalement. Smile


Dernière édition par Jojo67 le Mer 18 Juil - 13:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
birhacheim
Chevalier
avatar

Messages : 2691
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 57
Localisation : Tourcoing, c'est min coin !

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 13:27

Effectivement, Charles-Antoine et Jojo67, on commence là à bien tourner en rond. Tous les avis et arguments ont été mis sur la table, je pense.Il y a plusieurs approches du problème et donc de l'intérêt qu'on porte les uns et les autres à tel ou tel système.

On n'arrivera pas à une synthèse globale (on n'est pas au PS de toute façon More Green ).
Jojo67 a eu raison de rappeler l'article comparatif de Santino. On se retrouve ici plutôt bien sur cette ligne mais, j'insiste mais, on comprend très bien qu'il y ait d'autres points de vue et d'autres pratiques, no prob. Juste pas notre tasse de thé. Et comme on veut pas faire un "championnat de france" du napoléonien, ça tombe plutôt bien, non ? Wink

Moi, qui ne suis vraiment pas centré à l'origine sur la SYW, l'AIW ou même l'Empire, j'avoue que ça tombe plutôt bien car tout cela me donne envie d'aller plus loin. Tout comme le fait que JdG se soit intéressé à la guerre d'Espagne, m'a fait passé du temps sur JdG... CQFD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
OlivierR
Légionnaire
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 13:59

Jojo67 a écrit:
Je voulais passer la main, mais je ne peux pas laisser passer ça... scratch
Charles Antoine a écrit:
J(...)Le tirage des chits à JdG apporte le piquant nécessaire à une partie dans laquelle rien n'est joué d'avance. Le plan le plus minutieux, compte tenu du set up initial, des forces et faiblesses de chaque armée, de l'ordre d'arrivée des renforts, etc ... peut être contrecarré par le tirage aléatoire des marqueurs. C'est ce qu'on peut demander de mieux à un wargame : que tout ne soit pas joué à l'avance, et que la rejouabilité soit au rendez vous.
Non ce n'est absolument pas "ce qu'on peut demander de mieux à un wargame" pour moi, ou alors je passe à la belote tout de suite, au moins ce sera clair. En tout cas merci Charles Antoine, Wink de dire cela car ça a un mérite: cela désigne très exactement ce qui sépare les deux démarches. D'un côté on veux de la jouabilité, du piquant et s'il y a du réalisme historique c'est un plus. De l'autre on veut d'abord du réalisme, et si c'est sans piquant et avec moins de jouabilité on s'en moque. Je ne peux pas jouer à un jeu dont je sais qu'il simule imparfaitement, autant que c'est humainement possible, les conditions de la bataille de l'époque. Cela me tombe des mains ce genre de trucs. Shocked

Ce n'est absolument ce que dit Charles Antoine, mais bon. Je pense que le réalisme historique lui importe tout autant qu'à toi. Votre différence (et la notre) repose sur les moyens d'y arriver. Pour toi ca passe forcément par le détail et la description, d'autres pensent que la synthèse et l'abstraction sont de très bons atouts pour y arriver.

Tu te réclames des tenants du "réalisme historique" en renvoyant les autres à la belote.
Je te trouve pour le coup assez obtus et vaguement méprisant. En tout cas à côté de la plaque.

J'arrete là sur cette discussion qui tourne en rond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 14:06

[quote="OlivierR"]
Jojo67 a écrit:

Ce n'est absolument ce que dit Charles Antoine, mais bon. Je pense que le réalisme historique lui importe tout autant qu'à toi. Votre différence (et la notre) repose sur les moyens d'y arriver. Pour toi ca passe forcément par le détail et la description, d'autres pensent que la synthèse et l'abstraction sont de très bons atouts pour y arriver.
Tu te réclames des tenants du "réalisme historique" en renvoyant les autres à la belote.
Je te trouve pour le coup assez obtus et vaguement méprisant. En tout cas à côté de la plaque.
J'arrete là sur cette discussion qui tourne en rond.
Relis-moi, je ne renvoie personne à la belote, je m'y renvoie moi (je cite "je passe à"...) si l'offre de wargames devait être seulement du côté fun et jouabilité d'abord, ce qui n'est pas le cas. Bref on tourne en rond et les malentendus pleuvent comme à Gravelotte, c'est fatiguant. Suffit de voir la caricature faite des jeux I go you go et du système NBS par des gens qui ne l'ont même pas essayé... Et je ne pense pas qu'on ait la même conception Charles Antoine et moi, du réalisme historique, c'est son droit comme c'est le mien.
Bye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
birhacheim
Chevalier
avatar

Messages : 2691
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 57
Localisation : Tourcoing, c'est min coin !

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 15:29

Ah ces wargamers français ! Village d'irréductibles gaulois ! More Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
Fred59
Chevalier
avatar

Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 15:33

OlivierR a écrit:

Ce n'est absolument ce que dit Charles Antoine, mais bon. Je pense que le réalisme historique lui importe tout autant qu'à toi. Votre différence (et la notre) repose sur les moyens d'y arriver. Pour toi ca passe forcément par le détail et la description, d'autres pensent que la synthèse et l'abstraction sont de très bons atouts pour y arriver.

Olivier, je crois que tu fais ici une confusion... que beaucoup d'autres font également. Wink

Qui privilégie l'historicité ne privilégie pas obligatoirement détails et descriptions !!!
Un système avec beaucoup de synthèses et d'abstractions peut très bien être très historique.

J'ai remarqué qu'à chaque fois que j'exprime le fait de ne pas aimer les jeux non historiques, on me rétorque souvent que je dois bien aimer les jeux avec moult détails, très durs à assimiler et chiant à jouer.
Mais cela n'a rien à voir !!!
On peut très bien avoir un jeu très historique et pourtant rempli d'abstractions (NBS en est un très bon exemple).
Comme tu l'as bien exprimé dans un précédent message, il suffit qu'une simulation réussisse à aboutir à son but et à donc faire ressortir les propriétés intrinsèques des us et coutumes militaires de l'époque (but ultime de toute simulation de bataille de l'époque de la poudre noire à l'échelle tactique ou grand tactique).

Chaque période à ses spécificités et chaque bataille ses propriétés et nous ne demandons à un système qu'une chose : qu'il nous les restitue le plus fidèlement possible.
Après, si il réussit à le faire parfaitement sans nous prendre trop de temps et en nous permettant de nous amuser en plus (grâce à plein d'abstractions et de synthèses), nous sommes alors aux anges car nous pensons enfin toucher le graal. sunny

happy hour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OlivierR
Légionnaire
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 15:39

Fred59 a écrit:
Olivier, je crois que tu fais ici une confusion... que beaucoup d'autres font également. Wink

Non non

Fred59 a écrit:

Qui privilégie l'historicité ne privilégie pas obligatoirement détails et descriptions !!!
Un système avec beaucoup de synthèses et d'abstractions peut très bien être très historique.

C'est exactement ce que je dis dans le passage que tu cites. Alors, hein, bon.

Il semble, au contraire, que pour notre Colonel Jojo, hors du détail et du descriptif, point de salut pour l'amateur d'historicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred59
Chevalier
avatar

Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 15:47

OlivierR a écrit:
Fred59 a écrit:

Qui privilégie l'historicité ne privilégie pas obligatoirement détails et descriptions !!!
Un système avec beaucoup de synthèses et d'abstractions peut très bien être très historique.
C'est exactement ce que je dis dans le passage que tu cites. Alors, hein, bon.
Désolé mais, si tu privilégies l'historicité, j'ai du mal à comprendre que tu puisses apprécier JdG.
Il faudrait que tu répondes à ma question précédente relative à ce système : quel est son but historique ?

OlivierR a écrit:
[Il semble, au contraire, que pour notre Colonel Jojo, hors du détail et du descriptif, point de salut pour l'amateur d'historicité.
Bin non.
Autrement, il n'aurait pas grandement apprecié "Vive l'Empereur" et se serait dirigé de suite vers "La bataille" ou "Wellington Victory" plutôt que vers NBS. Wink
CQFD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OlivierR
Légionnaire
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 15:49

Fred59 a écrit:
Désolé mais, si tu privilégies l'historicité, j'ai du mal à comprendre que tu puisses apprécier JdG.

Qui a dit que j'aprréciais JDG. Ce n'est pas le cas.


Fred59 a écrit:
CQFD

Mon cul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
birhacheim
Chevalier
avatar

Messages : 2691
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 57
Localisation : Tourcoing, c'est min coin !

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 15:51

OlivierR a écrit:
Fred59 a écrit:
Désolé mais, si tu privilégies l'historicité, j'ai du mal à comprendre que tu puisses apprécier JdG.

Qui a dit que j'aprréciais JDG. Ce n'est pas le cas.
Il ne l'a pas dit, en effet ! Wink

OlivierR a écrit:

Fred59 a écrit:
CQFD

Mon cul
Euh, c'est une proposition ? More Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
Fred59
Chevalier
avatar

Messages : 2703
Date d'inscription : 24/03/2011
Localisation : au nord du Nord

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 16:16

birhacheim a écrit:
OlivierR a écrit:
Fred59 a écrit:
Désolé mais, si tu privilégies l'historicité, j'ai du mal à comprendre que tu puisses apprécier JdG.
Qui a dit que j'aprréciais JDG. Ce n'est pas le cas.
Il ne l'a pas dit, en effet !
Ah...
Et il n'a pas dit non plus qu'il ne l'aimait pas... Laughing

En tous cas, il ne nous a toujours pas dit ce qu'il pensait être le but de ce système...
JdG n'aurait-il pas de but pour Olivier ?
On comprendrait alors un peu pourquoi il ne dit pas qu'il l'apprécie. Wink

birhacheim a écrit:
OlivierR a écrit:

Fred59 a écrit:
CQFD
Mon cul
Euh, c'est une proposition ?
Je ne voulais pourtant pas dire "Ce Que Femme Désire" More Green So Good


Dernière édition par Fred59 le Mer 18 Juil - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
birhacheim
Chevalier
avatar

Messages : 2691
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 57
Localisation : Tourcoing, c'est min coin !

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 16:23

Fred59 a écrit:
birhacheim a écrit:
OlivierR a écrit:
Fred59 a écrit:
Désolé mais, si tu privilégies l'historicité, j'ai du mal à comprendre que tu puisses apprécier JdG.
Qui a dit que j'aprréciais JDG. Ce n'est pas le cas.
Il ne l'a pas dit, en effet !
Ah...
Et il n'a pas dit non plus qu'il ne l'aimait pas... Laughing

En tous cas, il ne nous a toujours pas dit ce qu'il pensait être le but de ce système...
JdG n'aurait-il pas de but pour Olivier ?
On comprendrait alors un peu pourquoi il ne dit pas qu'il l'apprécie. Wink

Sincèrement, je pense qu'il s'en fout complétement ! Very Happy

Pour le reste, si on pouvait rester sur "nos aimables différences" et polis, ça serait pas mal... More Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
Fix
Centurion
avatar

Messages : 588
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 16:50

Jojo67 a écrit:
Fix a écrit:
la base du wargame c'est l'abstraction, sous une forme ou une autre. Vous n'aurez jamais rien de réellement historique, et tout est abstraction à tous les niveaux, que ce soit avec ordre ou pas.
L'abstraction ne doit pas cacher la misère. S'il y en a beaucoup, faut voir les notes de conception de l'auteur -s'il en a fait-, et plonger dedans pour vérifier le niveau d'historicité du jeu. Pour certains d'entre nous c'est crucial.
le détail cache autant la misère que l'abstraction, ça n'a rien à voir avec le shmilblick
Jojo67 a écrit:

Citation :
Restons serieux 5 minutes, je peux même prendre la NBS (que je ne connais que vaguement d'ailleurs) et trouver des milliards de défaut (communs à d'autre wargame bien sur, mais ça ne change rien) ou tout autre jeu napo (ou autre époque)
- vision globale du champs de bataille
Tu connais vaguement NBS mais tu critiques quand même en détails, et on dit que je manque d'ouverture... Wink
Pour la vision globale c'est vrai pour NBS comme dans tous les wargames, qui ne simuleront jamais la vraie guerre...
Si tu avais lu j'ai ciblé les jeux en général, et la NBS partage une partie de ces caractères, je n'ai pas dit tous. Par ailleurs si tu pouvais garder tes piques pour d'autre, j'echange un point de vue, la guerre c'est pas mon truc et je suis pas venu ici pour me bastonner. Je suis moins vert qu'Olivier dans mes réponses mais la j'ai quelque jurons qui montent tout seul.
Jojo67 a écrit:

Citation :

- unités abstraites (ha bon ça tiens vraiment dans un hex? sans parler de la taille variant entre une unité pleine et une unité réduite qui sont la même)
Désolé, mais dans NBS la taille des unités n'est pas abstraite.
La taille en homme est forcément abstraite et 2 pions de même taille (organique) n'ont pas forcément le même nombre d'homme. Pourtant la place prise est la même un régiment reste un régiment. ou alors ils font l'empilement au point de force mais alors la c'est pas abstrait mais bordel que ça doit être chiant à gérer.
Jojo67 a écrit:

Citation :

- pas d'action "incontrôlées" des unités en place (le général en chef il a rarement la main sur tout et le contrôle total)
- pas d'action "débiles" (le pendant du non contrôle c'est qu'on vois les "locaux" faire parfois complètement l'inverse de ce qu'il faudrait, ce que ne ferais pas un joueur)
Ben si justement, premièrement on peut tomber sur un ordre "déformé" ou "perdu" et le big chef ne le voit pas tout de suite. De plus si un commandant subordonné veut prendre une initiative locale, lance un dé et que le résultat tombe dans la ligne "canon lâche", le joueur adverse doit publier un ordre au commandant affecté pour qu’il se déplace et/ou attaque pour un tour (uniquement). Après ce tour, l'unité reçoit le statut sans ordre. Le joueur possédant l’unité effectue le mouvement réel, mais doit suivre l'ordre donné par l'ennemi. Cet ordre annule tous les ordres que le commandant pourrait avoir eus. Le mouvement peut être une attaque, une retraite, ou n'importe quel autre type d'activité. Le commandant souffrant d’un canon lâche n'est pas obligé de détruire ses unités dans des combats rapprochés futiles, etc., mais un effort raisonnable doit être consenti pour suivre les ordres...
c'est une manière. je la trouve peu élégante vue que le joueur adverse va suivre son intérêt uniqument, mais pourquoi pas. ça n'empeche que la plupart des wargames ne sont pas dans ce cas
Jojo67 a écrit:

Citation :

- valeur de l'unité finalement totalement arbitraire et surtout connues à l'avance
- moral non basé sur le moral historique mais généralement sur sa performance historique (donc on fait du rétro finalement la ou les "locaux" faisaient au mieux de la prospective)
Si l'auteur du jeu a bien étudié les documents historiques, ce qui est largement le cas dans NBS (faut voir les encarts historiques hyper pertinents de la règle, un vrai régal), la valeur des unités est correcte. Sinon dans un jeu d'Histoire on fait forcément du retro.
on fait forcément du rétro, on a des valeurs absolues, et les valeurs sont arbitraires (je persiste et signe) vue qu'elles ne sont pas celles qui étaient dans la tête des acteurs de l'époque (tel unité pouvait être prises pour une chevre, comme les saxons par le français, et pourtant être très bonne, juste méprisé. mais forcément ça influe sur la décision et les ordres, ce qui n'apparait pas ici)
Jojo67 a écrit:

Citation :

- fatigue infinie des unités qui peuvent combattre jusqu'à plus soif toute la journée sans impact
Pas dans NBS. Faut pas pousser non plus... Wink On y perd des pertes sèches, des traînards, l'unité peut devenir wrecked, la cavalerie blown etc. Et récupérer les traînards ne se fait pas sans conditions précises. Sans parler des divers niveaux de moral, qui sont au nombre de 5, normal, choqué, désorganisé, déroute et le très spécial Blud Lust (surexcitation guerrière).
en gros l'unité peut faire 15 fois le tour de la carte si elle se prend pas de pile au combat. C'est ce que j'appele une fatigue infinie. Dans la pratique une unité une fois engagée, même si elle se prend pas une mine a peu de chance de revenir ensuite sur le reste de la bataille.
Jojo67 a écrit:

Citation :
Plus historique pas qu'il y a un système d'ordre? pour moi c'est une blague pas que ça ne prend pas grand chose en compte. Outre le fait que comme ça a été déjà dit le commandement a peu d'impact sur la plupart des batailles (enfin si mais en gros ça s'est déroulé de façon relativement classique sans que de gros problèmes de commandement se fassent jour), le jouer ne veux pas dire grand chose car il n'est au mieux qu'un succédané de la situation réelle.
Oui un système d'ordre rend le jeu plus historique et aussi plus réaliste, car aujourd'hui encore les chefs donnent des missions à leurs subordonnés sur le champ de bataille. Simuler la lourdeur de la bataille napoléonienne, est important car on ne changeait pas la direction ni la mission d'un corps d'armée d'un claquement de doigts. Et simuler ça avec un tirage de chits c'est vraiment pas mon truc.
chacun son truc, pour moi les systèmes d'ordres sont rarement historiques et simuler l'inertie et la lourdeur peut être simulé autrement que par ce genre de système (l'inertie du système de laurent martin dans le dernier battles en est un exemple)
Jojo67 a écrit:

Citation :
A ce compte la il faut jouer la chaine de commandement, la logistique, ....
Non car on est dans du tactique, pas de l'opérationnel.
ha bon, pasque la logistique n'a pas d'impact en tactique? ya personne qui ramene du fuel dans les tanks, des munitions aux piou piou ou le simple fait de se reposer la nuit pour les batailles de plusieurs jours ? (combien de jeu avec des tours de nuit ne mettent pas de pause et les unités peuvent combattre à l'infini)
Jojo67 a écrit:

Citation :
Et si on fait une limite j'aurais tendance à la mettre dans les jeux chiants/pas chiants. On peut avoir un jeu pas chiant avec bon nombre de caractères historique repris (au pif la GCACW par exemple), et avoir un jeu avec pas mal de caractère historique qui est chiant à mourir (au pif le système OCS). Choix personnel bien sur puisque pour d'autres ça sera l'inverse (OCS génial et GCACW chiant) et donc caractère sans importance au final. (...)
Bref finalement tout ça c'est un peu des notions qui ne sont que personnelles (j'aime/j'aime pas) et toute proportion gardées, le niveau de "simulation" est de toute façon relativement bas, quel que soit le jeu joué, et ça reste un jeu Wink
Je suis d'accord avec toi sur l'importance des goûts personnels. Smile Pour le reste tu verses dans une sorte de relativisme, je trouve. Au motif que l'on ne pourra jamais simuler la vraie guerre -ce qui est vrai- tout se vaudrait en somme. Ben non, tout ne se vaut pas. Un certain jeu avec lequel j'ai débuté dans le wargame va rester sur une étagère et pour longtemps...

PS: J'ajoute que moi aussi je trouve vraiment dommage que F. Bey, qui a publié des livres d'histoire sur la période (je pense à son ouvrage sur Austerlitz), et qui est donc un vrai connaisseur de l'époque, ne propose pas un wargame plus ambitieux que JdG. Il y a là un choix du ludique que je comprends mais ne partage pas. scratch De plus, les ajouts successifs qu'il semble faire dans sa règle pour l'adapter à de nouvelles exigences de jeu, la rendent difficile à mémoriser, en tout cas pour moi.
relativisme? réalisme je dirais. pour moi un jeu peut mettre en exergue 1 ou 2 aspect d'une situation (tactique, opérationnelle, ....) mais pas plus. Les jeux a la world in flamme vont mettre en avant la production, les GCACW l'importance de la fatigue et de la non prévision du terrain parcouru, les jeux à système d'ordre les problèmes liés à la gestion du commandement sur le champs de bataille,....
mais qu'un système fasse plus que 1 ou 2 aspects c'est rarement le cas (et ça serait surement tres lourd). Je ne nie pas que la NBS est un bon système, et qu'il montre bien la pesanteur du commandement. Et je suis loin d'avoir dit que c'est un mauvais système. De la à dire que c'est le jeu ultime, il y a un pas que je ne franchirais pas, et d'autre jeux napoléoniens, même tactique, peuvent être aussi bien en montrant autre chose. J'ai par exemple adoré Napoleon's triumph qui avec son brouillard de guerre montre bien le problème de l'engagement des réserves et le fait qu'un corps engagé est un corps qu'on ne peut plus utilisé ailleurs. Il est engagé à gauche, il restera à gauche pendant la bataille. Le premier qui n'a plus de réserve est out. Pas de système d'ordre ici mais un autre aspect des batailles napoléoniennes mis en avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 17:50

Fred59 a écrit:


Encore une fois, tu sembles préferer quand un designer te guide dans tes actions de jeu, nous préferons de beaucoup être seul juge de ce qu'il faut faire pour arriver au but fixé.
Et nous trouvons cela plus historique... Wink

heu... Dans tous les jeux le designer te guide dans tes actions, où t'as vu qu'il en était autrement ? ça s'appelle la règle du jeu. L'historicité ne vient pas de ce que le joueur décide de faire pour gagner mais des moyens mis à sa disposition par le système pour gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 18:12

Je réponds à Fix. Pas sur le fond, car je n'ai plus rien à dire pour ma part, j'ai dit ce que je pensais, mais sur la forme. Dans ce post j'ai reçu des qualificatifs personnels peu amènes, disons, sans jamais répondre sur le même mode. Alors il faut comprendre, j'ai le poil quelque peu hérissé. Rolling Eyes Fix, si une phrase a pu te sembler piquante pour toi en particulier, ce n'était pas mon intention. Je suis probablement trop direct pour qualifier les choses, à savoir certains wargames, mais je suis toujours courtois envers les personnes sur les forums! Et je crois que le plus grossier et sans gêne ici, ce n'est pas moi... whisp

Pour le reste, il en va du wargame comme du Ricard, certains c'est avec glaçons, d'autre pas. Pour moi le wargame c'est sans chits. Very Happy
Santé! happy hour



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OlivierR
Légionnaire
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 18:17

Jojo67 a écrit:
le plus grossier et sans gêne

Grossier, putain de sa race, je veux bien, bordel. Mais "sans gêne".... C'est cocasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
birhacheim
Chevalier
avatar

Messages : 2691
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 57
Localisation : Tourcoing, c'est min coin !

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 18:40

OlivierR a écrit:
Jojo67 a écrit:
le plus grossier et sans gêne

Grossier, putain de sa race, je veux bien, bordel. Mais "sans gêne".... C'est cocasse.

C'est vrai ça, grossier, ça lui va bien. "Sans gêne", c'est trop aimable... Wink

On pourrait pas parler du pro-german bias pour changer ? Ou d'un comparatif "vay-Vay, Battles Mag" ? More Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
birhacheim
Chevalier
avatar

Messages : 2691
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 57
Localisation : Tourcoing, c'est min coin !

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 18:42

Jojo67 a écrit:

Pour le reste, il en va du wargame comme du Ricard, certains c'est avec glaçons, d'autre pas. Pour moi le wargame c'est sans chits. Very Happy
Santé! happy hour

Patron, et deux képis blancs ! happy hour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3416
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 19:25

birhacheim a écrit:
Jojo67 a écrit:

Pour le reste, il en va du wargame comme du Ricard, certains c'est avec glaçons, d'autre pas. Pour moi le wargame c'est sans chits. Very Happy
Santé! happy hour

Patron, et deux képis blancs ! happy hour

C'est bien les français, on frôle guerre civile et cela se termine dans la cuisine autour du vitriol. tmdr


Dernière édition par cruchot le Mer 18 Juil - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 19:33

cruchot a écrit:
birhacheim a écrit:
Jojo67 a écrit:

Pour le reste, il en va du wargame comme du Ricard, certains c'est avec glaçons, d'autre pas. Pour moi le wargame c'est sans chits. Very Happy
Santé! happy hour
Patron, et deux képis blancs ! happy hour
C'est bien la français, on frôle guerre civile et cela se termine dans la cuisine autour du vitriol. tmdr
Tout à fait Thierry, euh Cruchot! Smile
En plus on dit pas un chit mais un marqueur d'activation, paraît-il. match On se serait donc disputé pour rien?.. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruchot
Tribun
avatar

Messages : 3416
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 59
Localisation : Juno Beach-Normandie

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Mer 18 Juil - 21:04

Avis personnel, même si un système d'ordre en final conduit à donner 2 ordres, 3 maxi à un corps lors d'une bataille de 10 heures, et si on descend au niveau de la division cela sera 2 à 3 en moyenne et maxi 4.

Par rapport aux tirages de pions d'activation, le système d'ordres va justifier le déploiement retenu car mettre un général compétent à un point précis sous-entend qu'il exécutera les ordres a tempo : cas d'un Lannes, Davout, Massena ou un Hill.

D'ailleurs, le cas Napo à méditer est celui de la division Masséna à Rivoli. Je n'ai pas sous le coude le JDG correspondant, mais il doit y avoir au moins 2 pions d'activation Masséna pour lui faire faire son périple.

Fix, c'est le cas de la division qui fait 2 fois le tour de la carte sans faiblir Wink puis part mettre une tôle à Provera du coté de Vérone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 10014
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Jeu 26 Juil - 16:04

Mais bordel de merde alors ! Je vous demande d'être sages UNE SEMAINE, je reviens et ça sort les noms de piverts ? Bande de jean-foutres néolitiques, je devrais tous vous modérer pour l'exemple ! devil

Intéressante discussion à part cela, je pense ne pas rajouter ma couche sur les systèmes napoléoniens ici, je me suis largement exprimé sur mon blog et ce forum à travers une longue comparaison de ceux que j'ai testés ( JdG qui a lancé la discussion, est ainsi pour moi un wargame sympa à faible historicité, même si les notes subjectives que je donne sont aussi relatives : NBS, ce n'est pas 5/5 dans l'absolu, mais par rapport aux autres et aux critères retenus. Tout comme la pratique de Vive l'Empereur depuis l'article me conduirait plutôt à baisser sa note... ) Et encore il en manque à l'appel ( Eagles of the Empires, le Wagram de Zarma, le Waterloo de Wallace, etc. ), sans faire de moi un newbie sur le sujet Tongue

Ah si les wargames que j'aime sont ceux à forte historicité structurelle, et non factuelle. Ce n'est pas une preuve de conception intelligente à mes yeux que de forcer un résultat ou des événements historiques, qui ne doivent être qu'une possibilité de production du système parmi d'autres. Quant à la frontière wargame-jeu de plateau, il est vain de vouloir la définir strictement et objectivement, et surtout pas à l'aide du seul mot de simulation ( un jeu de rôle aussi est une simulation par exemple, sans être un wargame ). albino

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan


Dernière édition par Santino le Jeu 26 Juil - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
birhacheim
Chevalier
avatar

Messages : 2691
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 57
Localisation : Tourcoing, c'est min coin !

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Jeu 26 Juil - 16:07

Alors le matou, tu reviens plein de puces ou avec un beau pelage ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
Jojo67
Scribe de l'Annone
avatar

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 67
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Jeu 26 Juil - 17:38

birhacheim a écrit:
Cassino 44 de Vae Victis: je démarre lentement - les règles me semblent confuses et les bombardements aériens préparatoires du GT1 sont longs mais longs...
"Confuses", vraiment??? Rolling Eyes Toi tu files un mauvais coton... tmdr
Répète après moi: tous les jeux sont bien faits, remarquables, beaux, réalistes, et leurs règles sont du tonnerre! keep zen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santino
Sabertooth Tiger
avatar

Messages : 10014
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 40
Localisation : Argentoratum

MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   Jeu 26 Juil - 18:59

L'ironie c'est mon rayon normalement Japan

Les errata dans le wargame, c'est un autre vaste sujet. On peut en parler dans un nouveau thread si vous voulez, d'autant que j'ai testé récemment un jeu qui m'a plutôt énervé en la matière take this

_________________
"Si tu peux y jouer, tu peux le concevoir" J. Dunningan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://santinowars.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du ressenti napoléonien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du ressenti napoléonien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lignes de bataille :: L'ATELIER DES MECANOS :: Points de règles-
Sauter vers: